Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba: LA VICTIME A ÉTÉ AMPUTÉE D’UNE JAMBE - 10 ans de prison pou...
Zone Membre
Publicités

Annaba: LA VICTIME A ÉTÉ AMPUTÉE D’UNE JAMBE - 10 ans de prison pour les agresseurs de Hamza

Publié le 31/05/2015
Les deux criminels ont été condamnés à 10 années de prison ferme pour  avoir laissé le jeune S. Hamza  né en 1992 unijambiste pour le reste de sa vie. Au cours de l’audience, la présidente du tribunal exhibe 2 grands sabres  qui ont servi aux agresseurs pour commettre leur délit le 34 septembre 2014 à la cité Didouche Mourad. La veille de l’agression la victime était assise devant chez lui, Boulevard de l’Afrique lorsqu’il avait constaté la disparition de deux téléphones portables, un Sony et un Iphone. Ses soupçons sont dirigés vers K.H, un voisin qui était assis à côté de lui. Une bagarre s’en était suivie. Séparés par de grandes personnes, chacun rentre chez lui. Le lendemain K. Hocine né en 1986, rancunier et voulant laver l’affront fait appel à un de ses amis pour mener une véritable expédition punitive. C’était à bord d’une Scénic  appartenant à son complice G. A né en 1990  qu’ils étaient partis à la recherche de Hamza et arrivés à sa hauteur ils le braquent comme un vulgaire gibier. Les coups pleuvent et Hocine adresse un coup de sabre, long et effilé, « coupant comme une lame de rasoir » affirme la victime. Atteint à la jambe gauche, il subit son amputation après une opération chirurgicale. Le frère de l’auteur principal de l’agression qui s’en est sorti par un acquittement avait placé un garrot  pour juguler le flot de sang sur la blessure puis était allé avertir la protection civile. Reste que le jeune Hamza devra s’aider de béquilles toute sa vie à cause d’une méchanceté  pure et simple. Le procureur de la république requiert10 ans pour l’auteur principal et 5 ans pour les deux autres accusés. La Présidente du Tribunal après la délibération énonce un verdict très sévère à l’encontre des  deux complices et bien sûr un acquittement du jeune frère K.M dit Tamtom. En outre ils devront verser un dédommagement à la victime constituée en partie civile.

Lestrepublicain - 31 mai 2015 -
Ahmed Chabi

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba: CHÉTAÏBI - SIDI-AKACHA Des touristes rackettés à sidi Akacha
Actualité suivante »
Annaba CITÉ AUZAS - Un petit quartier, un gros centre commercial

Les Commentaires

10 années, c'est peu cher payé pour avoir rendu infirme quelqu'un pour toujours. Le châtiment ou la peine doit être à la hauteur du préjudice. Un homme dépourvu d'un membre vital à son existence, c'est un homme mort. Donc la peine qu'on doit infliger à l'auteur du crime, doit être égale à la souffrance de cet handicapé à vie.
Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires