Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba : MARCHÉ - Le poulet prend des ailes
Zone Membre
Publicités

Annaba : MARCHÉ - Le poulet prend des ailes

Publié le 10/09/2015
Le poulet prend des ailesL’approche de l’Aïd El Kébir, les prix de la volaille en l’occurrence le poulet font une montée en puissance. Depuis une semaine, la viande blanche fait des émules. Chez certains marchands de volailles répartis à travers les quartiers de la ville des jujubes, le prix du poulet affiché n’est pas descendu sous la barre des 300 DA le kilo. Au marché de fortune « Souk El Lil » du quartier « Jebenette Lihoud », réputé pour ses produits bon marché, le poulet a atteint la barre des 380 DA le kilo. « C’est incroyable ! Je n’arrive pas à comprendre pourquoi le prix du poulet continue de monter en puissance alors que c’est un produit périssable qui ne doit pas être conservé trop longtemps surtout durant la période de grande chaleur. En principe, cette viande doit inonder le marché et être à la portée de tout le monde notamment les citoyens au faible revenu », nous a expliqué un consommateur. Considéré comme un produit de rechange en raison de la cherté de la viande rouge, le poulet est devenu, depuis quelques temps, une denrée presque inabordable. C’est pourquoi, nombre de ménagères se sont rabattues sur les produits « Jumbo » aux différents goûts ; poulet, dinde, etc., destinés à la préparation de leurs mets. Dans le quartier la Colonne, le prix du poulet oscille entre 300 DA et 360 DA le kilo. A la question de savoir pourquoi le prix de cette viande blanche est très élevé, un marchand de volailles nous a répondu que le problème revient à la rareté de cette denrée sur le marché, ce qui explique qu’il existe un déséquilibre entre l’offre et la demande. Donc, la loi de cette formule est diamétralement opposée aux exigences du consommateur.

lestrepublicain - 10 septembre 2015 - Nejmedine Zéroug

MARCHÉ

Le poulet prend des ailes

Publié dans Annaba Jeudi, 10 septembre 2015 00:00
Évaluer cet élément
(0 Votes)

A l’approche de l’Aïd El Kébir, les prix de la volaille en l’occurrence le poulet font une montée en puissance. Depuis une semaine, la viande blanche fait des émules. Chez certains marchands de volailles répartis à travers les quartiers de la ville des jujubes, le prix du poulet affiché n’est pas descendu sous la barre des 300 DA le kilo. Au marché de fortune « Souk El Lil » du quartier « Jebenette Lihoud », réputé pour ses produits bon marché, le poulet a atteint la barre des 380 DA le kilo. « C’est incroyable ! Je n’arrive pas à comprendre pourquoi le prix du poulet continue de monter en puissance alors que c’est un produit périssable qui ne doit pas être conservé trop longtemps surtout durant la période de grande chaleur. En principe, cette viande doit inonder le marché et être à la portée de tout le monde notamment les citoyens au faible revenu », nous a expliqué un consommateur. Considéré comme un produit de rechange en raison de la cherté de la viande rouge, le poulet est devenu, depuis quelques temps, une denrée presque inabordable. C’est pourquoi, nombre de ménagères se sont rabattues sur les produits « Jumbo » aux différents goûts ; poulet, dinde, etc., destinés à la préparation de leurs mets. Dans le quartier la Colonne, le prix du poulet oscille entre 300 DA et 360 DA le kilo. A la question de savoir pourquoi le prix de cette viande blanche est très élevé, un marchand de volailles nous a répondu que le problème revient à la rareté de cette denrée sur le marché, ce qui explique qu’il existe un déséquilibre entre l’offre et la demande. Donc, la loi de cette formule est diamétralement opposée aux exigences du consommateur.

Nejmedine Zéroug

- See more at: http://www.lestrepublicain.com/annaba/item/25108-le-poulet-prend-des-ailes#sthash.nZwo8GhK.dpuf

MARCHÉ

Le poulet prend des ailes

Publié dans Annaba Jeudi, 10 septembre 2015 00:00
Évaluer cet élément
(0 Votes)

A l’approche de l’Aïd El Kébir, les prix de la volaille en l’occurrence le poulet font une montée en puissance. Depuis une semaine, la viande blanche fait des émules. Chez certains marchands de volailles répartis à travers les quartiers de la ville des jujubes, le prix du poulet affiché n’est pas descendu sous la barre des 300 DA le kilo. Au marché de fortune « Souk El Lil » du quartier « Jebenette Lihoud », réputé pour ses produits bon marché, le poulet a atteint la barre des 380 DA le kilo. « C’est incroyable ! Je n’arrive pas à comprendre pourquoi le prix du poulet continue de monter en puissance alors que c’est un produit périssable qui ne doit pas être conservé trop longtemps surtout durant la période de grande chaleur. En principe, cette viande doit inonder le marché et être à la portée de tout le monde notamment les citoyens au faible revenu », nous a expliqué un consommateur. Considéré comme un produit de rechange en raison de la cherté de la viande rouge, le poulet est devenu, depuis quelques temps, une denrée presque inabordable. C’est pourquoi, nombre de ménagères se sont rabattues sur les produits « Jumbo » aux différents goûts ; poulet, dinde, etc., destinés à la préparation de leurs mets. Dans le quartier la Colonne, le prix du poulet oscille entre 300 DA et 360 DA le kilo. A la question de savoir pourquoi le prix de cette viande blanche est très élevé, un marchand de volailles nous a répondu que le problème revient à la rareté de cette denrée sur le marché, ce qui explique qu’il existe un déséquilibre entre l’offre et la demande. Donc, la loi de cette formule est diamétralement opposée aux exigences du consommateur.

Nejmedine Zéroug

- See more at: http://www.lestrepublicain.com/annaba/item/25108-le-poulet-prend-des-ailes#sthash.nZwo8GhK.dpuf

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba : SIDI ACHOUR - Chiens errants très dangereux
Actualité suivante »
Annaba. Festival du cinéma méditerranéen : Dix-huit longs métrages en lice

Les Commentaires

"Ce n'est pas le prix de la volaille qui monte en puissance"

A comparer avec l'Europe c'est pratiquement le même prix, chez nous c'est plutôt les salaires qu'il faut augmenter, c'est là ou il y a un problème! avec un smig a 18000 dinars dz soit environ (163€), la question est il possible de vivre normalement avec un tel budget?. Alors que le smig européen selon le pays de 566€ Portugal exemple mini et entre les plus haut France 1264€ à 1874€ en Allemagne.
Autres ce qui fait flamber le prix chez nous c'est un peu aussi à cause des immigrés sans le faire exprès car ils ne sentent pas cette différence avec nos propre citoyen qui y vivent tout le temps!. C'est le Monde qui mal équilibré!. Les prix et les salaires doivent être pour tout le Monde pareils!.


"Seulement 20% de notre population vivent convenablement"

Qui? d'abord les ministres, les entrepreneurs, docteurs, chirurgiens, pharmaciens...et 80% de la population "Rabi jib" en gros la démerde chacun lutte et se débrouille à sa façon et on du mal a survivre et finir la fin du mois!, une mère de famille lutte et calcul ses dépenses au quotidien pour acheter ses légumes et faire sa "bourma" pour nourrir ses enfants et son mari veille et lutte pour que ses enfants soit bien à l'école, et ainsi de suite pour les habilles, pour le mouton de l'Aïd, pour l'achats des médicaments que dire d'autre! une lutte sans merci, combien de famille mangent rarement de la viande et ne mangent pas a leur faim...a qui la faute? alors que nous avons un pays riche!...en gros nous vivons dans un Monde déboussolé ou rien ne va normalement, le problème et que faire? Allahou a'lamou.
"A quoi sert-il nos commentaires"

A RIEN! je vais m'occuper plutôt de mon jardin que de perdre mon temps et usé ma salive avec les têtes attachées que nous sommes!.
"infootMondodingo"

le PSG veut C.Ronaldo, le Réal veut 1.000.000.000 € (un milliards)ay bouzah!(lol)ce n'est pas étonnant que poulet prend des ailes.
"a lire A.F"

crise/Abdelhak Lamiri, la situation économiste est très dangereuse du 11/09/2015 à 10h54 par Omar Soltani.
"a lire A.360"

austérité projets de cinq hôpitaux gelés.
"a lire A.P"

le recours à l'endettement.
"Contradiction"

A lire EL M: A.G réalisation de 1000 projets d'investissement...tourisme et 120.000 nouveaux lits...Comment il fonctionne? je ne sais pas! d'un côté on gèle le projet de cinq hôpitaux et de l'autre on construis des hôtels!...comment fait il son calcul? il est vraiment fort l'ogre du bitume.
"Injustice/Karim Messaoudi est décédé"

A lire Algérie Focus (par Abdou Semmar)l'homme abandonné au vers et au fourmis et décédé "LA FAUTE CRUELLE DE NOTRE SYSTEME DE SANTE MERDE" il est mort parce qu'aucun hôpital n'a daigné de le prendre a charge, pauvreté, exclusion sociale, mépris, indifférence paix en ton âme, sommes nous des humains ou des saloperies d'humains égarés?.
"une saignée budgétaire, a dix jours de l'Aïd El Hadha"

A lire "l'Expression" de Wahida Bahri: c'est l'amer constat que tout le monde peut faire? après le ramadhan et la rentrée scolaire, les pères de familles essaient de résoudre en fonction de leur moyen, c'est dingue de se payer un mouton a 43000DA alors mon salaire est de 8000DA dira Khaled, cette fête que seul les familles nantis pourront la célébrer!.
"AL HUFFINGTON POST MAGHREB ALGERIE"

Par Hebba Selim 15/09/2015 à 10h20: "Dans le capitalisme spécifique algérien, les prix des produits importés ne baissent jamais lire la suite".
"JEUNE AFRIQUE" 15/09/2015 à 12h06

A lire: la succession!.
"Algérie Focus" par l'extraterrestre Abdou Semmar.

A lire absolument: une première en DZ? Crise financière/des députés acceptent de baisser leurs salaires de 20 à 30%: le président de 90.000.000 DA à 70.000.000 DA, le premier ministre de 70.000.000 DA à 50.000.000 DA, les députés de 30.000.000 DA à 20.000.000 DA.
"Seybousetimes" du 15/09/2015 à 14h23 (écrit par Seybousetimes).

L'Algérie modèle de développement économique et social ou l'ultime espoir pour la naissance d'une dynamique porteur de stabilité et de paix.(bravo! très bonne analyse! on peut toujours rêver!).
"Vous tapez sur "ZEMZEM" et ensuite "Tourisme l'ignorance du ministre ghoul" et lisez le contenu.

C'est bien un hogre du bitume il veut bétonner une montagne classé patrimoine mondial de la biosphère de l'UNESCO en effet Lac Goulmine situé à 1700 m dans le parc national du DJURDJURA? cet abruti de ministre il est juste bon a envoyer "BALEYER LE SABLE DANS LE DESERT".

balayer
"Le Quotidien d'Oran"

Encore des usines de voitures: C'est maintenant autour de Fiat et IVECO, ils veulent inonder notre pays d'usines de véhicules alors que nous sommes déjà "SATURES" et n'arrivent même a acheter le mouton de l'Aïd? on va droit dans tout droit un mur! un pays de pollution comme en Chine, on sera obligé de mettre des masques pour respirer, bande d'abrutis que nous sommes, moi je préfère pas manger de mouton c'est mon droit je suis végétarien et de rouler tranquillement en vélo!.
"Le soir d'Algérie"

Le JACKPOT FRANCAIS encore une usine de véhicule PEUGEOT on va pouvoir les mettre ou toutes ses voiture? on pourra peut être les parker tout ce tas de ferraille dans le DESERT DU HOGAR!.
"Liberté"

La succession se met en place, ay bouzah! genre Hollywood Chewing Gum, façon "TOM CRUISE dans LA FIRME"!.
On n'est pas fort payer mais les moutons rigolent bien chez nous!.
Algérie Focus de l'extraterrestre Abdou Semmar.

LA FIRME SE PURGE!
"Hommage, à Guy Béhart-Hassan né au Caire"

Un grand poète humaniste, avec ses chansons qui a bercer notre enfance"

-Ma petite est comme l'eau, elle est comme l'eau vive
-Elle court comme un ruisseau, que des enfants poursuivent
-Courez, courez vite si vous le pouvez
-Jamais, jamais vous ne
- La rattraperez

-Lorsque chantent les pipeaux, lorsque danse l'eau vive
-Elle mène les troupeaux, aux pays des olives
-Venez, venez mes chevreaux, mes agnelets
-Dans le laurier, le thym et le serpolet

-Un jour que, sous les roseaux sommeillait mon eau vive
-Vinrent les gars du hameau, pour l'amener captive
-Fermez, fermez votre cage à double clé
-Entre vos doigts, l'eau vive s'envolera

-Comme les petits bateaux, emportés par l'eau vive
-Dans ses yeux les jouvenceaux voguent à la dérive
-Voguez, voguez, demain vous accosterez
-L'eau vive, n'est pas encore à marier

-Pourtant un matin nouveau, à l'aube mon eau vive
-Viendra battre son trousseau, aux cailloux de la rive
-Pleurez, pleurez, si je demeure esseulé
-Le ruisselet, au large s'en est allé
Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires