Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba: Session ordinaire de l’APW - Le transport, un casse-tête an...
Zone Membre
Publicités

Annaba: Session ordinaire de l’APW - Le transport, un casse-tête annabi

Publié le 15/02/2015
annabaDans une enquête faite sur terrain, les élus de l’APW n’étaient pas tendres dans leur constat sur la situation du secteur des transports à travers la wilaya.
L’Assemblée populaire de wilaya a tenu, hier, la première journée de la session ordinaire qui se poursuit aujourd’hui. L’ordre du jour de la session a englobé les secteurs du transport et de la jeunesse et le sport. Mohamed El Hadi Tbessi, président de la commission de l’aménagement du territoire et du transport, a exposé un rapport accablant sur les problèmes dont souffre le secteur. « Notre but est de faire l’indispensable pour faire avancer un secteur aussi névralgique et stratégique que le transport », a-t-il souhaité. Le rapport a survolé les différents volets du secteur à savoir les transports terrestre, maritime et aérien. Ainsi, la qualité du service a été profondément abordée. « Le transport en commun, s’il a fait des progrès dans ces dernières années, souffre pourtant de défaillances énormes », a révélé le président de la commission. Des recommandations ont été faites aux autorités afin « d’améliorer les performances des différents acteurs du secteur ». Dans son intervention, la directrice de wilaya des Transports, Mabrouk Yamina, a mis l’assistance en garde au fait que son secteur est « géant et difficile à gérer », ce qui explique la diversité des acteurs qui y sont impliqués. La première responsable du secteur a révélé que des conventions ont été signées avec la direction des Moudjahidine afin de sensibiliser les proches de moudjahidine décédés au sujet des licences d’exploitation de taxi. « La sous-exploitation des licences a entrainé un déficit dans le nombre des taxis en activité au niveau de la wilaya », a révélé Y. Mabrouk. Répondant à une question sur les pannes répétées du téléphérique reliant le chef-lieu à la commune de Seraïdi, elle a révélé que « la gestion sera confiée à une société capable de résoudre les problèmes récurrents ».

Le Provencial - 12 février 2015 -
Z. A.

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba: SIDI AMAR - Incendie dans un appartement
Actualité suivante »
Annaba: TRANSPORT HIPPOMOBILE - Les calèches seraient-elles de retour ?

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires