Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba: Deux mineures fuguent du centre d’enfants assistés.
Zone Membre
Publicités

Annaba: Deux mineures fuguent du centre d’enfants assistés.

Publié le 10/04/2015
Résultat de recherche d'images pour "fugue de mineures"Deux jeunes filles, mineures, ont fugué, dans la nuit de mercredi à jeudi, du centre pour enfants assistés de l’Elisa de Annaba, où elles résidaient depuis deux semaines, avons-nous appris de la direction locale des affaires sociales (DAS). Cet incident intervient au moment où Mounia Meslem Si Amer, ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, effectuait une visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Annaba.

Ceci a renseigné, un tant soit peu, la tutelle de la débandade qui caractérise ces sensibles infrastructures sociales. Les deux pensionnaires sont actuellement activement recherchées par les services de sécurité. Ces derniers ont été sommés, par la ministre, d’accentuer les recherches en menaçant de ne pas rentrer à Alger avant que les deux fugueuses ne soient retrouvées et ramenées à leur centre pour enfants assistés. Soulignons que c’est le seul centre à Annaba pour jeunes filles assistées dont l’âge des pensionnaires varie entre 6 et 18 ans. Saturé, il abrite 45 jeunes filles, dont 29 âgées de moins de 18 ans. 

El watan - le 10.04.15 - Gaidi Mohamed Faouzi


ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba: Vol des équipements de l’ex-galerie de Oued Forcha - L’enquête piétine
Actualité suivante »
Annaba: VISITE D’INSPECTION DE MME MOUNIA MESLEM -Bientôt, la prise en charge des personnes aux besoins spéci

Les Commentaires

Je pense qu’on ne quitte pas un endroit ou on sent bien. Ces filles ont certainement des raisons pour disparaître dans la nature. Il faut revoir les raisons qui ont fait que ces deux filles fuguent du centre d’accueille et d’hébergement. On dit d’eux des enfants assistés. Voila déjà un terme stigmatisant qu’elles n’acceptent pas. Elles n’acceptent pas non plus les humiliations quotidiennes. Ces enfants n’ont rien demandé à personne pour venir au monde. C’est la bêtise des uns et des autres qui ont fait qu’elles sont des pupilles de la nation. Nous avons un devoir en vers eux. Il faut donc arrêter de les culpabiliser. Ainsi , elles feront leur chemin tranquillement.
Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires