Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités
Résultats par page : 5 | 10 | 20 | 50
Zone Membre
Publicités

Annaba Actualités

"DZ Vidéo 2.36mn"15/02/2019"Liamine Zeroual : »Il est temps pour notre jeunesse de prendre son destin en main »" "L’ancien président Algérien, Liamine Zeroual, a déclaré à partir de l’université de Batna, sa ville natale, que le « moment est venu pour les jeunes algériens pour qu’ils prennent leur destin en main ». Lui qui n’a pas l’habitude de s’exprimer, il a quand même cette fois affirmé indirectement que le moment est venu pour Abdelaziz Bouteflika de lâcher le pouvoir. « L’Algérie possèdent des hommes. Beaucoup d’hommes même qui sont capables de la diriger », ajouta Liamine Zeroual au début de... Lire la suite »
"DZ Vidéo 0.39mn"Les supporteurs du CRB ne veulent pas de Bouteflika !" "Le cinquième mandat d’Abdelaziz Boutelika n’est soutenu nulle part en Algérie. La jeunesse manifeste et exploite le moindre espace d’expression pour dire non, haut et fort, à un mandat à vie pour Abdelaziz Bouteflika. Les supporteurs du CRB, un des plus anciens club algérois, ont versé, eux aussi, leur colère contre les partisans de Bouteflika. Dans cette vidéo prise dans une station du métro d’Alger, les supporteurs de Laakiba, crient leur colère contre le cinquième mandat. Tout pourra basculer en Algérie et à n’importe quel moment à cause... Lire la suite »
"DZ Vidéo la rédaction 15/02/2019"A Oran, manifestation contre le 5e mandat de Bouteflika"Après Aïn M’lila, Tizi-Ouzou, Bordj Bou Arréridj et Alger, des jeunes sont sortis à Oran pour dénoncer la candidature de Bouteflika pour un 5e mandat. La jeunesse, même pour l’heure peu organisée, prend la voie de la contestation pacifique. Une colère pour l’heure très soft gagne des pans entiers de l’Algérie. Le mouvement Mouwatana a appelé à une manifestation de refus du 5e mandat pour le 24 février".
"A.P la rédaction 15/02/2019"Exclusif. Des instructions à la gendarmerie pour alléger le dispositif sécuritaire et relâcher la pression sur les Algériens" "Le ressenti de la rue préoccupe en ce moment les dirigeants algériens notamment à la veille du scrutin présidentiel du 18 avril prochain. Et pour empêcher l’avènement d’un mouvement de contestation populaire qui pourrait être récupéré par des tendances politiques, la Présidence de la République a tracé un plan précis qui a été communiqué à toutes les institutions en charge de veiller sur la sécurité et l’ordre public. Et c’est dans ce sillage que des instructions « fermes et... Lire la suite »
"A.P la rédaction 15/02/2019"Exclusif. Appels à manifester contre le 5e mandat : réunion importante du nouveau DGSN pour prévenir les « dérapages »" "Le nouveau Directeur général de la Sûreté nationale (DGSN), Abdelkader Kara Bouhadba, se réunira demain samedi à Alger avec ses cadres et les hauts responsables de la Police pour étudier l’attitude qu’il faut adopter face aux appels à manifester contre le 5e mandat brigué par Abdelaziz Bouteflika, a-t-on appris de sources sûres. Selon nos sources, le nouveau patron de la police nationale va donner des instructions très fermes aux différents chefs de Sûreté de wilayas pour se... Lire la suite »
L.J.I la rédaction février 2019"Menaces, violences et agressions. Les hôpitaux malades de l’insécurité" "Les établissements hospitaliers publics connaissent une dégradation des plus lamentables jusqu’à devenir, ces dernières années, le théâtre d’agressions et de règlements de comptes, qui finissent le plus souvent par des crimes abominables. Le week-end dernier, c’est le service des urgences de l’hôpital de Douéra, à l’ouest d’Alger, qui était le lieu d’une scène de règlement de comptes et d’une bagarre inextricable entre deux groupes de jeunes. Les services de la Sûreté ont arrêté sept personnes et saisi 13 armes blanches utilisées lors de la rixe entre deux... Lire la suite »
L.Q.O la rédaction février 2019"Après l'assassinat de deux étudiants: Le CNES appelle à une conférence nationale contre la violence " " Le Conseil national des enseignants du Supérieur (CNES) a appelé, hier, à l'organisation d'une conférence nationale, avant fin-mars prochain, «en vue d'élaborer un plan clair et précis» pour mettre fin à la violence, au sein de l'Université. Il a également, invité tous les acteurs concernés pour prendre part à cette réflexion, que ce soit la tutelle ou les différents partenaires sociaux, notamment, les syndicats et les organisations estudiantines. Dans son communiqué rendu public, le CNES constate, avec regret,... Lire la suite »
"E.W la rédaction 14 février 2019 à 12 h 02 min"Opposition au 5e mandat : Le ton monte"Des voix de plus en plus nombreuses expriment le rejet d’une candidature du Président sortant à un 5e mandat à la tête de l’Etat. Ali Benflis déclare douter de l’authenticité du message «attribué» à Bouteflika, alors que le mouvement Mouwatana appelle à une journée de protestation le 24 février prochain. «Le Président est absent depuis des années à cause de la maladie. Ce sont ces forces extraconstitutionnelles qui se sont accaparé les centres décisionnels qui sont derrière ce 5e mandat. Et je n’accepterai... Lire la suite »
"A.P la rédaction Vidéo 1.05 mn-14/02/2019"Témoignage. Pourquoi je suis sorti dans la rue pour dire non au 5e mandat !" "Ce 14 février 2019, les citoyens d’Annaba ont fêté la saint-Valentin à leur manière, en exprimant leur refus d’un cinquième mandat pour le président sortant Abdelaziz Bouteflika, qui n’a pas prononcé de discours depuis plus de 6 ans et qui ne s’adresse à son peuple que par «messages officiels» lus en son nom. Certains leadeurs de l’opposition n’hésitent même pas à insinuer ou affirmer que le Président de la République n’est pas à l’origine de ces messages qu’on lui attribue.«Le... Lire la suite »
1 commentaire - Voir | Rédiger
"A.1 rédaction 14 Février 2019 | 11:32"Mouvements de foules, annonce d'actions de rue, campagne virtuelle contre le 5ème mandates ... les autorités sécuritaires sur le pied de guerre" "Les quelques mouvements de foule signalés un peu partout en Algérie et la campagne qui bat son plein sur les réseaux sociaux contre le 5ème mandat, semblent bien pris au sérieux par le gouvernement. Ceci d’autant plus que le mouvement «Mouwatana» de Soufiane Djilali a lui aussi annoncé une action de rue pour le 24 février prochain. De quoi susciter les craintes des décideurs conscients sans doute que l’annonce de la candidature... Lire la suite »
3 commentaires - Voir | Rédiger
"L.P.Rédaction février 13, 2019"Sauvage agression à Oued Bakrat : Un assassinat suivi d’un vol de voiture" "Les agressions à l’arme blanche sont légion à Annaba. Depuis le début de l’année, des rixes meurtrières aux vols à mains armés, l’utilisation d’armes blanches est devenue courante, multipliant ainsi les victimes et plongeant les citoyens dans une tension continue. Dans la nuit de mardi à mercredi, un jeune résident de la commune d’Annaba a fait les frais de cette violence des rues et est décédé des suites de ses blessures au niveau de la plage d’Oued Bakrat dans la commune de Seraidi. Après... Lire la suite »
"L.P rédaction février 2019"Visite surprise du wali à Sidi Amar : Une commune au bord du gouffre" "Ce dernier dimanche, le wali d’Annaba, M. Mezhoud Toufik, a effectué une visite d’inspection surprise au niveau de la commune de Sidi Amar, où il a constaté, sans subterfuge ni peinture fraichement appliquée sur les murs et les trottoirs, l’état catastrophique de ce secteur, à tous les niveaux, alors que le maire était absent lors de cette inspection. De tous temps, les habitants et les employés de l’APC de Sidi Amar se sont plaints de la gestion désastreuse de cette commune, notamment au... Lire la suite »
1 commentaire - Voir | Rédiger
"A.F rédaction 14/02/2019" "Un autre cas de violence au sein de l’université / Un étudiant refusant de faire grève poignardé par ses camarades" "L’université algérienne est livrée à la violence. Un étudiant a été poignardé, ce mercredi, dans le nouveau pôle universitaire, Akli Mohand Oulhadj, de la ville de Bouira. Inscrit au département des sciences de la matière, la victime, âgée de 19 ans, a été poignardée par des camarades, qui l’ont forcé à ne pas rejoindre la classe, dans le but d’entretenir un mouvement de grève. L’étudiant a été évacué à l’hôpital Mohamed Boudiaf de Bouira. Fort heureusement les... Lire la suite »
"L.J.I rédaction 14/02/2019" "Un 5e mandat pour dépoussiérer le monde des affaires ?" "Qu’attend Bouteflika s’il est élu pour un 5e mandat ? Nombreux sont les Algériens à voir le pays décoller d’une manière définitive et sans turbulences. Néanmoins, le problème numéro 1 qui interpelle l’ensemble des citoyens est de toute évidence la tragédie des harraga. Des centaines de nos enfants, filles et garçons, et même des bébés, meurent en haute mer parce qu’ils n’ont pas eu la « chance » de gagner la rive nord de la Méditerranée. « Ils seront mangés par des poissons que nous consommerons comme... Lire la suite »

"Statu quo et fuite en avant "

Publié le 14/02/2019
"L.Q.O rédaction 14/02/2019" "Statu quo et fuite en avant" "Nous voici donc à deux mois de l'élection du président de la République. Un événement majeur dans la vie d'une nation. Peut-on ne pas en parler ? Difficile ! Que la chronique résiste au poids écrasant d'une actualité, la nôtre, en berne, ne veut aucunement dire qu'elle puisse ignorer son existence, surtout quand elle devient, comme c'est le cas ces dernières semaines, extrêmement frénétique. En Algérie, un pays à la dérive dont on ne voit pas que l'avenir puisse être radieux -sauf si elle invente, bien sûr, une politique nouvelle qui... Lire la suite »
"L.Q.O rédaction 14/02/2019"Le brouillard couvre le système wahwah" "Il ne suffit pas de vouloir être président, il faut que le peuple vous voit ainsi. Même si la constitution dans notre pays limite le nombre de mandats et d'années que peut passer un président au pouvoir, rien ne l'empêche de modifier les lois sous son contrôle et rester au fauteuil durant toute sa vie. La crise politique que traverse notre pays au moins depuis la modification de la constitution est une crise invraisemblable, elle explique ce que nous vivons aujourd'hui. La saison des candidatures à l'élection présidentielle est ouverte. Les Algériens... Lire la suite »
"L.Q.O rédaction "Prévue le 24 février: Mouwatana appelle à une «journée de mobilisation citoyenne» contre le 5e mandat" "Le mouvement Mouwatana «appelle à une première journée de mobilisation citoyenne le dimanche 24 février 2019 pour exprimer son opposition à la «candidature pour un 5e mandat de Abdelaziz Bouteflika» qu'il qualifie d'«anti constitutionnelle et illégale». Dans un communiqué rendu public hier, signé par son «Coordinateur national», le Dr Soufiane Djilali, Mouwatana estime que la présidentielle du 18 avril prochain est «une formalité pour assurer la continuité du pouvoir politique en place» et va «mettre en péril la viabilité de l'Etat algérien».... Lire la suite »

"Ouyahia est un oracle"

Publié le 14/02/2019
"Ouyahia et le bonheur du peuple Publié par la rédaction le 13.02.2019 , 11h00" "Ouyahia est un oracle. Il a su voir combien le peuple algérien est heureux de savoir qu'Abdelaziz Bouteflika est proposé pour un cinquième mandat. Ouyahia n'a pas commandé de sondages. Il n'a pas consulté des spécialistes pour détecter l'état d'esprit des Algériens. Pas même un minuscule micro-trottoir. Rien ! Mais il n'a pas besoin de tout ca. Il sait comme ça que nous sommes tous aux anges que notre Président reste éternellement notre Président".
"E.W rédaction février 2019" "Les frères Bouteflika ont pourtant dit non !" "Vous pensez être en 2019, on vous dit non. Vous êtes toujours en… 2014. Car c’est à l’échéance du 4e mandat que l’horloge du clan présidentiel s’est arrêtée. Si on prend la machine à remonter le temps, on s’aperçoit en effet que l’immobilisme, la fumisterie et la violence despotique demeurent les principales vertus du pouvoir en place, malgré toutes les pressions morales, politiques et économiques qui s’exercent sur lui pour l’amener à s’ouvrir sur les réalités algériennes du monde contemporain. En 2014, rappelez-vous, c’était la même atmosphère viciée... Lire la suite »
"REPORTEURS rédaction février 2019"CHU de Annaba : Encore une agression contre le personnel médical" "Le responsable de la pharmacie du pavillon des urgences chirurgicales du Centre hospitalo-universitaire Ibn-Rochd (Annaba) a été agressé sur son lieu de travail, jeudi vers 13 heures, par le parent d’un blessé évacué depuis l’hôpital de Dréan (wilaya d’El-Tarf). Le cycle des agressions se poursuit dans les hôpitaux algériens. Dans la journée d’avant-hier, le responsable du pavillon des urgences chirurgicales du CHU de Annaba a été agressé et atteint au niveau de la tête par le parent d’un blessé par balle évacué depuis l’hôpital de Dréan... Lire la suite »
" Par REPORTERS -la rédaction- 13 février 2019" "Cela fait déjà plus de deux années que l’hôpital Frantz-Fanon qui jouxte celui d’Ibn-Sina a été transformé en pavillon des urgences médicales et cardiologiques (PUM). Au niveau des travaux de rénovation, on n’a pas lésiné sur les moyens, puisque « les vies humaines n’ont pas de prix », avons-nous entendu à l’époque. En effet, tout a l’air nickel, on pourrait voir son visage sur le sol, tant c’est propre et beau, une véritable perle du centre hospitalo-universitaire. Mais seulement en apparence, car si on va plus en profondeur, on se rend compte... Lire la suite »
"A.F Par La rédaction -13 février 2019" "Amar Ghoul aux opposants au cinquième mandat / « Vous êtes des dictateurs et vous avez tort »" Amar Ghoul donnant des leçons de démocratie ! « Il n’est pas possible, d’un point de vue démocratique, de s’opposer à la candidature de quelqu’un qui remplit tous les critères pour se porter candidat à la présidentielle». Dans cette « leçon de démocratie », il ne défend pas son droit de se porter candidat, mais celui d’Abdelaziz Bouteflika ! Il va encore plus loin en traitant les opposants au cinquième mandat de dictateurs!". "
DZ Vidéo A Bejaia : « oulach le 5e mandat"Publié le10 février 2019 Par La Rédaction " "A Bejaia, un mouvement de protestation spontanée s’est levé cette nuit de dimanche contre la candidature du président Bouteflika pour un 5e mandat. Aux cris : anwa wigi d Imazighen », « Oulach le 5e mandat »,… des dizaines de jeunes sont sortis cette nuit de dimanche 10 février pour dénoncer l’annonce de la candidature de Bouteflika survenue en fin de journée. Cette poussée de protestation est une première qui annonce le refus de la population d’accepter le fait accompli que veut imposer... Lire la suite »
"DZ Vidéo 0.21 mn la rédaction 10 février 2019" "A Alger, des jeunes crient : « Bouteflika, pas de 5e mandat »" "C’est une vidéo a été prise de nuit. Des jeunes leur refus d’un cinquième mandat. Nous n’avons malheureusement pas pu authentifier le document. Cette poussée de colère de la jeunesse se serait passé à Alger après l’annonce de la candidature de Bouteflika pour un cinquième mandat à la présidentielle. Soit 5 autres années, après les 20 années qu’il aura déjà passées. Est-ce un document récent ? Dans ce cas, serait-ce le début d’un mouvement de protestation du cinquième... Lire la suite »
"DZ Vidéo 0.47mn rédaction 12/02/2019" "Un partisan de Bouteflika: « On est venu à la coupole pour un sandwich et un café »" "L’annonce de la candidature de Bouteflika par les partis dits de alliance présidentielle, la semaine passée à Alger, fait encore parler d’elle. Un citoyen algérien dit avoir déplacé à Alger juste pour bénéficier d’un sandwich et un café, sinon il ignorait complètement ce qui se passait à la coupole. Certains informations font état même de la présence de malades mentaux à la coupole, pour faire croire à l’opinion publique que le peuple Algérien soutient la candidature d’Abdelaziz... Lire la suite »
"DZ Vidéo 2.01mn (chanson! j'en ai assez! jeunesse sacrifié! Gaz! Pétrole! S.O.S!)la rédaction 13 02 2019 "Les supporteurs de la JSM Bejaïa composent une chanson contre Bouteflika !" "Devant ankylose qui touche l’opposition politique en Algérie, les tribunes des stades sont devenus les seuls endroits pour les jeunes algériens pour s’exprimer et verser leur colère contre le régime en place. Après les supporteurs de la JSK, c’est au tour de leurs voisins de Béjaïa de composer une autre chansons contre le cinquième mandat d’Abdelaziz Bouteflika. Le marasme dont souffrent une grande partie de la société algérienne risque de provoquer une... Lire la suite »
"DZ Vidéo Publier le 13 février 2019 Par La Rédaction" "Ecoutons la dernière fois que Bouteflika a parlé !!!" "Depuis son AVC survenu le 27 avril 2013, le président Bouteflika ne parle plus en public. Après plus de 80 jours passé à l’hôpital militaire du Val-de-Grâce en France, il est revenu en Algérie. Grabataire, presque aphone, puisque ne s’adressant plus aux Algériens que par de mystérieux communiqués qui portent sa signature, il continue à se maintenir au pouvoir grâce à ses deux frères mais aussi et surtout à Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense qui lui doit tout ainsi qu’à... Lire la suite »
"DZ Vidéo 1.53mn en arabe et tamazight 11 février 2019 La Rédaction" "Mokrane Aït Larbi appelle les Algériens à barrer la route à Bouteflika" "L’avocat Mokrane Aït Larbi, également directeur de campagne du général Ali Ghediri a, dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux, appelé les Algériens à se mobiliser contre le candidat Abdelaziz Bouteflika, sans le nommer. Il s’est adressé aux Algériens en arabe et en tamazight pour faire passer son message. Mokrane Aït Larbi a accusé le camp adverse de « corruption » qui a paralysé le pays. Au moment où une grande partie de la classe... Lire la suite »
"DZ Vidéo 0.53 mn 12 février 2019 La Rédaction" "Les étudiants manifestent contre le 5e mandat à Tizi Ouzou" "Les étudiants de l’université de Hasnaoua (Tizi-Ouzou) ont attendu la nuit pour sortir manifester contre le 5e mandat du président Bouteflika. Un citoyen habitant Tizi-Ouzou a filmé en direct vers minuit un mouvement de protestation des étudiants résidants de Hasnaoua. Des images de manifestants à Bab Ezzouar dans la nuit de dimanche ont circulé dans les réseaux sociaux. Aucune information vérifiée ne nous est pour l’heure venue confirmer ce faisceau d’images".
"DZVidéo (1.10mn) le 12 février 2019 La Rédaction" "Chlef, soulèvement contre le cinquième mandat de Bouteflika !" "Un vent d’espoir souffle de l’ouest d’Algérie cette fois-ci. Des centaines d’habitants de la ville de Chlef, des jeune en majorité, sont sortis dans la rue pour crier leur colère contre le cinquième mandat d’Abdelaziz Bouteflika. Les manifestants n’ont pas caché leur indignation de voir l’actuel locataire d’El Mouradia, 82 ans, gravement malade et alité depuis 6 ans, briguer un autre mandat, alors que la situation politique et économique du pays est catastrophique. (voir la vidéo DZ Vidéo 1.10mn). Il est fort à... Lire la suite »
"E.DZ Professeur des universités, expert international, Dr Abderrahmane MEBTOUL" "Quel sera notre avenir ? Telle a été la question qui m’a été posée par mes étudiants depuis des années, question ayant suscité un riche débat qui renvoie à deux hypothèses et fondamentalement à la gouvernance. Professeur des universités, expert international, Dr Abderrahmane MEBTOUL 1.-La population algérienne a évoluée ainsi : 1950 8,87 millions d’habitants – 1960 11,27, – 1970 14,69, -1980 19,47, -1990 26,24, -2010 à 37,06 -au 1er janvier 2016 , 40,61 -au 1er janvier 2017, 41,3 -au 1er janvier 2018, 42,4 millions d’habitants et selon les extrapolations de... Lire la suite »
"LIBERTE rédaction 02/2019" "230 médicaments introuvables dans des officines. Quelque 230 médicaments, dont 170 nécessaires aux malades chroniques, “demeurent introuvables” dans certaines officines du pays, ont affirmé, jeudi à Alger, des syndicats et associations activant dans le secteur. “Il y a une pénurie dans l’approvisionnement des officines en médicaments dont certains de première nécessité”, a indiqué le représentant du Syndicat national algérien des pharmaciens d’officines (Snapo), le Dr Fayçal Abed, en marge de la 1re conférence nationale sur la politique de santé. Il a expliqué aussi cette rupture de médicaments par une mauvaise gestion dans la distribution. “L’acheminement des médicaments... Lire la suite »
"L.J.I rédaction 13/02/2019" "Il est désormais de coutume qu’à l’approche de chaque rendez-vous électoral en Algérie, le discours politique des opposants au pouvoir, parmi les partis et les candidats, prônent la rupture avec le système politique comme stratégie de communication. D’autres aussi en font carrément la base de leur « programme ». L’élection présidentielle de 2019 ne déroge pas à cette règle et requiert une petite halte pour se poser quelques questions. Il faut dire que la rupture, d’abord en tant que concept dans les sciences sociales, est déjà mal cernée, d’autant plus qu’elle fait appel à des notions appartenant... Lire la suite »
"L.S.A Rym Nasri le 13.02.2019 , 11h00" " AFFAIRE DE L’ASSASSINAT DE L’ÉTUDIANT EN MÉDECINE Une enquête en cours" "L’affaire de l’étudiant en médecine sauvagement assassiné dans la soirée de dimanche dernier, à l’intérieur de sa chambre dans la résidence universitaire Taleb-Abderrahmane 2 de Ben Aknoun à Alger, fait toujours parler d’elle. C’était justement l’une des premières questions abordées hier, lors de la conférence de presse de la Sûreté de wilaya d’Alger, tenue hier, à l’occasion de la présentation de son bilan annuel. Le chef de Sûreté de wilaya d’Alger par intérim, le contrôleur de police Mohamed Bettache, s’est contenté... Lire la suite »
"L.Q.O rédaction 13/02/2019" "La ruse classique d'un système aux abois" "En se portant candidat pour un cinquième mandat malgré son invalidant état de santé, Bouteflika ne fait pas «don» de sa personne à l'Algérie et ne consacrera pas ce qui lui reste de force physique et de lucidité intellectuelle à promouvoir, comme il l'a promis dans la lettre qu'il lui a adressée, la construction d'un «consensus national» autour des changements et réformes qui doivent être mis en œuvre pour qu'elle surmonte la crise dans laquelle elle se débat tant au plan politique qu'économique et social. Bouteflika a mis ses ultimes... Lire la suite »

"Complices indécisions"

Publié le 13/02/2019
"L.Q.0 rédaction 13/02/2013" " Complices indécisions "Faut-il s'inquiéter des attitudes ostentatoires et provocantes des soutiens à la candidature du président Bouteflika au scrutin du 18 avril prochain ou de celles, ambiguës, de l'opposition qui n'arrive plus à parler d'une même voix ? Sans doute dans les deux cas. En fait, l'entrée dans la course à la prochaine élection présidentielle de M. Abdelaziz Bouteflika n'était pas une surprise pour ceux qui ne s'attendaient pas à ce que le pouvoir change de candidat. Mieux, avec sa candidature à ce scrutin, le président Bouteflika montre à tous, opposition comme partisans et, au-delà, à... Lire la suite »
"L.Q.O -rédaction- 13/02/2019" " Quelle sera la géographie de notre crise ? Quitte à endosser le rôle du rabat-joie, force est de constater que notre pays régresse, de jour en jour, au point que la majorité d'entre nous, tellement désespérés, s'en foutent, pire s'en complaisent par moments. Y-a-t-il péril en la demeure ? Sans doute, c'est le cas de le dire et à hauts décibels. Ce sera, d'ailleurs, comme une rechute maladive, sinon une récidive dans les errements du passé. Nos responsables n'ont pas appris, semble-t-il, les leçons de nos anciennes expériences ratées! Des mauvais élèves auxquels il va falloir... Lire la suite »
"L.Q.O R.N 12/02/2019" "Affaire de l'étudiant assassiné: Hadjar appelle à garantir sécurité et sérénité dans l'enceinte universitaire   "Le ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche Scientifique, Tahar Hadjar a indiqué, mardi, que les services de son département ministériel «ne ménagent aucun effort» en vue d'assurer la sécurité au sein des cités universitaires, dénonçant l'assassinat dont a été victime un étudiant résidant à la cité universitaire de Ben Aknoun (Alger). S'exprimant lors d'une réunion avec les recteurs d'universités et directeurs des écoles supérieures de la région Centre, en présence du Secrétaire Général de l'Union des universités arabes (UUA), Amr... Lire la suite »
"LIBERTE BOUARISSA Chabane le 13-02-2019 11:00" "Il a été assassiné à la cité universitaire de Ben Aknoun Obsèques de l’étudiant Assil à Bordj Bou-Arreridj "Les obsèques du jeune étudiant Assil Belalta, victime d'un crime à l’arme blanche survenu dimanche soir dans sa chambre universitaire à Ben Aknoun (Alger), ont eu lieu, hier, à Bordj Bou-Arréridj. La ville était sous le choc. Après les prières de Dohr et du mort, le cortège funèbre s'est dirigé vers le cimetière de Sidi Betka où le défunt a été inhumé dans une ambiance de recueillement, de tristesse et de consternation en présence d’une foule... Lire la suite »

"5e mandat Dur à faire avaler"

Publié le 13/02/2019
"E.W rédaction 12 février 2019 à 11 h 30 min" "5e mandat Dur à faire avaler" "Le clan du pouvoir applaudit la candidature de Bouteflika : L’opposition dénonce une «forfaiture aux conséquences néfastes, L’annonce de la candidature de Abdelaziz Bouteflika pour un 5e mandat a suscité de nombreuses réactions de rejet. "Si les partisans de la continuité ont salué la candidature du président sortant, Abdelaziz Bouteflika, les opposants au 5e mandat ont, quant à eux, dénoncé une forfaiture dont les conséquences seront dramatiques. «L’annonce d’un autre mandat pour Bouteflika est, de l’avis de Soufiane Djilali, leader de Jil Jadid, extrêmement... Lire la suite »
"M.A Nicolas Beau - 12 février 2019" "Algerie, Abdelmalek Sellal, favori pour le poste de vice-président" "L’annonce que la candidature d’Abdelaziz Bouteflika annonçait la création d’un poste de vice président de la République algérienne a vu naitre de nombreuses vocations A peine connue la candidature du président algérien, Abdelaziz Bouteflika, pour un cinquième mandat et dévoilée la création d’un poste de vice président, les ambitions se sont aiguisées dans l’entourage du clan Bouteflika. Ancien Premier ministre aussi transparent qu’inconsistant, Abdelmalek Sellal, qui vient d’être nommé directeur de campagne de Bouteflika, semble aujourd’hui le favori pour être nommé à de telles... Lire la suite »
"AP Rédaction 12.02.2019" "L’annonce de candidature d’Abdelaziz Bouteflika à un 5e mandat successif n’a pas laissé indifférente la presse internationale. Bien au contraire, les plus importants médias internationaux ont commenté cet événement en apportant un regard très dur sur l’Algérie de 2019. La presse française est celle qui s’est distinguée par un vocabulaire très péjoratif qualifiant l’Algérie d’un pays qui souffre d’une « fossilisation du pouvoir ». D’autres médias parlent volontiers d’une « momisation du pouvoir algérien ». Si pour Challenges, « Abdelaziz Bouteflika reste l’outsider qui avait su mettre fin à la guerre civile et dénoncer tous les maux... Lire la suite »
"AP Rédaction 12.02.2019" "En septembre 2018, la population Active du moment, au sens du Bureau international du Travail (BIT), a atteint 12 463.000 personnes au niveau national, soit une augmentation en volume atteignant 37 000 par rapport à avril 2018 et 165 000 comparativement à septembre 2017. La population active féminine a atteint, pour sa part, 2 435 000 et constitue ainsi 19,5% de la population active totale. Le taux de participation à la force de travail de la population âgée de 15 ans et plus (ou taux d’activité économique) a atteint 41,7%, soit un recul de deux dixièmes de... Lire la suite »
"A.P Rédaction -12/02/2019" "Projet détaillé pour la création d’une Deuxième République en Algérie" "L’Algérie vit aujourd’hui une crise qui existe depuis la fameuse indépendance. Le maintien du système qui persiste depuis 1962 à mener le pays vers l’instabilité, l’insécurité, une économie morbide, un système de santé défaillant, une éducation nationale qui forme des élèves bigotes et violents, un enseignement supérieur qui forme des illettrés bilingues sans niveaux et surtout sans avenir, une jeunesse qui rêve que de faire leurs valises et partir à l’étranger, chercher un meilleur niveau de vie…etc. Tous ces problèmes m’ont amené à réfléchir à ce projet... Lire la suite »
"A.P La Rédaction -12/02/2019" " Un étudiant égorgé dans sa chambre universitaire : un crime abject qui relance le débat sur la question de l’homosexualité en Algérie" "Le crime barbare du jeune étudiant âgé de 21 ans perpétré dans la résidence universitaire de Ben Aknoun a ému de nombreux algériens. Il a fait aussi le tour du monde notamment au sein des médias de la communauté homosexuelle. En effet, ce crime est considéré comme un « meurtre homophobe » car les deux meurtriers lui ont tranché la gorge et ont écrit « il est gay » sur le mur de... Lire la suite »
"A.F rédaction -12 février 2019" "Santé / Près de 450 000 Algériens se sont rendus en Turquie pour des soins !" "La Ligue algérienne de défense des droits de l’homme (LADDH) a publié un rapport accablant le système de santé algérien. Le document indique que près de 450 000 Algériens se sont rendus en Turquie pour des soins, ces dernières années ! C’est un système de santé inefficace et défaillant que la LADDH épingle dans son rapport. La ligne regrette que l’État ait consommé neuf ministres de la Santé pour voir la situation se dégrader encore plus. Ces dernières années... Lire la suite »
"Par Rédaction« Reporters 12 février 2019" "Tahar Hadjar appelle à garantir la sécurité au sein de l’enceinte universitaire" "Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche Scientifique, Tahar Hadjar a indiqué, mardi, que les services de son département ministériel « ne ménagent aucun effort » en vue d’assurer la sécurité au sein des cités universitaires, dénonçant l’assassinat dont a été victime un étudiant résidant à la cité universitaire de Ben Aknoun, à Alger (lire l’article de « Reporters » en cliquant ICI). S’exprimant lors d’une réunion avec les recteurs d’universités et directeurs des écoles supérieures de la région Centre,... Lire la suite »
"Quand Moh Sberdina fut à bout de force, il quitta le collège complètement dégoûté des cours, des cahiers, des livres, des profs, des devoirs et du suspense qui lui tournait le sang chaque jour dans l’attente du doigt menaçant de l’enseignant -et surtout de l’enseignante- qui le désignerait pour monter au tableau. Il haïssait aussi le tableau, noir ou vert, en bois ou en métal. Il avait en horreur tous les élèves qui avaient la moyenne ou plus et spécialement ce bâtard de premier de la classe qui profitait de la situation : il ne traînait jamais dehors après dix-huit... Lire la suite »

"NOUVELLES D'ANNABA"

Publié le 12/02/2019
"EL MOUDJAHID mardi 12 février 2019 10:25:26" "Les activités de production dans le complexe sidérurgique Sider El-Hadjar d’Annaba, à l’arrêt depuis le 25 janvier dernier, pour inondation, ont repris, tôt jeudi dernier, avec trois jours d’avance sur la date annoncée, a indiqué à l’APS, le président-directeur général du complexe, Chamseddine Maâtallah. "Complexe d’El-Hadjar reprise des activités Les activités de production dans le complexe sidérurgique Sider El-Hadjar d’Annaba, à l’arrêt depuis le 25 janvier dernier, pour inondation, ont repris, tôt jeudi dernier, avec trois jours d’avance sur la date annoncée, a indiqué à l’APS, le président-directeur général du complexe, Chamseddine Maâtallah.... Lire la suite »
2 commentaires - Voir | Rédiger
"INDEPENDANT Aziza Mehdid 10 février 2019 23:29" "Les hôpitaux malades de l’insécurité Menaces, violences et agressions" " Les établissements hospitaliers publics connaissent une dégradation des plus lamentables jusqu’à devenir, ces dernières années, le théâtre d’agressions et de règlements de comptes, qui finissent le plus souvent par des crimes abominables. Le week-end dernier, c’est le service des urgences de l’hôpital de Douéra, à l’ouest d’Alger, qui était le lieu d’une scène de règlement de comptes et d’une bagarre inextricable entre deux groupes de jeunes. Les services de la Sûreté ont arrêté sept personnes et saisi 13 armes blanches utilisées lors de... Lire la suite »
Aller à la page « | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 | 53 | 54 | 55 | 56 | 57 | 58 | 59 | 60 | 61 | 62 | 63 | 64 | 65 | 66 | 67 | 68 | 69 | 70 | 71 | 72 | 73 | 74 | 75 | 76 | 77 | 78 | 79 | 80 | 81 | 82 | 83 | 84 | 85 | 86 | 87 | 88 | 89 | 90 | 91 | 92 | 93 | 94 | 95 | 96 | 97 | 98 | 99 | 100 | 101 | 102 | 103 | 104 | 105 | 106 | 107 | 108 | 109 | 110 | 111 | 112 | 113 | 114 | 115 | 116 | 117 | 118 | 119 | 120 | 121 | 122 | 123 | 124 | 125 | 126 | 127 | 128 | 129 | 130 | 131 | 132 | 133 | 134 | 135 | 136 | 137 | 138 | 139 | 140 | 141 | 142 | 143 | 144 | 145 | 146 | 147 | 148 | 149 | 150 | 151 | 152 | 153 | 154 | 155 | 156 | 157 | 158 | 159 | 160 | 161 | 162 | 163 | 164 | 165 | 166 | 167 | 168 | 169 | 170 | 171 | 172 | 173 | 174 | 175 | 176 | 177 | 178 | 179 | 180 | 181 | 182 | 183 | 184 | 185 | 186 | 187 | 188 | 189 | 190 | 191 | 192 | 193 | 194 | 195 | 196 | 197 | 198 | 199 | 200 | 201 | 202 | 203 | 204 | 205 | 206 | 207 | 208 | 209 | 210 | 211 | 212 | 213 | 214 | 215 | 216 | 217 | 218 | 219 | 220 | 221 | 222 | 223 | 224 | 225 | 226 | 227 | 228 | 229 | 230 | 231 | 232 | 233 | 234 | 235 | 236 | 237 | 238 | 239 | 240 | 241 | 242 | 243 | 244 | 245 | 246 | 247 | 248 | 249 | 250 | 251 | 252 | 253 | 254 | 255 | 256 | 257 | 258 | 259 | »

Articles similaires