Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/POUR VOL ET AGRESSION - 4 ans de prison pour l’auteur et son complice
Zone Membre
Publicités

POUR VOL ET AGRESSION - 4 ans de prison pour l’auteur et son complice

Publié le 13/03/2014
Le jeune G.B   et son complice D.A âgés de 21 ans ont été condamnés à 4 ans pour avoir volé une voiture de marque Renault Clio Campus après avoir agressé ses occupants, il y a neuf mois de cela durant l’été 2013. Ce qui les avait poussés à commettre le grave délit pour lequel ils sont poursuivis, est d’avoir agressé un couple pour ensuite s’enfuir à bord de son véhicule, est un simple accident matériel.  Dans la matinée où ils allaient commettre l’irréparable G.B avait emprunté la voiture de son père une 207. Pendant qu’il se promenait à son bord, il avait embouti un poteau, ce qui a engendré une aile cabossé mais aussi la perte du pare-brise qui était parti en éclats. Affolé il fait appel à son ami de toujours D.A et décident d’un commun accord de se diriger vers  les premiers contreforts de l’Edough en partant de la plage de Aïn Achir  vers Séraïdi afin de surprendre quelque couple et essayer de se dégoter la somme d’un million et demi pour réparer la voiture. Sachant que cette route est constamment  empruntée par les jeunes amoureux ou les couples clandestins, ils s’arment d’une canne et d’un couteau et partent en chasse. Le malheur avait voulu que B.A se promenait de ce côté accompagné de sa fiancée légale à bord d’une Clio. Après avoir abordé la côte, ils décident d’observer un moment d’arrêt et admirer le paysage tout en discutant. A un moment donné deux énergumènes se pointent de chaque côté du véhicule tout en les menaçant, ils leur demandant de descende. Après avoir obtempéré à leurs ordres, la jeune femme voit l’un de ses agresseurs lui enlever la bague, les boucles d’oreilles et un portable. Après avoir examiné la bague, D.A la rend à la demoiselle en lui faisant savoir qu’elle est en plaqué or, donc sans valeur. Puis c’est le portable qui est rendu à son tour.  Les jeunes agresseurs semblent ne pas être en possession de leurs facultés. A la question du Président du tribunal de savoir s’ils n’avaient pas ingurgité quelque produit, GB répond qu’il avait pris 4 comprimés « Rivomed » pour se donner du courage.  La victime vient également affirmer que le comportement des deux voyous ne paraissait pas très dangereux. Alors, « à défaut de grives on mange des merles». Alors, faute de bijoux qui les auraient sortis de l’auberge, ils décident tout simplement de voler la voiture. Mais ils ne savaient pas à qui la revendre ou même pas où la garer. Les documents personnels du conducteur sont brûlés en cours de route. Ils garent la voiture à Souk Ellil et rentrent tranquillement chez eux pour revenir le lendemain la reprendre. Un troisième larron dont le rôle n’a pas bien été défini, aurait proposé de trouver un acheteur. Mais les faits sont là et ils décident tout simplement de la ramener au quartier de Bouhamra où une course poursuite se déroule. Ayant pris la fuite devant un barrage de la police, ils sont rattrapés à la fin d’une route bitumée qui se terminait en cul de sac.  La voiture est récupérée et les malfrats mis à l’ombre. Ce mercredi, ils reconnaissent tous les faits devant le tribunal qui a à les juger. Le procureur de la République  quant à lui lors de son réquisitoire et dans le souci de protéger la société de ce genre de malfaiteurs réclame, 12 années de réclusion.

lestrepublicain.com - 13 mars 2014 - Ahmed Chabi

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
LUTTE CONTRE LE COMMERCE INFORMEL - Une dizaine de kiosques illicites détruits
Actualité suivante »
Les retraités de l’armée dans la rue le 16 mars prochain

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires