Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/ Annaba : 3ÈMES FLORALIES - La clôture reportée au 14 mai
Zone Membre
Publicités

Annaba : 3ÈMES FLORALIES - La clôture reportée au 14 mai

Publié le 29/04/2015
La clôture reportée au 14 maiUn succès éclatant et c’est bien le terme pour  qualifier cet engouements extraordinaire manifesté par les  Annabis et nos voisins des wilayates limitrophes pour cette manifestation florale, devenue une tradition. Prévue pour  s’achever le 2 mai, finalement ces expositions dureront jusqu’au 14 mai. La wilaya de Tizi-Ouzou est présente encore avec les tenues traditionnelles chatoyantes de Mme Djouad, de plus les prix sont très abordables  et intéressants.  L’autre stand expose des produits purement kabyles, notamment des bijoux ornés de chutes de corail, en argent, des coffrets pour bijoux en bois sculpté et en argile décoré avec un grand goût. Lahlou Saddek est un artisan bijoutier de Azzazga , fier de présenter aux Annabis, les colliers de perles et en cuir, des poteries  dignes de trôner dans votre cuisine ou dans les couloirs de votre appartement. Du côté fleurs, le choix est très varié, Abazzi  Amar de Nouadria  (Aïn Berda) vous propose des essences recherchées par les amoureux des plantes. Des œillets de toutes les couleurs, du basilic (Hbak)  et du faux basilic (Sisembre) appelé par certains habk, ce qui est totalement faux. Des rosiers odorants, un camélia greffé sur un rosier, des gueules de loup, des arbres fruitiers et d’ornement.  Continuant notre tournée à travers les stands, nous sommes agréablement surpris de retrouver « Aneb Eco » le Club Vert du CLS qui participe lui aussi à cette grande exposition en offrant au public des araucarias, des palmiers Cycas, provenant de la Chine, des Coléus ( Japonnaise, Gitane ou Katifa) des déracina, plusieurs variétés de plantes cactées. Les jeunes tels que les cousins Bousri et leur tante Ahmed Saâd Samia dont les pépinières se trouvent à Sidi Kassi et les points de vente face au Stade du 19 Mai ont déjà aménagé l’Université de Sidi Achour, les hôtels Sabri et lycée d’excellence Djouamaâ Mohamed d’El Bouni ainsi que le nouvel hôpital d’El Hadjar. Le gazon naturel est vendu par rouleau ou par plaques, ce qui facilite énormément son installation et son entretien. Un autre jeune, Benatia Med Lamine, crée des supports muraux et cultive ses plantes tout seul et à son compte. Il n’attend que des clients pour pouvoir améliorer son rendement.  Cependant toutes ces fleurs et ces plantes finissent pour la plupart entre les pattes d’abeilles qui emporte leur pollen aux ruches des frères Hardi, Dahmane et El Hadi pour produire plusieurs variétés de miel et de produits médicinaux, tels que les savonnettes, les crèmes cicatrisantes et utiles pour les masques de beauté. Les grains de pollen sont cédés dans des pots en verre et servent à vous revigorer. Une pâte pour toutes les cicatrisations  et particulièrement pour les diabétiques, à base de cire, la «propolis» vous permettra de ne plus souffrir des engelures et autres plaies d’entre les orteils. En effet elle est antifongique, antibactérienne et antalgique.

lestrepublicain - 28 avril 2015  -
Ahmed Chabi

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba : ARCELORMITTAL PIPES & TUBES ALGERIA - L'entreprise traverse une zone de turbulences
Actualité suivante »
Annaba: CHAMPIONNAT NATIONAL DES ÉCHECS - Six régions en lice au CRF

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires