Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba: TRANSPORTS URBAINS - Le diktat des taximen
Zone Membre
Publicités

Annaba: TRANSPORTS URBAINS - Le diktat des taximen

Publié le 19/10/2014
En l'absence sur le terrain  de  la direction des  transports, les taximen continuent leur pression pour faire accepter une augmentation du tarif de la course de 50 % pour les quartiers périphériques,  pourtant contenus dans le périmètre urbain, et clairement mentionnés lors de la dernière augmentation unilatérale imposée il y a quelques mois par ces derniers, forçant les autorités publiques à l'accepter. Aujourd'hui, si vous résistez à cette nouvelle augmentation illégale, c'est tout juste si vous n'êtes pas insultés, ou carrément, on refuse de vous prendre à bord. Beaucoup, surtout les femmes avec de petits enfants, ou des personnes pressées pour se rendre à leur travail, finissent par se soumettre à ce qui est un véritable diktat. Personne ne réagit, et on se demande s'il y a quelqu'un à la direction des transports, une administration  dont l'autorité est très controversée  dans le milieu des transporteurs, que ce soit par les taximen  ou les conducteurs de bus qui n'en font qu'à leur tête, eux aussi. S'ils ne peuvent augmenter leurs tarifs, ils se permettent de prolonger les pauses dans les  arrêts. Et gare à celui qui ose faire une réflexion, il est aussitôt pris à partie par le conducteur. Là aussi, les gens sont blasés, fatigués de se plaindre inutilement, et attendent que le laxisme de la direction des transports cesse, pour qu'enfin la loi et le règlement soient appliqués.

lestrepublicain.com - 19 octobre 2014 - F H.

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba: CITÉ KOUBA - CADRE DE VIE : Quand négligence rime avec incompétence
Actualité suivante »
Annaba: Emigration clandestine - 25 jeunes interceptés au large de Ras-El-Hamra

Les Commentaires

ils ont raisons , enfin cote politesse sa reste (). mais tant que les fraudeurs leur empoisonne la vie ......
je ne voie pa en quoi ils ont raisons. ils ne respectent pas la loi et menent la vie dure aux citoyens. je suis pour l'application de la loi dans toute sa riguer contre ces gens. 100 DA la course c'est beaucoup pour des gens qui ne gagne rien en travaillant durement. il faut savoir que le SMIG en algerie est de 15000 DA soit 100 euros. a ce rithme là, tout le monde fera ses prix et tahya el jazair.
oui tout a fait d accord avec vous lille1, mais s ils appliquent cette loi, qu ils l appliquent a tout le monde. et éliminer les fraudeurs. ainsi les chauffeurs de taxi sont obliges de se corriger.
certaines choses ne sont jamais satisfaite: la terre de le pluie, l'oeil du regard et nos taxieurs du dollars !!!!les fraudeurs c'est une soupape de securité de l'etat. tant qu'ils fraudent , ils ne manifesteront pas dans les rues pour reclamer du travail.
c'est en faite la paix sociale!!!!!!!!!!!!!!!
Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires