Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba: Suite à l’attribution des logements sociaux - Les habitants...
Zone Membre
Publicités

Annaba: Suite à l’attribution des logements sociaux - Les habitants d’Oued D’heb 2 bloquent la route

Publié le 04/04/2015
11055393_818753748211689_9018628975427128763_nL’attribution des logements sociaux continuent, comme d’habitude, à faire des mécontentes. Les habitants de la cité Oued D’heb 2, du chef-lieu, ont réagi à ce qu’ils appellent « le favoritisme » après le dévoilement des listes des bénéficiaires. Dans la matinée de ce dernier jeudi, plus d’une centaine de personnes de tous âges, ont bloqué la Route d’Oued D’heb (8 Mai 45), Didouche Mourad et Gazomètre pour protester contre leur « exclusion de la récente opération d’attribution des logements sociaux ». Ils estiment être lésés dans la mesure où les logements attribués au courant de cette semaine ne les ont pas concernés, ont-ils déclaré. Les manifestants ont pratiquement fermé toutes les artères qui mènent au centre-ville à l’aide d’objets hétéroclites et de pneus incendiés, empêchant les automobilistes de rejoindre leurs destinations. ‘’ Nous sommes tous dans la même situation, au lieu de nous attribuer au moins quelques logements, ils ont préféré les livrer à d’autre occupants. Et pourtant nous sommes des anciens demandeurs de logements ‘’, a tempêté un membre du comité du quartier du Gazomètre. ‘’On ne demande rien d’illégal, nous sommes avant tout des gens civilisés, mais la surdité des responsables nous a poussé à réagir ainsi. Si on ouvre droit à un logement, pourquoi nous laisser mourir à petit feu, entouré de ras et d’égout. On demande à ce que les responsables nous trouvent une solution dans les plus brefs délais. Nous avons mare des promesses qui sont vaines’’, a-t-il ajouté. D’après les protestataires, la majorité d’entre eux ont été recensés depuis les années 1990 pour bénéficier d’un logement décent. Ils estiment, que cette attribution de cet important quota de logements qui n’a touché aucune famille desdits quartiers, même pas une dizaine d’entre elles, sent le favoritisme et l’injustice. « Nous sommes tous des Algériens, jusqu’à preuve du contraire on ne vient pas d’un pays étranger pour être traité de la sorte ‘’, ont-ils ajouté.

Le Provencial - 4 avril 2015 -
Rym B.

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba: Emploi à la daïra d’El Hadjar - 850 contractuels DAIP et CTA entre 2014 et 2015
Actualité suivante »
Annaba: FESTIVAL CULTUREL “LIRE EN FÊTE” - Clôture dans la joie de la 5ème édition

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires