Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/ Annaba: OPÉRÉ DES AMYGDALES - 18 mois après, il découvre qu’elles ...
Zone Membre
Publicités

Annaba: OPÉRÉ DES AMYGDALES - 18 mois après, il découvre qu’elles sont toujours dans leur loge

Publié le 17/05/2015
Un nouveau scandale vient secouer le secteur de la santé et plus précisément une clinique privée à Annaba. Une sordide affaire qui a concerné un citoyen de Annaba, qui vient de déposer une plainte contre la dite clinique privée spécialisée dans les maladies et la chirurgie ORL. Dans sa plainte, dont une copie a été adressée à notre rédaction, le plaignant, R. M. R, 37 ans, raconte une histoire invraisemblable dont il est victime. Celle là remonte au 1er décembre 2013 où il dit avoir subi une intervention chirurgicale – amygdalectomie- sous anesthésie générale dans cette clinique dont le siège est dans la même ville. Cette intervention chirurgicale lui a coûté la somme de 40 000 DA. « Quelle ne fut ma stupeur lorsque j’ai consulté un autre ORL pour des infections répétitives de la gorge où le praticien m’a signifié que mes amygdales sont toujours dans leur loge. » lit-on dans cette plainte. Pis, M. R précise, par ailleurs, que : « des contrôles ont été effectués à trois reprises durant le mois de décembre 2013 par un autre médecin exerçant dans cette même clinique m’assurant que l’intervention s’était bien déroulée et l’amygdalectomie est réussie. ». Devant cet état de fait, la victime, s’est adressée aux autorités concernées pour faire valoir ses droits. En effet, M. R a saisi la direction de la santé et de la réforme hospitalière au même titre que le conseil de l’ordre des médecins de la région de Annaba. Pour confirmer la véracité de cette procédure, il lui a été exigé un certificat médical émanant du service ORL de l’hôpital Dorban. C’est ce qui a été fait. Le patient affirme que la confiance est rompue. Il affirme avoir toute la volonté de s’engager dans cette bataille juridique pour briser l’omerta qui caractérise les pratiques de quelques praticiens dans des cliniques privées dans la wilaya de Annaba où le serment d’Hippocrate n’est pas respecté. Affaire à suivre…

lestrepublicain - 17 mai 2015

OPÉRÉ DES AMYGDALES

18 mois après, il découvre qu’elles sont toujours dans leur loge

Publié dans Annaba Dimanche, 17 mai 2015 00:00
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Un nouveau scandale vient secouer le secteur de la santé et plus précisément une clinique privée à Annaba. Une sordide affaire qui a concerné un citoyen de Annaba, qui vient de déposer une plainte contre la dite clinique privée spécialisée dans les maladies et la chirurgie ORL. Dans sa plainte, dont une copie a été adressée à notre rédaction, le plaignant, R. M. R, 37 ans, raconte une histoire invraisemblable dont il est victime. Celle là remonte au 1er décembre 2013 où il dit avoir subi une intervention chirurgicale – amygdalectomie- sous anesthésie générale dans cette clinique dont le siège est dans la même ville. Cette intervention chirurgicale lui a coûté la somme de 40 000 DA. « Quelle ne fut ma stupeur lorsque j’ai consulté un autre ORL pour des infections répétitives de la gorge où le praticien m’a signifié que mes amygdales sont toujours dans leur loge. » lit-on dans cette plainte. Pis, M. R précise, par ailleurs, que : « des contrôles ont été effectués à trois reprises durant le mois de décembre 2013 par un autre médecin exerçant dans cette même clinique m’assurant que l’intervention s’était bien déroulée et l’amygdalectomie est réussie. ». Devant cet état de fait, la victime, s’est adressée aux autorités concernées pour faire valoir ses droits. En effet, M. R a saisi la direction de la santé et de la réforme hospitalière au même titre que le conseil de l’ordre des médecins de la région de Annaba. Pour confirmer la véracité de cette procédure, il lui a été exigé un certificat médical émanant du service ORL de l’hôpital Dorban. C’est ce qui a été fait. Le patient affirme que la confiance est rompue. Il affirme avoir toute la volonté de s’engager dans cette bataille juridique pour briser l’omerta qui caractérise les pratiques de quelques praticiens dans des cliniques privées dans la wilaya de Annaba où le serment d’Hippocrate n’est pas respecté. Affaire à suivre…

- See more at: http://www.lestrepublicain.com/annaba/item/22980-18-mois-apr%C3%A8s-il-d%C3%A9couvre-qu%E2%80%99elles-sont-toujours-dans-leur-loge#sthash.CVfnfZN7.dpuf

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba: Un jeune disparu activement recherché sur la côte rocheuse de Chetaïbi
Actualité suivante »
Annaba : GESTION DE LA PISCINE OLYMPIQUE - Une commission d’enquête locale bientôt dépêchée

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires