Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba: Douanes du port - Saisie de 120 moteurs de véhicules et des...
Zone Membre
Publicités

Annaba: Douanes du port - Saisie de 120 moteurs de véhicules et des pièces usagé

Publié le 22/07/2015

Douanes port AnnabaMoins d’une semaine après la saisie par les Douanes algériennes au port de Annaba de deux conteneurs de 40 pieds chargés de produits pyrotechniques (pétards) et 14.5 tonnes de tabac, les mêmes douaniers ont saisi hier deux autres conteneurs bourrés également de marchandises prohibées.

En effet, plus de 120 moteurs complets usagés de différentes marques de véhicules ont été découverts dans les deux conteneurs en provenance de France, avons-nous constaté sur place. Outre les moteurs, un important lot de pièces de rechange usagées composé, entre autres, de centaines de crémaillères, cardons, monte-glaces, radiateurs et pompes a été découvert emballé dans plusieurs dizaines de caisses métalliques.

Domicilié dans la wilaya de Batna, l’indélicat importateur a tenté de tromper la vigilance des douaniers en déclarant la nature de sa marchandise comme étant de la pièce de rechange neuve d’origine française. Et pour réussir sa tromperie, il a «garni» l’entrée des deux conteneurs de véritables pièces de rechange neuves, emballées dans des cartons, indiquant la marque du producteur et l’origine.

Mais c’était sans compter sur l’expérience de Abdelaziz Nouri, le directeur des Douanes algériennes de la wilaya de Annaba qui, lui-même, a supervisé l’opération de contrôle. «Une fois le mur des pièces de rechange neuves déchargé, des dizaines de caisses sont apparues, dont le contenu est composé de différentes pièces de rechange usagées.

L’importation de produits prohibés et la fausse déclaration sont confirmés», constate le premier responsable des Douanes de la wilaya, qui a ordonné l’inspection de tous les conteneurs, notamment ceux en provenance de la Turquie. Outre la saisie totale de la marchandise importée et sa destruction, l’importateur devra payer une forte amende et sera présenté devant le procureur de la République pour répondre de ses actes, dont l’importation de produits prohibés. Force est de constater que le port de Annaba est devenu la cible des importateurs indélicats, qui ne reculent devant rien pour porter atteinte à la sécurité et l’économie nationale.

Sans conteste, c’est la saisie d’une munition de 250 000 cartouches importées depuis la Turquie et celle d’une cargaison de 2 200 tonnes de sucre blanc français surfacturés, qui ont marqué l’année en cours.

En effet, ces deux importateurs algériens avaient tenté de dédouaner frauduleusement leur marchandise. Et si le premier a tenté de porter atteinte à la sécurité nationale, le second quant à lui avait procédé à une surfacturation sur un produit contingenté visant une fuite de capitaux. Selon un décompte officiel, les services des Douanes au port d’Annaba ont fait échouer durant l’année 2014 les desseins cupides de quatre importateurs véreux résidant à l’Est du pays. Domiciliés à Aïn Fakroun et Aïn Mlila (Oum El Bouaghi), El Oued et Bordj Bou Arréridj, ces indélicats importateurs ont osé des fuites de capitaux dont la somme totale est estimée à 1 450 000 euros. Ils ont usé d’un subterfuge ayant trait à l’investissement dans le cadre de projets Andi. Ces derniers n’ont jamais été concrétisés.

Gaidi Mohamed Faouzi [EL WATAN - 22-07-2015]

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba: Le retour du festival du cinéma méditerranéen prévu du 3 au 10 décembre 2015
Actualité suivante »
Annaba: Société des corps gras Seybouse La Belle - Fermeture temporaire pour pollution

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires