Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba: EL BOUNI - Saisie de 40 kg de corail, 3 personnes interpell...
Zone Membre
Publicités

Annaba: EL BOUNI - Saisie de 40 kg de corail, 3 personnes interpellées

Publié le 12/07/2015
Saisie de 40 kg de corail, 3 personnes interpelléesDans le cadre de la lutte contre la pêche illicite du corail, la Gendarmerie nationale qui travaille en étroite collaboration avec les forces navales, a réussi à interpeller trois  braconniers, connus dans  le milieu de la contrebande, apprend-on de source sécuritaire. Ces arrestations, suivies d’investigations en profondeur allaient permettre aux enquêteurs de découvrir une importante quantité de corail brut et du matériel et équipement de plongée.  En effet, agissant sur renseignements au lendemain des arrestations, les gendarmes de la section de recherches de Annaba renforcés par ceux de la Section de Sécurité et d’Intervention, ont,  en vertu d’un mandat de perquisition,   saisi dans le garage du domicile de l’un d’eux, sis au bidonville Bidari, commune d’El Bouni, quarante kilos de corail avec du matériel et équipement de plongée.  Ainsi, le trafic à outrance auquel fait face le récif corallien notamment de Annaba et d’El-Kala, estiment des professionnels de la mer, est encouragé par l’absence de mesures judiciaires sévères à l’encontre des pêcheurs illicites. Aujourd’hui, même les gardes-côtes souhaitent des sanctions sévères afin de mettre, un tant soit peu, un terme a ce phénomène qui attire de plus en plus des filières spécialisées en la matière. Plus grave, l’on signale depuis un certain temps des bateaux hautement sophistiqués au  service des pilleurs du corail, signalent des marins pêcheurs. Ces nouveaux « businessman » ont pour seule mission, sans aucun obstacle, de signaler, moyennement bakchich, aux braconniers des récifs coralliens faciles à exploiter, à l’aide des balises électroniques. Ensuite, tout est simple, des plongeurs accomplissent leur sale besogne à bord d’embarcations clandestines, non enregistrées au niveau de la station maritime des gardes-côtes de l’Est mais qui sont toujours accostés au niveau des abris de pêches de Chapuis, Toche et Belvédère, au vu et au su de tout le monde…

lestrepublicain -
12 juillet 2015 - B. Salah-Eddine

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba : MOSQUÉE EL FERDAOUS À KOUBA - Un gardien de parking agresse un fidèle
Actualité suivante »
Annaba: COMMERCE INFORMEL - L’avenue Bouali Saïd envahie

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires