Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités
Résultats par page : 5 | 10 | 20 | 50
Zone Membre
Publicités

Annaba Actualités

Un danger qui prend de l’ampleur dans le milieu scolaire et classé dans l’ordre des violences survenant dans ce secteur selon des spécialistes provient de l’utilisation des produits pyrotechniques que les jeunes prennent pour des jeux alors devenant ainsi un problème social qui ne cesse de croitre et qui sont devenus des objets de menaces et de terreur. Le cas d’une jeune lycéenne âgée de 16 ans et scolarisée au Lycée Moubarek El Mili à Annaba qui a été victime d’un accident dû à l'utilisation des produits pyrotechniques doit être pris comme exemple.En effet mercredi dernier, après la célébration de... Lire la suite »
Le projet du tramway d’Annaba, actuellement au stade de l’évaluation des offres présentées, fait l’objet d’une série de mécontentements.En effet, la proposition du passage du tramway par le Cours de la Révolution avait suscité l’indignation, voire même la révolte de l’union du mouvement associatif, de la société civile et des différentes associations de la wilaya de Annaba, estimant, à l’unanimité, que le passage de ce projet par le Cours de la Révolution, symbole de Annaba, est une atteinte à l’identité de la ville et il est considéré comme un massacre programmé et prémédité de la ville. Pour l’heure, les habitants,... Lire la suite »
L’affaire dite ‘’KIMIAL’’ du nom de l’ex société Algéro-Tunisienne, n’est apparemment pas finie, selon des sources sécuritaires. Une vaste enquête après d’intenses investigations des enquêteurs sur les dessous du dossier de crédit bancaire accordé contre toute logique économique au vu et au su des clauses du contrat de partenariat entre la partie tunisienne et son homologue algérien stipulaient que le partenaire tunisien est tenu d’engager outre la technologie de son savoir faire, des investissements conséquents pour moderniser l’appareil de production en plus de son apport en numéraires dans le capital social de l’entreprise algérienne. ‘’Mais ce fut un marché de... Lire la suite »
Exceptés les logements « CNEP » situés à la cité Oued Forcha, qui ont connu récemment des travaux de rénovation de l’éclairage public par la pose de nouveaux poteaux électriques au design singulier, certains sites à l’exemple des 700 logements et quelques lotissements, continuent de plonger presque dans le noir. Ces habitations où l’éclairage est quasiment inexistant sont devenues au fil du temps le lieu de prédilection des agresseurs qui accomplissent, avant de prendre la fuite, leur forfait à la faveur de l’obscurité qui y règne. « Pourquoi la cité Oued Forcha n’est pas aussi éclairée que les autres quartiers... Lire la suite »
Pour vivre à la cité Rym, il faut obligatoirement porter des bottes et cela quel que soit le temps car la voie d’accès depuis Sidi Achour, sur plusieurs centaines de mètres, ressemble à un canal et le reste de ce qui n’est pas inondé à longueur de temps est boueux. Même les véhicules n’y circulent qu’avec une extrême prudence, pour éviter de s’embourber et à certains endroits sont obligés d’emprunter ce qui tient lieu de trottoir, en risquant de basculer dans le fossé de drainage. Cette situation perdure, sans que quiconque ne tienne compte du calvaire que subissent les résidents... Lire la suite »
Des opérateurs alarmés et blasés par le laisser-aller, pour ne pas dire le marasme dans lequel se trouve leur zone d’activités commerciales se sont adressés à notre quotidien pour jeter un véritable appel au secours vers les autorités concernées et voir enfin les lieux disposer de réseaux de voirie et d’assainissement. Cette situation qui dure depuis 1986, soit 27 années a de quoi alarmer et démontrer qu’ils vivent au milieu de la gadoue et sont totalement ignorés par ceux qui les avaient installés dans ces endroits. Et nous citons «  Ce secteur demeure à ce jour, laissé pour compte, voire... Lire la suite »
1 commentaire - Voir | Rédiger
Une villa sise à l’un des quartiers de Saint-Cloud, a été cambriolée cela fait quelques jours, avons-nous appris d’une source d’information proche de l’enquête ouverte par la police du 7ème arrondissement. Les valeurs ont fait main basse sur près de 6 millions de dinars et une importante quantité de bijoux d’une valeur de 4 millions de dinars. Le montant de l’or dérobé et celui de l’argent en euros et dinars, est estimé, selon les plaignants, à près de 10 millions de dinars. Les cambrioleurs, se sont introduits au deuxième étage de la villa alors que ses occupants, un jeune couple,... Lire la suite »
Les attentes sociales sont souvent à l’origine de scènes de colère qui tournent parfois à la violence lorsqu’elles dépassent les limites de la patience .Fermeture de routes à la circulation des biens et des personnes, sit-in, grèves de la faim, arrêts collectifs de travail ou recours à d’autres  procédés de protestation telles les tentatives d’immolation par le feu et de suicide, sont usités dans le but d’attirer l’attention des décideurs pour que ces derniers interviennent pour prendre en charge les revendications exprimées .Les manifestations de protestation des populations sont dues, pour la plupart, aux retards mis dans le lancement ou... Lire la suite »
Des routes éventrées, dégradées voire même décapées font le malheur des automobilistes de la quatrième ville du pays. Pour ne prendre que l’axe reliant la plage Rizi Amor au quartier de Sidi Achour à l’ouest de la ville, le parcours est Ltr2s appréhendés par les usagers. Les nids de poules à foison, les ralentisseurs dont leur mauvaise conception n’a d’égal que les risques qu’ils représentent car loin de toutes les normes prévues par la loi, alors que pour les automobilistes obligation est faite de respecter le code de la route. Sur tout le trajet, aucun tronçon n’est épargné par ce... Lire la suite »
1 commentaire - Voir | Rédiger
Trois trémies existent depuis quelques années. Théoriquement, ces nouvelles infrastructures  permettraient  d’alléger substantiellement l’immense trafic routier qu’enregistre l’entrée de la ville par la RN 16 du côté de la cité du 08 mars surtout pendant  la période estivale, et au centre ville près de l’ex centre interprofessionnel  des techniciens et agents de maitrise de (CITAM- SNS), rattaché de nos jours à l’université. Le troisième ouvrage est à la jonction de deux principales voies l’une menant vers Annaba, située à dix kilomètres, et l’autre formant l’accès à la ville de Sidi Amar. On a énormément tablé sur ces trémies pour enrayer... Lire la suite »
 Le pont de Bouhamra a été encore une fois, le théâtre d’un accident grave de la circulation où une violente collision a eu lieu entre deux véhicules légers ayant entrainé des dégâts matériels considérables, heureusement sans victimes parmi les passagers et sans blessures notables. En effet, le matin du 19 janvier et exactement à 7 heures 50 minutes, ce pont réputé pour sa dangerosité, a été encore une fois le lieu d’un accident violent ayant entrainé une importante perturbation de la circulation sur cet axe à grand trafic notamment lors des heures de pointe. Les forces de sécurité et les... Lire la suite »
Les citoyens en général et les automobilistes de la wilaya de Annaba en particulier  rencontrent d’énormes difficultés pour circuler sur la majorité des routes et ruelles de la commune du chef lieu. Partout, il n’y a qu’ornières, nids de poule,  trous profonds, trottoirs détériorés, bordures de trottoirs enlevés, couvercles d’avaloirs disparus. Tant et si bien que celle que des arrivistes qualifient encore de coquette, ressemble à tout sauf à une ville digne du nom. Aucun secteur n’est épargné par ce phénomène qui fait que les travaux de réhabilitation et d’amélioration du cadre de vie sont aussitôt dégradés le lendemain. Et... Lire la suite »
Les jours passent et Annaba continue à se débattre dans des problèmes qui n’auraient pas lieu d’être si la fuite de responsabilité, la malhonnêteté et l’entregent n’avaient pris le pas sur la logique. Cela est palpable dans le traitement réservé aux vielles bâtisses menaçant ruine et qui s’effondrent petit à petit, à la suite les unes des autres, notamment dans la Vieille ville. Et même là, chaque effondrement est traité selon les accointances et les amitiés particulières. D’abord, personne ne parle de la responsabilité des propriétaires qui sont tenus d’assurer la sécurité de leurs locataires mais à cela la parade... Lire la suite »
1 commentaire - Voir | Rédiger
Les détenus qui sortent des maisons d’arrêt après avoir purgé leur peine sont unanimes à signaler les conditions très difficiles de leur séjour en prison, du fait de la promiscuité due au manque de place. Cette surpopulation carcérale est surtout ressentie à la prison de Bouzaâroura, conçue au départ pour accueillir 600 détenus. Aujourd’hui, elle  en abrite près de 2300, selon une source proche de ce dossier. « Il en arrive tous les jours, parfois une trentaine, une quarantaine d’un seul coup » ont déclaré d’anciens détenus « les nouveaux venus dorment dans tous les espaces libres, et jusque près... Lire la suite »
L’Institut Supérieur de Gestion d’Annaba qui a une compétence nationale  dans la formation/action de consultants en management, a été créé en 1989. Quatre actionnaires formant une EPE se chargent de son fonctionnement, Sider, Asmidal, l’ENMTP et Sonatrach. Mlle Seridi D, directrice  en Commercial et Marketing, nous reçoit dans un bureau spacieux et climatisé pour présenter avec une passion inégalable l’ISGA et son programme de  formation de consultants à travers le territoire national. Elle est secondée par le responsable pédagogique, un Annabi, en l’occurrence M. Ouki, expert en consulting qui a l’honneur d’être consulté par plusieurs pays Africains de l’Ouest parmi... Lire la suite »
Une dizaine de spectacles pour enfants, entre pièces de théâtre, marionnettes et lecture de contes, est programmée pour le mois de janvier en cours à Annaba, ont indiqué, hier, les responsables de la programmation du théâtre régional Azzedine-Medjoubi. Les tout-petits pourront notamment se délecter des pièces "El Kenz El Mafkoud" (Le trésor disparu), réalisée cette année par le théâtre régional de Annaba, "Le lièvre et le roi des éléphants" de l’association El Chiheb pour les arts dramatiques, "Rana djinak" du théâtre national algérien (TNA) et "Ahla ayam fi djenat el atfal", produite par la direction de la culture de la... Lire la suite »
Hier, et selon des sources crédibles, les vendeurs de brochettes à Aïn-Berda, 40 km au sud de la wilaya de Annaba,  ont baissé rideau en signe de protestation contre l’insécurité et surtout  la présence à tous les coins des « gardiens » de parkings sauvages qui font la loi.  Selon toujours la même source, le week-end dernier,  et devant l’absence quasi-totale des services de sécurité et le laisser-faire des autorités locales, certains pseudo-gardiens de parkings « virtuels »,  ont poussé un peu trop le bouchon.  En effet,  la goutte qui a fait déborder le vase déjà trop plein un peu... Lire la suite »
3 commentaires - Voir | Rédiger
Les malfaiteurs ne reculent devant aucun moyen pour forcer les paisibles citoyens à leur remettre leurs biens. La dernière en date est l’agression commise le vendredi 17 à 19 heures à la Vieille ville, lorsqu’une personne, employée à l’usine d’Asmidal s’était rendue dans ce quartier qualifié de sécurisé depuis les dernières descentes effectuées en force par les policiers sous la conduite du Chef de la Sûreté de Wilaya en personne et de plusieurs commissaires.  Les bandits s’étaient rués sur le conducteur qui rendait visite à des proches, aidés en cela par un chien menaçant. Un rottweiler pour résumer le tout.... Lire la suite »
C’est avec la peur au ventre que les conducteurs qui se voient pénaliser par la mise en fourrière de leurs voitures,  abandonnent en ces lieux leurs biens. Finalement ce n’est qu’un parc à ciel ouvert où les intempéries ont tout le temps de faire leur travail de corrosion rendant certains véhicules en de véritables épaves. La délocalisation de cette fourrière à plusieurs fois annoncée ne s’est pas faite à ce jour. Quelles garanties sont-elles offertes à part un bout de papier sanctionnant l’immobilisation et par là l’abandon. Un état du véhicule devrait, alors être remis signalant qu’il est bien en... Lire la suite »
Une mère de famille,  sans doute désespérée, ce que l’enquête déclenchée hier   va sans doute déterminer, s’est  jetée du balcon de son domicile situé au 4ème étage d’un immeuble de la Cité des Orangers. La malheureuse, âgée de 46 ans est morte sur le coup d’après nos informations. Cet incident a causé une grande frayeur aux voisins mais surtout beaucoup de compassion et de pitié pour les enfants qui voient  disparaitre en un laps de temps très court celle qui leur a témoigné son amour et sa prévenance. Car que reste-t-il après le départ vers un autre monde que celui... Lire la suite »
Le campus universitaire de Sidi Amar de l’université Badji Mokhtar-Annaba a été secoué, ce dernier jeudi, par un scandale. Celui-ci est en relation avec le gonflement de moyenne des étudiants du département de Biologie. Au total, Ils seraient plus de 200 étudiants concernés par ce trafic. N’ayant pas la moyenne pour être admis à un niveau supérieur, ces étudiants auraient payé leur droit de passage. Cette accusation qui relève d’un secret de polichinelle tant la pratique était courante qu’elle est arrivée aux oreilles des responsables de la police judiciaire. D’autant que dans ces accusations, l’on insiste sur l’implication d’un agent... Lire la suite »
2 commentaires - Voir | Rédiger
Le secteur de la jeunesse et des sports de la wilaya de Annaba a programmé, au titre de l'année 2014, l'ouverture de trois piscines, à Annaba, Seraïdi et Sidi Ammar, a-t-on appris auprès des services de la direction de la jeunesse et des sports (DJS). Deux piscines ont bénéficié d'opérations de réhabilitation dans les communes de Annaba et de Seraïdi, tandis que la troisième, de type semi-olympique (bassin de 50 m 25m), sera réceptionnée à Sidi Ammar, a ajouté la même source. Ces réalisations permettront d'alléger la pression sur la piscine olympique du complexe du 19-Mai 1956 qui accueille, à... Lire la suite »
1 commentaire - Voir | Rédiger
La production de poissons, toutes espèces confondues,  a nettement baissé à Annaba pour atteindre en 2013, environ  5000 tonnes, soit un écart négatif de 3000 tonnes par rapport à l’exercice précédent. Le recul de l’investissement, les perturbations climatiques et la vétusté de la flottille de pêche seraient à l’origine de la baisse de  la production de poissons qui tournait entre 8000 et 9000 tonnes de poissons en moyenne par an. Le secteur de la pêche qui a évolué presque en marge du développement depuis l’indépendance du pays , enregistre  néanmoins aujourd’hui un certain intérêt de la part des pouvoirs publics... Lire la suite »
L’affaire remonte au 28 novembre 2013 lorsque les éléments de la brigade des stupéfiants avaient mis fin  au parcours délictuel d’un baron de la drogue,  commerçant en effets féminin de son état. Son magasin de la rue El Kods ne lui servait en fait que de couverture pour écouler sa marchandise prohibée en se servant de jeunes « clientes » pour camoufler ses activités néfastes (d’après des rumeurs indiscrètes). 2 kilogrammes de cannabis étaient dissimulés dans son local. Cette arrestation faisait suite à celle d’un vaste réseau qui étendait ses tentacules d’Oum El Bouaghi vers Annaba, en passant par Guelma.... Lire la suite »
A l’initiative de l’association des anciens Aissawas de la wilaya de Annaba er en collaboration avec la direction de la culture, s’est déroulée avant- hier après midi, au théâtre régional Azzedinne Medjoubi,  la traditionnelle « Hadra » à l’occasion de l’avènement universel pour l’Humanité, la naissance du plus humble des êtres du Seigneur des deux mondes, Mohamed que la bénédiction et le salut  d’Allah et des croyants soient sur lui.  L’événement a  été fêté avec faste, en présence notamment de son excellence le consul de Tunisie à Annaba, de nombreux artistes qui ont fait le bonheur de la ville du... Lire la suite »
Ce dernier jeudi, aux environs de 15h, une vieille bâtisse sise au 4 rue du Tennis à la vieille ville à la commune chef-lieu d’Annaba, s’est effondré. L’immeuble en question était classé par l’Office Communal de Réhabilitation des Vieux bâtis d’Annaba (OCRAVA) comme non habitable mais il servait d’abri pour une quinzaine de famille. « Heureusement que l’effondrement est survenu durant la journée. C’est-à-dire à un moment où nos enfants étaient encore à l’école. Je frémis à l’idée que ce drame ait pu survenir la nuit » dira un des habitants du vieux bâti. Le sinistre est survenu au moment... Lire la suite »
1 commentaire - Voir | Rédiger
Un enfant âgé à peine de 8 ans, a été violé par un coiffeur au courant de la semaine dernière, a précisé une source d’information proche de l’enquête ouverte par les policiers de la 13ème sûreté urbaine. Le coiffeur âgé de 24 ans,  chez lequel  se rendait souvent l’enfant n’était pas à sa première agression sexuelle sur la victime, à l’arrière boutique du salon. Il aurait subi au moins trois agressions, avait-il déclaré aux policiers en présence de ses parents. Cette agression confirmée par le médecin légiste, a valu une détention préventive au coiffeur qui devait être jugé par devant... Lire la suite »
Cinq femmes ont été victimes de graves blessures dues à l’effondrement du plancher d’un immeuble vieux de près de 150 ans, donc de la période coloniale et occupé par 13 familles pour la plupart résidentes depuis des décennies.  Des reçus de loyer sont en notre possession pour avérer leurs dires. Le bâtiment situé dans cette rue de la Vieille ville est dans un état de dégradation extrême, tous les murs sont fissurés, des parties de balcons se sont détachées au fil des ans. L’on se demande comment autant de personnes puissent vivre dans ces conditions de danger permanent. Même le... Lire la suite »
Les cambrioleurs d’une villa, sur les hauteurs de Oued-Kouba, ont été placés jeudi dernier sous mandat de dépôt par le magistrat instructeur, prés le tribunal de Annaba, a indiqué une source d’information proche de l’enquête. Deux autres individus, un receleur et un chauffeur de taxi clandestin ont été, quant à eux, placés sous contrôle judiciaire au terme de l’instruction tandis qu’un autre complice demeure toujours en fuite. Les auteurs de ce vol ont fait main basse sur une importante somme d’argent et d’un lot de bijoux s’élevant à plus de 15 millions de dinars. L’un des auteurs habitant la rue... Lire la suite »
La dernière réunion du bureau de l’Union des associations de quartiers de la wilaya avec les représentants des comités de quartiers et des citoyens, le 4 janvier dernier, a abouti à pointer du doigt les directions de wilaya de l’urbanisme et de l’hydraulique, dans la faillite du programme présidentiel et gouvernemental d’amélioration urbaine et du cadre de vie. Avec exemple à l’appui, la route allant de Sidi Achour jusqu’au rond point de la cité Rym, la cité Auzas, 8 mai 1945, Colonel Lotfi, la Plaine Ouest, cité des Orangers, les trottoirs des 208 logements ainsi que ceux de l’Eliza et... Lire la suite »
1 commentaire - Voir | Rédiger
L’inspecteur régional de la police a rendu visite de travail jeudi dernier à la sûreté de wilaya lors d’une mission de travail qui a eu lieu en présence des cadres de la police. Bien qu’aucune information n’ait filtrée sur les raisons de cette visite d’inspection, l’IRP, a eu le droit d’être informé sur les activités, le bilan ainsi que tous les dossiers et affaires en charge de la sûreté de wilaya. Une visite qui entre dans le cadre du suivi de l’activité de la police mis en place par la patron de la DGSN, qui veille depuis son arrivée à... Lire la suite »
Les citoyens en général et les automobilistes de la wilaya de Annaba en particulier  rencontrent d’énormes difficultés pour circuler sur la majorité des routes et ruelles de la commune du chef lieu. Partout, il n’y a qu’ornières, nids de poule,  trous profonds, trottoirs détériorés, bordures de trottoirs enlevés, couvercles d’avaloirs disparus. Tant et si bien que celle que des arrivistes qualifient encore de coquette, ressemble à tout sauf à une ville digne du nom. Aucun secteur n’est épargné par ce phénomène qui fait que les travaux de réhabilitation et d’amélioration du cadre de vie sont aussitôt dégradés le lendemain. Et... Lire la suite »
«Voila 26 ans que ce lotissement nous a été attribué où nous avons érigé nos logements, nous a informé un des résidents de ce quartier. Depuis notre occupation de ce lieu, aucun chemin pour accéder à nos habitations, n’a été conçu, a-t-il encore ajouté .Des correspondances ont été transmises aux autorités compétentes où ces résidents ont rapporté la situation dans laquelle ils se trouvent et ils ont dû saisir également à plusieurs reprises le directeur de l’urbanisme de la wilaya qui, malgré plusieurs promesses, ne s’est pas manifesté, selon un retraité résidant dans la cité en question. ‘’Lors des intempéries,... Lire la suite »
Le P/APC de Annaba vient d’être saisi par la société Métro d’Alger concernant le projet de réalisation du tramway de Annaba, dont le chantier n’a pas été lancé depuis plus de 2 ans pour un problème d’itinéraire. Ainsi, nous apprenons qu’une correspondance, accompagnée du décret relatif aux travaux d’utilité publique, a été notifiée par le biais d’un huissier de justice au maire de Annaba à la demande de la société Métro d’Alger, à l’effet d’accélérer le démarrage de cette opération. Cependant, le président de la commission du transport de l’APW de Annaba rejette l’itinéraire choisi du tramway devant traverser le... Lire la suite »
À la sortie de son album Kamikaze en 1997, le rappeur Lotfi Double Kanon a suscité un engouement chez les Annabis. Il est devenu en quelques mois l’idole incontestée de ces jeunes. De tous âges, ils fredonnaient ses titres, achetaient ses K7 audio, mais surtout s’identifiaient à lui.Considéré comme un “messie”, les adolescents et les jeunes de toutes catégories sociales s’imprégnaient de ses textes qui reflétaient leur quotidien (malvie, frustration, injustice…). Ce rappeur issu du quartier populaire la Colonne était une sorte de “guide” pour ses fans. D’ailleurs, Annaba, vers la fin des années 90 et début 2000, n’était plus connue... Lire la suite »
4 commentaires - Voir | Rédiger
La famille d’un jeune, agressé par un délinquant bien connu par les services de sécurité, n’a pas pu déposer plainte à la sûreté de daïra où on lui a exigé le certificat d’un médecin légiste. Les habitants de la commune de Berrahal sont choqués. Dans la soirée d’avant-hier, un truand répondant au prénom de Moncef, tristement célèbre pour ses forfaits de tous genres, a agressé un jeune adolescent en l’assommant d’une bouteille vide en plein visage. La scène s’est déroulée dans un café maure, raconte un témoin oculaire, où les jeunes s’entassaient pour suivre un match du championnat espagnol, lorsque... Lire la suite »
3 commentaires - Voir | Rédiger
Toujours sur la brèche et cela à chaque événement religieux ou national, la commission sociale de l’APC d’El-Hadjar, présidée par Mlle Lazli, a organisé pour célébrer le Mouloud Ennabaoui Echarif, plusieurs festivités. Ainsi, un concours regroupant 36 jeunes  récitants  du Livre Saint du Coran a vu les meilleurs d’entre eux  récompensés. Comme il a été distribué des dons composés de cartables garnis à 40 élèves nécessiteux. Une soirée a été en outre, organisée à la Mosquée « Mouaouia ibn Abou Sofiane »  à cette occasion. Signalons que 10 imams de mosquées de la commune ont été honorés et reçus des... Lire la suite »
Le tribunal correctionnel a prononcé la peine de 6 mois de prison ferme à l’encontre de l’ex- DOT d’Algérie Télécom, assortie de deux millions de centimes d’amende et de cinquante millions de centimes de dommage et intérêt versés à la partie civile à savoir Algérie Télécom, dans l’affaire des faux diplômes. Ce nouveau scandale qui a éclaboussé Algérie Télécom au courant de l’année passée après l’arrestation par la gendarmerie nationale d’un employé recruté dans une autre entreprise avec un faux diplôme suite à une plainte déposée par la direction. Lors de son interrogatoire, il ne tarda pas à donner le... Lire la suite »
3 commentaires - Voir | Rédiger
Les passants qui se rendent du côté du marché El Hattab doivent  se demander, en voyant les énormes flaques d’eau sur le trottoir longeant le petit parc en allant vers la rue Ibn Khaldoun, pourquoi on a enlevé les dalles encore en bon état pour laisser place à la boue. Autre question, pourquoi ces travaux n’ont pas concerné plutôt le trottoir de la rue allant vers Sidi Brahim, sur le côté gauche, là où il est très difficile de marcher sans buter sur  des pierres, des restes de l’ancien trottoir usé à un point extrême, sur un espace très fréquenté.... Lire la suite »
4 commentaires - Voir | Rédiger
Alors que la pêche des alevins est strictement interdite, les marchés de poissons mettent en vente des cageots de petites sardines, dont certaines ne dépassent pas 5 centimètres, au prix de 250 DA le kilo.  La profusion d’un  produit de cette qualité suppose que la pêche a été effectuée dans le périmètre immédiat du littoral où les poissons viennent pondre leurs œufs, ce qui est une autre interdiction, d’après la règlementation régissant  cette activité. Il est aussi supposé (et espéré)  que cette pêche a été effectuée de façon clandestine et n’est donc pas passée par l’inspection du port de pèche,... Lire la suite »
L’agence nationale de soutien à l’emploi des jeunes (ANSEJ) s’est engagée dans un processus d’amélioration de son service public. Les jeunes sans emploi, porteurs de projets de création de  leurs propres activités professionnelles, ne seront plus astreints à fournir un volumineux dossier  comme auparavant auprès de l’ANSEJ. En effet, les doucement exigés pour la validation d’un dossier d’investissement par l’ANSEJ, ont été réduits au maximum à la faveur des reformes du service public.C’est ce qu’a révélé tout récemment le premier responsable  de l’ANSEJ  à Annaba .Ce dernier a annoncé dans ce sillage, la création d’un bureau de l’ANSEJ à  la... Lire la suite »
La wilaya était sous un état de siège en cette matinée du 15 Janvier, journée consacrée pour recaser les 1400 occupants d’habitats précaires de l’ex-Bouhamra. Quartier populaire depuis la période coloniale connue pour l’implantions de l’ex-SAS qui avait à l’époque   servie à emprisonner beaucoup de militants de la cause nationale, il est devenu avec l’avènement de l’indépendance, un véritable ghetto où s’étaient entassés tous les sans logements, particulièrement  des personnes originaires de la région de M’sila, pour recueillir par la suite toute  une faune qui avait discrédité les lieux. Des taudis avaient alors commencé à être érigés pour devenir une... Lire la suite »
L’anarchie la plus totale, s’il faut un superlatif, préside actuellement aux nouvelles constructions, notamment la pléthore de promotions  immobilières, tours, projets d’hôtel, etc, implantés dans des quartiers résidentiels qui n’ont aucune vocation pour ce genre de constructions.Ces dépassements, car c’en est, il n’y a qu’ici qu’on peut caser un immeuble à plusieurs étages entre deux villas, bafouent toutes les lois en matière d’urbanisme, en les contournant et en obtenant contre toute logique les autorisations nécessaires pour des constructions qui, dès le début, créent des conflits avec le voisinage, et pour cause. Ainsi ce projet de promotion rue Cirta, une ruelle... Lire la suite »
La journée du Mouloud Ennabaoui Echarif s’est terminée par la découverte macabre d’un  homme pendu à un arbre à proximité de son domicile à la Cité El Fakharine.  C’était exactement vers 15 heures que des voisins avaient constaté qu’un corps était suspendu à un arbre. Rapidement, ils ont eu  la présence d’esprit de faire appel aux éléments de la police judiciaire du 8ème arrondissement, qui ont aussitôt procédé à l’ouverture d’une enquête, en relevant les traces et toutes empreintes susceptibles de les aider à résoudre cette énigme.  La nouvelle a jeté l’effroi dans le quartier, où, d’après des dires le... Lire la suite »
1 commentaire - Voir | Rédiger
Le personnel médical et paramédical de l’EPH d’El Hadjar, réclame la prime de performance qu’ils n’ont pas perçu depuis presque une année, ont précisé des médecins et infirmiers qui s’interrogent sur les raisons de ce retard. Un retard pénalisant,  expliquent les plaignants en particuliers les infirmiers et les aides-soignants, touchant respectivement une prime de performance s’élevant entre 12.000 à 15.000 DA. La direction de l’hôpital visiblement impuissante devant les réclamations du personnel opte pour la politique de la sourde d’oreille, sans pour autant donner des explications. D’après nos sources, une instruction judiciaire avait été ouverte depuis quelques mois suite aux... Lire la suite »
C’est une mère en plein désespoir qui s’était présentée à la rédaction du quotidien, munie d’une liasse de lettres qu’elle avait adressée à plusieurs ministres. La plus poignante est celle dont le Premier ministre a été récipiendaire. Après avoir relaté les faits pour lesquels son fils Kahli Ferzdalk est accusé et qui sont d’une gravité extrême puisqu’il est poursuivi pour avoir commis un homicide volontaire avec préméditation et guet apens. Passible d’une grosse peine de prison. Le recours qu’introduit la mère concerne la distance à partir de laquelle sont partis les coups de feu qui avaient causé le décès de... Lire la suite »
L’université Badji Mokhtar de Annaba,a désormais un nouveau recteur en la personne de M. Amar M’Haya, directeur de l’Ecole préparatoire de la communication. Ce dernier qui  remplace M. Abdelkrim Kadi, a été installé hier, dans ses nouvelles fonctions par le secrétaire général du ministère de l’Enseignement supérieur et la Recherche scientifique en présence des autorités de wilaya. L’université Badji-Mokhtar compte actuellement quelques 50.000 étudiants répartis à travers sept facultés. El Moudjahid -  12-01-2014 - B. G.
A peine sauvé d’un dépôt de bilan grâce à l’intervention généreuse des pouvoirs publics algériens, le complexe sidérurgique d’El Hadjar suscite les convoitises des entreprises qui gravitent dans la périphérie de l’entreprise et contrôlent plusieurs activités annexes ou externalisées.  L’accord passé entre le groupe public Sider et ArcelorMittal, qui prévoit un plan d’investissement de 763 millions de dollars (720 millions destinés au développement du complexe d’El Hadjar et 43 millions pour la réhabilitation des mines d’El Ouenza et Boukhadra), aiguise les appétits. Pour les connaisseurs des arcanes des hauts fourneaux du complexe, il s’agirait tout simplement de repositionnement des... Lire la suite »
Lotfi  serait-il devenu infréquentable au point où même ses anciens amis et ses fans ne veulent plus entendre parler de lui ? La question est sur toutes les lèvres de ceux qui font et défont la politique culturelle sur la place annabie.  Pour les uns, Lotfi double Canon aurait dû se limiter à faire son travail d’artiste chanteur de RAP. Pour d’autres, il n’aurait pas dû s’attaquer à la personne du Premier ministre.  «  A la fonction oui mais pas à la personne » se plaisent à dirent de nombreux citoyens.. Dès qu’il a proposé sa version du buzz en diffusant son... Lire la suite »
Depuis plusieurs semaines, une baisse du cours de l’or a été enregistrée. Cette situation a eu une répercussion sur le marché de l’or en Algérie. A Annaba comme dans d’autres villes du pays, c’est le marché noir qui domine et ce même au niveau des commerces installés dans les différents quartiers de la ville. Une manière, pour les bijoutiers, de fuir les impôts et les taxes fixés par l’état sur ce produit de luxe.Fixé à 5300 DA le gramme de l’or, le prix de celui-ci a baissé pour atteindre les 4800 DA. Un paramètre favorisant une grande affluence de la... Lire la suite »
Aller à la page « | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 | 53 | 54 | 55 | 56 | 57 | 58 | 59 | 60 | 61 | 62 | 63 | 64 | 65 | 66 | 67 | 68 | 69 | 70 | 71 | 72 | 73 | 74 | 75 | 76 | 77 | 78 | 79 | 80 | 81 | 82 | 83 | 84 | 85 | 86 | 87 | 88 | 89 | 90 | 91 | 92 | 93 | 94 | 95 | 96 | 97 | 98 | 99 | 100 | 101 | 102 | 103 | 104 | 105 | 106 | 107 | 108 | 109 | 110 | 111 | 112 | 113 | 114 | 115 | 116 | 117 | 118 | 119 | 120 | 121 | 122 | 123 | 124 | 125 | 126 | 127 | 128 | 129 | 130 | 131 | 132 | 133 | 134 | 135 | 136 | 137 | 138 | 139 | 140 | 141 | 142 | 143 | 144 | 145 | 146 | 147 | 148 | 149 | 150 | 151 | 152 | 153 | 154 | 155 | 156 | 157 | 158 | 159 | 160 | 161 | 162 | 163 | 164 | 165 | 166 | 167 | 168 | 169 | 170 | 171 | 172 | 173 | 174 | 175 | 176 | 177 | 178 | 179 | 180 | 181 | 182 | 183 | 184 | 185 | 186 | 187 | 188 | 189 | 190 | 191 | 192 | 193 | 194 | 195 | 196 | 197 | 198 | 199 | 200 | 201 | 202 | 203 | 204 | 205 | 206 | 207 | 208 | 209 | 210 | 211 | 212 | 213 | 214 | 215 | 216 | 217 | 218 | 219 | 220 | 221 | 222 | 223 | 224 | 225 | 226 | 227 | 228 | 229 | 230 | 231 | 232 | 233 | 234 | 235 | 236 | 237 | »

Articles similaires