Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/ Annaba : C.C.I SEYBOUSE - Les ambitions du nouveau directeur
Zone Membre
Publicités

Annaba : C.C.I SEYBOUSE - Les ambitions du nouveau directeur

Publié le 28/05/2015
Les ambitions du nouveau directeurC’est donc en vertu d’un arrêté ministériel que M. Slimani Mahrez, un jeune ingénieur de 32 ans a été officiellement installé en sa qualité de Directeur de  la Chambre de Commerce et de l’Industrie de Annaba.  Il remplace M. Haddad Khaled  qui avait été nommé à ce poste en 1996 à l’âge de 35 ans et réclamé par les membres élus de la CCI. Lors de la conférence de presse tenue en début de semaine  ils avaient en effet  revendiqué le droit à l’ancien Directeur d’’être maintenu à son poste. Qualifiant son limogeage comme étant arbitraire, ils refusent  carrément de travailler avec le nouveau directeur  du fait que c’est un jeune qui  pratique un commerce d’effets vestimentaires. Seulement M. Slimani qui s’est présenté à la rédaction du quotidien l’Est Républicain ne semble pas être la personne décrite durant cette conférence, mais c’est un ingénieur en commercial et administratif, qui sort de l’Ecole Supérieure de Gestion et de Commerce International GPGSM (Groupe Paris Graduate School of Management et titulaire également du diplôme de « Bachelor in Business Administration. Il a été désigné à ce poste par le ministre du commerce et a fait l’objet d’une installation officielle par le Directeur Régional du commerce, M. Ibrahim Taoulilit. Son recrutement, n’a fait que suivre le dépôt de son CV, il y a une année auprès des services du Ministre du  Commerce et de l’Industrie, après  qu’il l’eut déposé il y a deux années au niveau de la CCI Seybouse sans cependant recevoir de réponse.  Son vœu est que les élus de la CCI prennent en compte l’arrêté ministériel  le désignant à la tête de la Chambre, comme il déclare être armé pour entamer avec confiance et sérénité sa nouvelle tâche, parce qu’animé de beaucoup d’énergie et surtout de se voir entouré d’une équipe solidaire et compétente.

lestrepublicain- 28 mai 2015 - Ahmed Chabi

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba: COURS DE LA REVOLUTION - Le danger des balcons délabrés
Actualité suivante »
Annaba: ONALAIT - Les travailleurs en colère paralysent l’activité

Les Commentaires

Injecter du sang nouveau et qui plus est du sang jeune, de cet ingénieur apparemment compétent, ne peut être que bénéfique pour notre ville et notre pays. Cela ne veut pas dire que monsieur Haddad manque de connaissances ou d'habileté pour remplir correctement sa tâche. Mais il est tout simplement important d'alterner de temps à autre les personnes pour toujours apporter quelque chose de nouveau. Surtout pour quelqu'un qui a occupé un poste pendant 19 ans et qui n'a peut être plus rien de plus à donner à sa fonction, au risque de tomber dans la routine. C'est ce qui se passe, démocratiquement ailleurs dans le monde. Faire succéder à tour de rôle les differents résponsables à de défférents poste, c'est une chose tout à fait banale dans ces pays démocratiques de part la planète.
"L'exemple parfait"

Il faut mettre des jeunes diplômés, éduqués,formés savoir leurs faire confiance, c'est a partir de là que beaucoup de mentalité vont changer, bien sûr qu'il faut arrêter avec la routine, les anciens on également un rôle essentiel de leur apporter les soutiens, partout ou il y a réussite on trouve la SOLIDARITE, il faut arrêter de ce critiquer, nous sommes tous dans le même bateau. Cet exemple doit être copier partout, il faut à la tête des jeunes pleins de vitalité.
Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires