Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba: SEATA – ABONNÉS MAUVAIS PAYEURS - Des mises en demeure… ver...
Zone Membre
Publicités

Annaba: SEATA – ABONNÉS MAUVAIS PAYEURS - Des mises en demeure… verbales

Publié le 27/12/2014
La SEATA a opté ces dernières semaines à de nouvelles mesures à l’effet de sensibiliser les abonnés au paiement de leurs factures afin d’éviter les coupures d’eau. En effet, les mises en demeure adressées aux milliers d’abonnés n’ont malheureusement pas donné leur fruit alors que les créances de cette société déficitaire ont atteint un chiffre faramineux.
Décidément, ce sont des agents de la même société qui font le porte à porte adressant un dernier « ultimatum » aux abonnés afin d’éviter la coupure si le paiement des factures n’est pas effectué dans les temps. Du coup, plusieurs  abonnés redoutant de ne plus voir l’eau couler dans le robinet de leur foyer, se hâtent à régler leurs factures. L’idée est bonne mais jusqu’à présent ce ne sont que les quartiers du côté nord de la ville qui ont reçu des agents de la SEATA. On aurait aimé voir ces agents se rendre dans d’autres localités de la wilaya telles que Sidi Salem, Boukhadra, la vieille ville, la Colonne, la Plaine Ouest, Bousadra, Oued-Enil, 8 mais 45 et encore Saroual.
A cela s’ajoutent les différents bidonvilles implantés à travers toute la wilaya dont les habitants consomment depuis des années de l’eau et ainsi de l’électricité aux frais de la princesse et ce, sans aucune inquiétude. Les rares interventions pour mettre un terme à des cas de fraudes d’extrême gravité pour la santé des citoyens en particulier,  ont eu lieu en présence des policiers. La SEATA, qui a constaté que la majorité des foyers à travers la wilaya ne s’acquittent pas de leurs factures d’eau cherche au moins à récupérer ses créances auprès de certains abonnés seulement. L’opération va-t-elle se généraliser aux quartiers où habitent les plus démunies de la société ?

lestrepublicain - 27 décembre 2014 - Boufessioua Sofiane

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba: CNAS-APC - Absence de commodités et exiguïté des locaux
Actualité suivante »
Annaba: RECASEMENT AUX LAURIERS ROSES - Les buanderies revendues

Les Commentaires

je pense que la societe doit comprendre que les services qui sont proposés quotidiennement ne sont pas le fruit du hazard mais le produit d'un travail de tous les jours et des investissement qui y sont aloués pour leur bien etre. A partir de là , personne ne peut echapper à son devoir. pour moi, la seule solution qu_il restera c'est l'application de la loi. les coupures d'electricites et d'eau sont dont utiles pour faire paier les recalcitrons un point à la ligne .sans etat d'ame, il faut sevir pour la continuité du services public.
Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires