Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba: EN PARTENARIAT AVEC LA RUSSIE - Une usine de fabrication de...
Zone Membre
Publicités

Annaba: EN PARTENARIAT AVEC LA RUSSIE - Une usine de fabrication de wagons et de bulldozers

Publié le 09/08/2015
Une usine de fabrication de wagons et de bulldozers Annoncé il y a une année, le contrat de partenariat algéro-russe dans le domaine de l’équipement ferroviaire a été signé il y a dix jours à Moscou. Il est question de mettre en place une installation commune d’où sortiront des matériels roulants pour l’industrie du rail et du bâtiment.En effet, l’accord prévoit de doubler la production déjà existante au niveau du complexe industriel de Ferrovial, à Annaba. Le partenariat permettra de mettre en place une usine de production de wagons, wagons-citernes, bulldozers et autres engins de construction, rapportent les médias russes. Les représentants de l’entreprise publique Ferrovial et le groupe russe Uralvagonzavod ont signé l’accord en marge de la 7ème session de la commission de coopération économique, commerciale, scientifique et technique algéro-russe, qui s’est tenue les 30 et 31 juillet à Moscou, et qui a été sanctionnée par la signature d’un procès-verbal renforçant les relations bilatérales, selon le ministère des Finances. Cette réunion a été co-présidée par le ministre des Finances, Abderrahmane Benkhalfa, et par le ministre russe de l’Energie, Alexandre Novak. Le partenariat devrait dans un premier temps permettre de satisfaire la demande nationale en wagons, surtout avec la forte demande due à la modernisation et au développement du rail en Algérie. Le programme du développement du secteur ferroviaire national porte sur la réalisation de 10.400 kilomètres de rail et la réhabilitation de 3.500 autres. Ferrovial est partie prenante de ce programme, mais ses capacités actuelles ne lui permettent pas de satisfaire la demande. Son association avec ce groupe public russe lui permettra de s’agrandir et satisfaire ainsi la demande locale et même internationale. Pour sa part, le géant russe Uralvagonzavod qui vient de s’emparer du fabricant de wagons français Abrf, compte plus de 200 types de wagons de transports de voyageurs et marchandises dans son catalogue. Il a même un modèle dit «composite» dont la durée de vie est de plus de 100 ans. Il fait partie des plus grands fabricants au monde de wagons. Sur le segment militaire, il est un des plus grands fabricants d’armes à haute perfection tels des chars de combat extrêmement puissants et des lanceurs de missiles stratégiques pour ne citer que ceux-ci, d’ailleurs il est très actif dans le nouvel équipement de l’armée Russe qui faut-il le souligner est en train de se moderniser considérablement. Le géant industriel Russe, réputé et connu pour produire les fameux chars T90 de combat, dont l’Algérie a déjà acquis plus de 300 depuis 2006, fait environ la moitié de son chiffre d’affaires à partir de wagons. Pour le domaine civil, le fabricant est très connu pour ses pelles hydrauliques par des modèles de robustesse incomparable mais aussi aux capacités hautes. Il vient de lancer une nouvelle génération des machines en question et par la même occasion de lancer toute une série d’engins toutes roues motrices et ferroviaires. Le constructeur en forte croissance est également un gros fournisseur de tramways, wagons classiques et spéciaux tel le transport de déchets dangereux. Par ailleurs, la rencontre a permi de faire le point sur l’état d’avancement de la coopération bilatérale et la finalisation d’un certain nombre d’instruments devant enrichir le cadre juridique régissant les relations entre l’Algérie et la Russie. Le procès signé contient plusieurs recommandations multisectorielles visant le développement et le raffermissement des relations bilatérales dans différents domaines tels que les finances, les banques, l’énergie, les ressources en eau et le transport maritime. Plusieurs compagnies russes considèrent l’Algérie en tant que marché potentiel tel que Lukoil, Bachneft, Gazprom neft, Inter rao, Russneft et Russneft gaz. Les travaux de cette commission intergouvernementale mixte de coopération économique, commerciale, scientifique et technique, permettront aux experts des deux pays de dresser un bilan d’exécution des recommandations consignées au procès-verbal de la 6ème session, tenue à Alger les 29 et 30 avril 2013. A ce propos,  rappelons que la 6e session de la commission mixte algéro-russe présidée conjointement par l’ex-ministre des Finances, Karim Djoudi, et le ministre russe de l’Energie, Alexandre Novak, a marqué une coopération multisectorielle « exemplaire » et « pragmatique » entre l’Algérie et la Russie. Il est à savoir que depuis la visite en Algérie de l’ex-président russe, Dimitri Medvedev, six accords ont été signé  dans les domaines de la normalisation, la diplomatie, l’économie, le transport maritime et l’énergie. La volonté politique de consolider les relations de coopération entre les deux pays se réaffirme à chaque rencontre..

lestrepublicain - 08 août 2015 - Boumaiza/A 

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba : SIDI SALEM - Les cités Boukhemira 1 et 2 dans l’impasse
Actualité suivante »
Annaba: TRANSPORT URBAIN - Des taximen pénalisent les usagers

Les Commentaires

"Une très bonne nouvelle"

Nous avons un grand besoin.
Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires