Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba : CHAMP DE MARS - Pour une solution urgente du stationnement...
Zone Membre
Publicités

Annaba : CHAMP DE MARS - Pour une solution urgente du stationnements de taxis

Publié le 28/05/2015
Outre les difficultés entravant l’amélioration du cadre de vie du citoyen, le problème de circulation automobile auquel est confrontée de jour comme de nuit la ville des jujubes se pose avec acuité. En effet, le boulevard Hassi Beïda situé dans le quartier Champ de Mars, où se trouve le siège de l’unité ex-SEATA et de son agence commerciale, est devenu depuis belle lurette un goulot d’étranglement qui met à rude épreuve tout passage d’un véhicule voulant emprunter cette principale artère à grande circulation routière. Selon des statistiques non encore confirmées, des centaines de véhicules tous types confondus empruntent du matin au soir cette voie publique. Renseignements pris, la station  « Kouche Noureddine » d’où sortent et entrent des bus assurant le transport suburbain, est une des causes principales gênant la circulation routière. Cette situation qui a tendance à perdurer, provoque l’ire des conducteurs et chauffeurs qui perdent sans aucun doute leur self-control. Autre problème qui réside dans la formation d’un bouchon de voitures qui s’étend jusqu’à la trémie du boulevard Bouali Saïd, où les agents de l’ordre qui régulent la circulation, malgré leur professionnalisme ont quand même beaucoup de mal à la fluidifier, est celui du stationnement des taxis desservant la localité de Sidi Amar. Vu le nombre impressionnant des taxis stationnés longeant le boulevard Hassi Beïda, les automobilistes passant par cette artère parviennent difficilement à se frayer un passage en raison du stationnement anarchique de certains taxis en deuxième position. « Comment voulez-vous qu’une voiture puisse passer par là du moment que la deuxième position est occupée par ces taxis ? », s’est  interrogé un homme à bord d’un véhicule utilitaire. «Ces chauffeurs de taxi qui poireautent leur tour sur cette avenue ne nous laissent que ce couloir  pour pouvoir rouler », a-t-il ajouté. Cette voie publique connue pour son trafic routier très dense pourrait être à l’origine d’un grave accident de la route si les responsables en charge notamment du secteur des transports ne mettaient pas fin à cette situation. De l’avis de tous y compris les riverains, le boulevard Hassi Beïda n’est pas fait pour le stationnement des taxis puisqu’il contribue énormément à la fluidité de la circulation automobile malgré l’existence d’une trémie qui n’a pas droit de cité. « Sa démolition est plus que nécessaire », ont-il insisté. « Il faut libérer cette voie publique à grande circulation ! », s’est exclamé un commerçant exerçant au niveau de cette grande artère.

lestrepublicain- 27 mai 2015 - Nejmedine Zéroug 

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba: CAMPAGNE D’ASSAINISSEMENT - 60 tonnes de gravats et d’ordures ramassées
Actualité suivante »
Annaba: BEM ET BAC - Les candidats accompagnés psychologiquement

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires