Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba: MARCHÉ DU CENTRE-VILLE - 2 quintaux de viandes blanches ava...
Zone Membre
Publicités

Annaba: MARCHÉ DU CENTRE-VILLE - 2 quintaux de viandes blanches avariées saisis

Publié le 20/07/2015
2 quintaux de viandes blanches avariées saisis Deux (2) quintaux de viandes blanches impropres à la consommation ont été saisis hier au niveau du marché du centre-ville de Annaba, apprend-on auprès de la direction du commerce. L'opération de saisie a eu lieu, après des plaintes déposées par des citoyens, en présence d’agents de la sûreté dans le même local suite à un contrôle des viandes exposées par un des vendeurs, a indiqué la même source qui a précisé que tout le stock de viandes blanches de ce vendeur était avarié. Un procès-verbal a été établi  contre le commerçant qui a été interpellé et sera présenté par devant le procureur de la République près le tribunal de Annaba pour "violation de la réglementation" et "vente de produits impropres à la consommation mettant en danger la santé des consommateurs", a-t-on soutenu de même source. Les brigades de contrôle et de répression de la fraude ont saisi au cours du mois de ramadhan plus de  6 tonnes de viandes blanches et rouges impropres à la consommation. Des commerçants véreux n’hésitent pas à mettre en danger la vie de leurs concitoyens en leur refilant des produits périmés ou avariés. Hier matin, les  éléments  du commissariat de proximité de la 9ème Sûreté Urbaine ont procédé à une  opération de contrôle en collaboration avec la Direction du Commerce et du Service d’Hygiène  au  niveau du marché central appelé « Marché El hout » ou  « Marché francisse ». Une grosse quantité de poulets de chair dont la date de consommation a été largement dépassée a été découverte chez un marchand qui la fourguait aux familles sans se soucier des conséquences fâcheuses qui ne manqueraient pas de survenir. L’exemple du « Cachir » de Kaïs qui a provoqué une intoxication à plusieurs personnes (la majorité était composée d’enfants)  est encore vivant dans les esprits. Pas plus tard que samedi, deuxième jour de l’Aid  une autre victime du botulisme a été enregistrée à l’hôpital de Batna. Ce même commerçant épinglé hier  avait fait l’objet de la saisie de 500 kg de poulets également avariés. Né en 1964, cet individu a fait l’objet de l’établissement d’un dossier judiciaire et doit être présenté par devant le Procureur de la République aujourd’hui  pour les suites à donner à cette affaire.

lestrepublicain - 20 juillet 2015 - Ahmed Chabi

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba : TOURISME - Après le jeûne, le farniente
Actualité suivante »
Annaba: L’Aïd marqué par plusieurs accidents de la circulation

Les Commentaires

on ne peut meme plus rentrer dans ce marché tellement qu'il est saleet puant des odeurs degageable pour le commun des mortelles
Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires