Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba: CADRE DE VIE - Les 687 logements se dégradent
Zone Membre
Publicités

Annaba: CADRE DE VIE - Les 687 logements se dégradent

Publié le 26/04/2015
Les 687 logements se dégradentL’ensemble d’habitations appelé les 687 logements et situé dans la cité Belaïd Belkacem II qui borde l’oued Forcha, est connu pour sa quiétude et ses bâtiments magnifiquement alternés et alignés sur le plan urbanistique. Ayant subi par le passé des travaux d’aménagement et de réfection de ses chaussées et trottoirs, ce quartier connait une certaine dégradation touchant le cadre de vie de ses résidents qui réclament une prise en charge. Situés à proximité d’un cours d’eau qui connait actuellement une opération de grande envergure de dragage et de curage en raison de l’insalubrité, source d’émanation des odeurs pestilentielles et de prolifération des moustiques, vecteurs de maladies infectieuses, ces logements sous lesquels des eaux stagnent et rongent à la longue ses fondations, nécessitent eux-aussi une opération d’assainissement. Contrairement aux autres cités dortoirs, la cité des 687 logements est doté de plusieurs grands espaces verts qui sont abandonnés depuis belle lurette, où des herbes sauvages poussent d’une façon luxuriante et dépassent parfois les 50 centimètres. Donc, cette végétation abondante devra être tondue et l’espace entretenu à l’effet de donner à cette cité un nouveau look. Pour ce qui est des aires de jeux, les bambins de ce quartier souhaitent la réalisation d’une dizaine d’autres et terrain mateco en vue de pallier au déficit qu’il accuse dans ce domaine. « Par rapport aux autres cités, Dieu merci car nous n’avons pas à nous alarmer mais nous manquons de certaines choses qui touchent notre cadre de vie, tels que le manque flagrant de bacs à ordures, l’opération de dératisation et de démoustication », nous a raconté un riverain avant d’enchaîner : « Et parmi les principales opérations urgentes consistant à embellir notre quartier, ce sont le désherbage et la tonte, le ramassage des ordures ménagères à l’heure prévue, la rénovation de l’éclairage public, le ravalement des façades des bâtiments sans pour autant oublier la remise en l’état de leur intérieur comme les étanchéités, les escaliers, les cages d’escaliers, le nettoiement des sous sols et la fermeture de leurs soubassements, la réfection de la minuterie, la pose des boites aux lettres, la désignation des syndics». Nous avons effectué une virée au niveau de cette cité où nous avons constaté de visu les faits racontés et rapportés par certains des résidents des 687 logements.

lestrepublicain - 26 avril 2015 -
Nejmedine Zéroug

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba : LUTTE CONTRE LES STUPÉFIANTS - Saisie de 57 kg de drogues et de psychotropes
Actualité suivante »
Annaba : E.P.S.P - Les enjeux de la transition énergétique en débat

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires