Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba: ADIEU CHEIKH “JEAN GABIN” - Le chantre de la chanson chaâb...
Zone Membre
Publicités

Annaba: ADIEU CHEIKH “JEAN GABIN” - Le chantre de la chanson chaâbie s’en est allé

Publié le 05/08/2015
DAugmenter la taille de policeLe chantre de la chanson chaâbie s’en est allée son vrai nom Yahyaoui Bachir, il avait été surnommé « Jean Gabin » par son  propre frère. Né  le 25 mars 1932, Cheikh Bachir était l’animateur avec son orchestre des mariages de plusieurs générations. Il est parti pour le séjour éternel dans l’après-midi du dimanche 3 août. Il avait entamé sa carrière artistique à un âgé précoce puisqu’à 14 ans il avait commencé à animer des mariages de quartier mais sa première vraie sortie date de 1948 lorsqu’il avait alors dirigé son orchestre. Les instruments à corde n’avaient pas de secrets pour lui, mais il excellait au banjo et à la mandole. Cheikh Jean Gabin n’est pas méconnu des Annabis car ils aimaient cet homme qui bégayait dans la vie courante mais devenait un véritable rossignol, lorsqu’il se mettait à chanter. Il avait participé à plusieurs  festivités dans plusieurs wilayate du pays et également en France. Son quartier de Bouzered Hocine en a fait le doyen et le respectait énormément. car qui peut ne pas aimer ce gentil pépé qui a,  quand même, traversé des périodes tristes après le décès de son fils aîné Mohamed, puis de sa fille et son épouse, une cousine  de feu le Président Chadli Bendjedid . Ancien agent de la Protection civile dont il est retraité, il avait exercé à l’aéroport Rabah Bitat et les anciens en gardent un merveilleux souvenir. Nous l’avions côtoyé durant des années et partagé ses joies et ses peines. Honoré à plusieurs reprises, cependant il nous avait déclaré lors de la fête de la Police Arabe l’année dernière que c’était l’un des plus beaux moments de sa vie, particulièrement au Stade « Chabou » où il avait suivi les évolutions de la vraie « Hamra » qui faisait trembler les équipes adverses. Sa chanson préférée était la célèbre « El Meknassia» et ses confrères, le regretté  Cheikh Ali Mabrouk, Cheikh Krikra, Cheikh Ahmed Leffou et tant d’autres  qui ont, disparu ou sont toujours en vie, l’aimaient plus que lui. Il ne reste qu’à te dire « Allah Yarmek Ya Cheikh » et toute l’équipe de ton quotidien, que tu avais plaisir à lire, demande à Allah le Tout Puissant de t’accueillir en son Vaste Paradis et de t’accorder sa profonde Miséricorde.

lestrepublicain - 04 août 2015

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba: GARDIENS DE PARKINGS AUTOPROCLAMÉS - Qui arrêtera le diktat de ces hors-la-loi ?
Actualité suivante »
Annaba: GRÂCE À L’INTERVENTION DE LA GENDARMERIE - Les accès d’ArcelorMittal Algérie libérés hier

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires