Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/ Annaba: ARCELORMITTAL - Le projet de réhabilitation des énergies l...
Zone Membre
Publicités

Annaba: ARCELORMITTAL - Le projet de réhabilitation des énergies lancé

Publié le 17/05/2015
Le projet de réhabilitation des énergies, dont l’importance n’est pas à démontrer du fait que sans énergie le complexe sidérurgique d’El-Hadjar ne pourra produire, a été lancé, apprend-on auprès de la cellule de communication de l’usine. C’est une équipe d’ingénieurs et de techniciens mise en place, sous la conduite de Mohamed Chakour, qui a pris en charge le projet en question. L’objectif de ce projet, estime-t-on, est la réhabilitation des installations énergétiques de l’usine qui touchent l’électricité, le gaz naturel, l’eau et la vapeur. A propos de la partie électrique, rapporte la revue mensuelle « Usine-info » d’ArcelorMittal, le besoin actuel de l’usine qui est de 130 MW passera avec l’extension à 400 MW. « Ceci nécessite des études et un investissement important, actuellement en discussion avec notre partenaire Sonelgaz. La 1ère phase, liée au démarrage du HF2, verra le remplacement d’un transformateur plus puissant suivi d’un autre en 2016 ainsi que la mise en sécurité de l’usine. Pour ce qui est de la distribution électrique, une étude engineering est engagée pour définir le nouvelles caractéristiques du réseau électrique AMA, la réhabilitation de 25 sous stations électriques, du compensateur asynchrone, la remise en état du cheminement des câbles et le remplacement  des disjoncteurs haute tension. » explique-t-on de même source à ce sujet. L’approvisionnement en gaz naturel assuré également par Sonelgaz passera, selon les nouveaux besoins, signale-t-on,  de 55 000 NM3/h à 160 000 NM3/h à l’horizon 2017 avec l’acquisition d’un nouveau poste de détente. « Pour améliorer la distribution du gaz à l’intérieur de l’usine, il est prévu la mise en place d’une nouvelle conduite, la rénovation du réseau interne et l’installation de compteurs. » Pour ce qui est de l’eau, dont l’alimentation est assurée par l’ADE, le besoin de l’usine passera de 1 200 M3/h à 1 700 M3/h avec la nouvelle aciérie électrique. Aux yeux des responsbale d’ArcelorMittal Algérie : « Ce  besoin sera assuré à partir de 2018 par la station de traitement des eaux Allelik via une nouvelle conduite. La conduite actuelle provenant du barrage sera maintenue en secours. En interne, il est prévu de réhabiliter l’usine à eau n°1, d’automatiser le système de dosage des produits chimiques des usines à eau 2 et 3, de réparer la retenue collinaire et de réhabiliter la station de traitement des émulsions et neutralisation du laminoir à froid. » Enfin et en ce qui concerne la production et la distribution de la vapeur, nous  apprenons de même source, qu’une étude est en cours pour la reconfiguration du réseau vapeur et le dimensionnement des équipements avec une assistance technique pour le suivi de la réalisation des travaux. Il est prévu dans ce cadre, signale-t-on, l’acquisition d’une chaudière neuve de 30 t/h nécessaire pour le fonctionnement du haut fourneau, la délocalisation et la réhabilitation de trois chaudières, l’acquisition d’une station de traitement des eaux de chaudières ainsi que la reconfiguration du réseau de distribution de vapeur et retour condensat..

lestrepublicain -  17 mai 2015 - Salah-Eddine

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba: CÉRÉALICULTURE - Les dernières pluies, un espoir
Actualité suivante »
Annaba: ARCELORMITTAL PIPES & TUBES ALGERIA - La justice décrète la grève illégale

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires