Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba: EN ATTENDANT LA GÉNÉRALISATION DE LA FIBRE OPTIQUE - Algér...
Zone Membre
Publicités

Annaba: EN ATTENDANT LA GÉNÉRALISATION DE LA FIBRE OPTIQUE - Algérie Télécom face au pillage de câbles

Publié le 16/07/2015
Algérie Télécom face au pillage de câblesRien que pour le premier semestre 2015, Algérie télécom a perdu 2309 mètres de câbles, pour une somme estimée à 4.408.037,88 dinars. Cette perte sèche est cependant moins importante que celles subies par cette société durant les années 2013 et 2014, avec respectivement 23.338.990,20 dinars et 17.471.706,94 dinars. Cette baisse est attribuée, selon Mme Regadi, chargée de la communication, au fait que dans plusieurs quartiers, c’est la fibre optique qui remplace les câbles de cuivre, et donc,  au grand dam des voleurs qui jusqu’à présent, ont  opéré un véritable pillage, déjouant toutes les tentatives d’Algérie Télécom de protéger ses installations. Des installations souterraines, recouvertes par de lourdes dalles de béton armé, mais qui n’ont jamais dissuadé les pilleurs d’opérer leurs ponctions, en utilisant les grands moyens : des engins lourds pour tracter les dalles et s’emparer de leur butin. Ce qui dénote, comme l’avait à plusieurs reprises déclaré le directeur d’Algérie Télécom, M. Moussa Merzoug, d’une certaine complicité, que les services de sécurité n’ont jamais pu établir. En effet, l’utilisation de tels moyens ne peut pas passer inaperçue, même si les vols ont lieu en pleine nuit. Il ne s’agit pas seulement de porter les dalles, mais aussi de tirer sur plusieurs mètres, un câble très lourd, ce qui ne peut se faire sans bruit. Le silence ou la complicité  du voisinage est évident. Aussi, l’utilisation de la fibre optique vient sonner le glas pour ces délinquants qui se sont enrichis sur le dos de l’Etat, parfois impunément. Cette alternative qui s’installe lentement mais sûrement pour couvrir, à terme tout le réseau, est attendue aussi bien par Algérie Télécom mais aussi par les usagers, lassés des pannes qui durent souvent plusieurs jours, voir des semaines. La perte énoncée pour 2015 ne concerne que le premier semestre, mais déjà on peut constater une légère baisse, même si le pillage continue, surtout dans les localités de Boukhadra,  qui  remporte la palme devant Chaïba, même si, selon notre interlocutrice, des quartiers entiers de cette zone à risque ont été pourvus de la fibre optique, comme le nouveau quartier de Boukhadra, face à l’université. Depuis le début de cette année, sur les 12 actes commis, 7 l’ont été dans la localité d’El Bouni, en particulier Boukhadra, El Hadjar, Sidi Salem et Sidi Ammar, d’après  notre source. « Parfois, il nous arrive de réparer un point qui a été pillé, et  le lendemain, il est aussitôt volé à nouveau ». Mais  il arrive aussi que les entreprises de réparation soient à l’origine de détérioration des câbles. Quand il y a vol de câbles, on est doublement pénalisés. D’un côté, nous enregistrons des pertes considérables, et de l’autre, nous essuyons le mécontentement des usagers, qui se trouvent subitement privés de moyens de communication. ». Il va sans dire que les coupables qui sont arrêtés par la police paient chèrement leurs actes, mais le préjudice est commis, et il ne reste plus qu’à Algérie Télecom de comptabiliser son préjudice. Rien que pour le premier semestre, mis à part le cout des câbles volés,  les agressions sur le réseau s’élèvent à 28.482.071,99 DA.

lestrepublicain - 16 juillet 2015 - Farida H.

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba: LE CONSUL GÉNÉRAL DE FRANCE À ANNABA - Bâtir un partenariat d’exception
Actualité suivante »
Annaba: Corniche - Habitants et commerçants exigent au wali le départ du chef du secteur 5

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires