Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba: MAIRIE DU CENTRE-VILLE ET ANNEXES - Tous les imprimés dispo...
Zone Membre
Publicités

Annaba: MAIRIE DU CENTRE-VILLE ET ANNEXES - Tous les imprimés disponibles, selon le P/APC

Publié le 22/05/2014
Tôt le matin, de passage devant l’annexe de la rue Asselah Hocine, nous avons eu la surprise de rencontrer le président de l’Assemblée  Populaire Communale qui en sortait. Le pourquoi de cette visite, nous a-t-il expliqué est qu’un quotidien a publié une information concernant la vente d’imprimés d’état civil au niveau des kiosques. C’est de visu après avoir ouvert l’armoire coffre que nous  avons remarqué la disponibilité de tous les imprimés incriminés et en grande quantité. Il nous a semblé naturel de remettre les choses en ordre.  Questionnés, les employés nous ont déclaré que ce ne sont que des rumeurs infondées, qui veulent tout simplement porter préjudice aux services de la mairie.  Par la suite M. Merabet Farid  nous a permis de suivre son tour d’inspection et c’est au tour des services techniques se trouvant juste en face des bureaux municipaux, que nous nous sommes rendus. La saison estivale est en pleine préparation, des panneaux portant des interdictions telles que le jeu de ballon, la présence d’animaux dangereux, les jeux de vélos, sont placardés. Des jardinières seront installées pour agrémenter les lieux. La pose de panneaux a débuté partant de la plage An Nasr jusqu’à celle de Rizzi Amor. La mairie s’est chargée aussi de la confection de perchoirs pour la protection civile. Le nettoyage des plages a nécessité pas moins du ramassage de 10 camions de cannettes de bière, ainsi que des gobelets de tous genres et de bouteilles en plastique. Ceci pour dire l’état dans lequel sont laissées nos plages par les visiteurs. Ce manque de civisme est à déplorer chaque année. L’on se demande jusqu’à quand les gens vont respecter ces lieux publics et faire preuve de propreté par le respect de ces espaces destinés à la détente et aux loisirs de la baignade ?  En tous cas, le maire ne semble pas badiner avec ce genre d’agissements qui nuisent à la bonne notoriété de notre ville. N’est-ce pas qu’on cherche logiquement  à lui redonner son nom de la « Coquette » ?     

    lestrepublicain-22 mai 2014 - Ahmed Chabi

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba: MOUVEMENT ASSOCIATIF - Emergence de nouveaux comités de quartiers
Actualité suivante »
Annaba: COMMÉMORATION DU 19 MAI - Les étudiants africains de la fête

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires