Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba: MALGRÉ DES RECOURS MULTIPLES - Une fuite d’eau irréparable ?
Zone Membre
Publicités

Annaba: MALGRÉ DES RECOURS MULTIPLES - Une fuite d’eau irréparable ?

Publié le 06/06/2015
Une fuite d’eau irréparable ?Les résidents du lotissement « Les Caroubiers », ne savent plus quoi faire ou à qui s’adresser pour qu’une fuite d’eau qui perdure depuis des années, rue Freikh Abdelhamid,  soit enfin réparée et que disparaissent les flaques d’eau stagnante, foyers de moustiques mais aussi d’odeurs nauséabondes, dégagées par la mousse qui s’est développée au fil de l’écoulement et la vase. Au début de la semaine écoulée, ce problème a été porté à la connaissance de la responsable de l’unité d’exploitation de l’ADE qui avait donné les instructions nécessaires à l’équipe d’intervention pour la réparation. Sauf que selon les dires des agents de l’ADE, le creusement toucherait une dalle aménagée devant une entrée de maison, chose que le propriétaire aurait refusée. Renseignement pris, il s’avérait pourtant que ce propriétaire se trouve être celui qui s’est le plus plaint de cette fuite, et plus encore a  déclaré qu’il n’a ni vu ni parlé à aucun agent de l’ADE et que si c’était le cas, il ne refuserait d’aucune manière qu’ils fassent leur travail et réparent cette fuite. C’est ce qui a été communiqué à la directrice de l’unité ADE mardi de la semaine écoulée et l’intervention aurait dû avoir lieu depuis ce temps, sauf que ce n’est pas le cas. Pourquoi ? Et surtout pourquoi les agents auraient-ils avancé un empêchement des travaux par un  résident, sachant que tant que le problème relève du réseau et de la voie publique, personne n’a le droit d’empêcher des travaux et que l’entreprise a toutes latitudes pour faire face à cet obstacle, contraire à la loi ? L’ADE est aussi et surtout, au même titre que la commune et d’autre institutions ou directions de la wilaya, partie prenante dans l’amélioration du cadre de vie et la prise en charge des fuites innombrables sur le réseau d’AEP, un aspect de cette amélioration, sachant que beaucoup de ces fuites perdurent depuis des années. L’une des plus flagrantes, par exemple est celle qui se trouve juste à l’intersection du boulevard du 1er Novembre et de la rue Sayoud Achour, en plein milieu de la chaussée avec un écoulement important depuis des années. Il est vrai que l’on a procédé à un tracé de creusement autour du jaillissement mais sans plus, les choses restant en l’état ; alors que dire de fuites dans des quartiers retirés. Quoi qu’il en soit, les résidents de la rue Freikh Abdelhamid  n’ont plus qu’à prendre leur mal en patience pour  l’instant, leur problème semble insoluble.

lestrepublicain - 06 juin 2015 - Ammar Nadir

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba: VENUS D’EKATERINBOURG - Des experts russes au chevet du vieux bâti
Actualité suivante »
Annaba: UNIVERSITÉ BADJI MOKHTAR - Formation sur le SNDL

Les Commentaires

Quelques soient les prétextes avancés par les uns et les autres, le fait est que le problème principal est l'incompétence. À laquelle il faudrait rajouter l'inertie des agents de l'ADE qui trouvent là une excuse pour ne pas faire l'effort nécéssaire, comme c'est de coutume dans notre pays.
La résponsable de l'unité d'exploitation de l'ADE est tout simplement incompétente ainsi que tout son personnel. Être compétent, c'est résoudre le problème, ne pas lâcher jusqu'à trouver la solution et ne pas seulement céder, ni être non plus fataliste, après avoir uniquement creuser autour du lieu de la fuite. La cause celle-ci peu venir de loin et pas seulement autour du jaillissement. Il y a d'autant plus aujourd'hui à notre portée, grâce à la technologie moderne qui vient à notre secours, un apareil qui ne coûte pas cher. Il pèse à peine 10 kilos. Cet appareil est muni d'une bobine de câble fin, imperméable, flexible, résistent et directioinnel, qu'on peu diriger à distance, à loisir, à l'aide d'un boîtier de commandes. Ce dit câble qu'on peut introduire ensuite dans n'importe quelle canalisatioin peut aller sonder les conduites à plusieurs centaines de mètres puisqu'il est équipé à sa tête d'une minuscule caméra, connectée à un écran au dehors, qui vous donne une image à haute définition de l'intérieur de la canalisation. Ce qui vous permet, ensuite de localiser facilement le lieu de la panne.
On est en droit de se demander comment une institution comme l'ADE ne peut-elle se doter d'un tel appareil qui devrait normalement faire partie de sa panoplie de machines. C'est un outil comme les autres.
Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires