Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba : PLANTATION D’ARBRES - Peu d’échos et peu d’aide
Zone Membre
Publicités

Annaba : PLANTATION D’ARBRES - Peu d’échos et peu d’aide

Publié le 07/04/2015
Résultat de recherche d'images pour "arbre Ficus"Cela fait quelques jours que les agents communaux ont commencé une vaste opération d’arbres, des fucus, à travers tous les quartiers d’Annaba, surtout là ou des trottoirs ont été refaits et peuvent accueillir ce genre de décors urbain ainsi que dans les squares de la ville. Curieusement, cette opération a eu peu d’échos, sinon pas du tout, même si elle répond à un besoin souvent exprimé par la population. Peu d’échos mais aussi très peu d’aide de la population qui se contente, à quelques exceptions, de regarder les agents communaux faire l’essentiel du travail. Où sont passés les défenseurs acharnés de l’environnement à Annaba ? Pourquoi ne participent-ils pas à cette opération comme le veut tout engagement envers une cause ? Vont-ils seulement défendre les arbres nouvellement plantés des dégradations et de la destruction ? Quoi qu’il en soit avec ou sans défenseurs de l’environnement, l’opération se poursuit dans sa première phase où il est prévu la plantation de 1500 arbres, l’objectif à terme étant d’en planter 3000. Les résidents du quartier du 8 mai 1945, participent pleinement à l’opération et se sont engagés à entretenir les arbres qui décoreront bientôt leur environnement. Ce sont toujours les quartiers populaires qui donnent l’exemple quand il s’agit de participation citoyenne, sans réclame et surtout sans espoir d’une quelconque subvention, pour faire leur part dans l’amélioration du cadre ou ils vivent.

lestrepublicain - 07 avril 2015 -
Ammar Nadir 

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba: CONTRÔLE DES VÉHICULES - Le ‘‘Net Book’’, un nouveau système pour déceler les voitures volées
Actualité suivante »
Annaba: RUE ZAÂFOUR NACER - Effondrement de l’escalier d’un immeuble

Les Commentaires

"Pour trouver de l'aide"

Adressez-vous en premier au près des écoles primaires, collèges, lycées, universités pour faire découvrir la nature er la plantation des arbres et surtout de sensibiliser nos jeunes à savoir de ce qui est plantation des arbres la meilleur période c'est en automne pour faciliter une meilleur reprise, enfin effectivement on peut faire des plantations en début de printemps mais reste de faire attention de ne pas briser la motte de terre qui se trouve dans des godets en plastique.
On peut trouver de l'aide au près des associations, mais pour cela il faut s'organiser au moins avec un trimestre à l'avance...hélas il y a éloignement car je fais parti des algériens vivant en Europe, néanmoins j'ai largement participé jadis avec la jeunesse "JFLN" et parmi les scouts de Boumaroine Chérif de la vieille ville, effectivement vous pouvez voir avec le dynamisme des scouts...tout est basée sur l'organisation pour que un tel projet bien soit réussi, il n'est pas trop tard il suffit de contacter l'académie d'Annaba, les directeurs et les enseignants , les scouts, la jeunesse FLN, de lancer aussi un appel au près de la radio local pour sensibiliser les habitants, c'est le rôle de la mairie de ce prendre à l'avance on informant la population, car tout est basée sur la communication, la radio local a aussi un grand rôle pour faire bouger et de trouver des bénévoles a savoir sur ce sujet aucun appel n'a été fait par la radio, alors que tout simplement c'est facile a faire! voilà mon point de vu, pour une réussite d'une telle opération! le mot clé c'est "L'ORGANISATION" par la "COMMUNICATION".
si tu as participé au reboisement avec la jfln!!!!!!!!!!!alors on a du nous croiser dans cette association. le SNET , le lycee st augustin et noubarek el mili, le lycée technique et le para midical ont fait leurs parts de travail en lien avec le gardes forestiers. nous avons plantés des arbres de la sortie de la ville "direction de constantine " à la rentree de Berrahal. on commençait notre mission à 8 h du mation pour finir autour de 12 h. Ah le bon vieux temps, ou notre mobilisation n'etait pas interessée. seul l'amour de la cité nous poussait à nous engager dans ces actions honorable. MOF tu éveilles en moi les beaux souvenir de mes meilleures années (1965/1970)
les scout de si mahmoud aussi particitaient aussi à leurs façons (rabi yarham Chef Si mahmoud, je le voie au paradis la chechia rouge visait sur sa tete et le cigare au coin des levres me dire sa joie de vivre làbas.)
"Que de bon souvenirs!"

On été mieux organiser, avec de l'enthousiasme et du cœur à l'ouvrage de mon côté, c'était après un incendie de forêt sur une grande partie du littoral de Belvédère à la grande bleue ou "Tôche" si tu préfères, il fallait remplacer tous les arbres qui avaient brûler.
De nos malheureusement les anciens sont partis dans l'au-delà Allah yarhamhoum, d'autres pour divers raisons ont immigrés un peu partout dans ce monde désordonné.
Enfin il n'y a qu'a voir le résultat de certains de nos responsables d'aujourd'hui! d'un coup de tête notre "Chouchen-lay" a décidé d'abatte tous les arbres centenaires de la ville et du jardin publique...et après il commande quelques wagons d'arbres qu'il faut planter sans réfléchir qu'il allait se trouver devant un bourbier...alors il commence a dire ou sont les défenseurs de l'environnement?...alors simplement qu'une bonne organisation ça se prépare avec un an à l'avance pendant les assemblées ce qu'on appel (les travaux et avec les budgets prévisionnels par exemple pour 2016 et on parallèle toute l'organisation et la communication qui va avec!...chez nous il faut embaucher des universitaires des diplômés des jeunes cultivés chacun avec son savoir faire...je pense c'est un des moyens pour mettre les personnes chacun sur les bons rails...un maire doit être entourés de bons éléments.
le destin nous a éparpilles, mais nos cœur sont restes la bat a annaba, et voir se genre de chose fait mal au cœur. on voit que l internet se développe bien en algerie, voir il dépasse le seuil par rapport aux pays développés. mais hélas ds la mauvaise direction, la ou je suis chaque année les écoles primaires, a l université et les parents qui ne travaillent pas participent a la plantation de l arbre. bénévolat générales et les travailleurs vont a leur taches normalement. ainsi pas de perturbation et beaucoup de joie a tout le monde.
si chaque ambassadeur importe ses bonnes habitudes déjà pressentes et perdues de vues chez nous. pendant leur mission tout çà ne compte pas, aller aux écoles primaires, aux hôpitaux etc. pourtant les médias les invites . bien dommage.
Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires