Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba : INVESTISSEMENTS - Quelles perspectives ?
Zone Membre
Publicités

Annaba : INVESTISSEMENTS - Quelles perspectives ?

Publié le 09/09/2015
Le CALPIREF a vécu et maintenant c’est une administration qui va se charger des dossiers d’investissement mais avec quelles perspectives ? L’institution par excellence qui aurait dû être ce qu’elle est partout où elle existe à travers le monde, une force de propositions d’abord et un creuset d’investisseurs ensuite, la Chambre du commerce et d’industrie, attend que l’Etat fasse pour ses membres ce qu’ils sont censés faire eux mêmes pour leur wilaya, leur région. L’investissement ici, consiste à attendre des projets publics puis à se bousculer, pour ne pas dire autre chose, pour y gratter quelque chose. Ce qui est étonnant aussi, c’est la volonté de vouloir coûte que coûte investir dans les limites d’une seule commune, le chef-lieu de wilaya. Le tissu urbain est saturé rien que par les ateliers en tous genres et les stations de lavages alors que des quartiers résidentiels ont été dénaturés par des constructions, des promotions hors normes qui contribuent encore plus à une congestion pour laquelle personne n’a encore trouvé de solution. Avec la persistance de ces pratiques, il n’y aura aucune perspective de développement alors que dans le même temps les opportunités pour de véritables investisseurs et non des aventuriers, se comptent par dizaines. Dans le même temps, on peut compter sur les financements bancaires et pour les PME/PMI, sur les programmes de financement de l’Etat qui sont d’une opportunité inégalée pour les universitaires surtout. Les onze autres communes que compte la wilaya outre Annaba, offrent tout le foncier que l’on veut pourvu que la volonté de créer réellement quelque chose existe. Mais il y aura toujours cet opportunisme de vouloir un retour rapide sur investissement, une opération commerciale, un coup rapide et qui rapporte gros pour empêcher toute initiative d’un développement pérenne. L’Etat a confirmé qu’il maintient son projet de parcs industriels mais celui prévu à Aïn Berda est déjà, depuis qu’il a été inscrit, l’objet d’une guéguerre pour son contrôle à travers le contrôle de l’APC. Le maire de cette localité est depuis des mois en maladie pour avoir été la cible de toutes les attaques, comme ça, d’un coup, il était devenu le «responsable» de tous les maux que connait la commune. Comment voulez vous développer quoi que ce soit dans un climat délétère, d’influence et de passe-droits ?

lestrepublicain - 09 septembre 2015  - Ammar Nadir

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba: Hommage à M BAGHDADI LALAOUNA - Annaba n’oublie pas ses bâtisseurs
Actualité suivante »
Annaba: POLLUTION DU LAC FETZARA - Le poisson meurt à Oued-Kebir

Les Commentaires

"Vous avez dis...comment voulez vous développer quoi que soit dans un climat délétère, d'influence et de passe-droits?"

Si seulement Angela Merkel était Algérienne!.
elle pourrait vous servir de guide, car le travail et la rigueur sont les bases fondamentales de toutes réussite.
"Agriculture/trois millions d'hectares de bonne terre abandonnées en Algérie"

Le chiffre fait froid dans le dos, alors que l'Algérie a importé en 2014, pour plus de 11,5 milliards de dollars de produits agricoles...lire la suite(A.F de A.S).
Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires