Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba: CITE DIDOUCHE MOURAD - Des odeurs pestilentielles au parc c...
Zone Membre
Publicités

Annaba: CITE DIDOUCHE MOURAD - Des odeurs pestilentielles au parc communal

Publié le 29/09/2015
Des odeurs pestilentielles au parc communalLes riverains et les quelques administrations ainsi que les entreprises publiques ont dû fermer hier matin les volets à cause des odeurs pestilentielles que dégage le parc à matériel de l’APC, situé dans la cité Didouche Mourad ex-Lauriers roses. En effet, ce grand parc à matériel, se trouvant au milieu des habitations et des administrations et entreprises publiques et où parquent des véhicules en l’occurrence des bennes tasseuses conçues pour le ramassage des ordures ménagères, est infect. « Depuis ce matin, des odeurs nauséabondes qui nous suffoquent et qui nous coupent le souffle, ont gagné nos foyers et même les bureaux des administrations qui nous entourent. Le fils de mon voisin étant âgé de 7 ans et souffrant depuis sa naissance des problèmes respiratoires, a piqué une crise d’asthme en raison des mauvaises odeurs que dégage ce parc», nous a fait savoir une jeune femme habitant dans un des immeubles de l’AADL situés dans ce quartier populaire. Dans la foulée, une autre personne lui emboitant le pas n’est pas d’accord avec l’exploitation de ce parc à matériel en milieu urbain. « Avant oui. Aujourd’hui non. Car cette zone est devenue une agglomération. Et, ce n’est pas normal qu’on assiste aujourd’hui au vu et au su de tout le monde au désastre de l’environnement dans lequel nous vivons », a-t-elle dit. Certes, certaines gens de ce quartier ont, par le passé, tiré la sonnette d’alarme pour interpeller les élus locaux sur les conséquences néfastes résultant de ces mauvaises odeurs et qui se répercutent sur la santé des citoyens. D’autres sont allés jusqu’à solliciter les associations de la protection de l’environnement pour qu’elles interviennent auprès des autorités locales pour le changement d’activité de ce parc. «Y a-t-il une solution pour délocaliser ce parc vers une zone industrielle et préserver ainsi la santé des riverains et celle des  employés qui travaillent dans les administrations avoisinantes ? », se sont interrogés quelques travailleurs qui sont sortis pour voir d’où émanent ces mauvaises odeurs. De l’avis d’une poignée d’urbanistes que nous avons contactés au sujet de l’emplacement de ce parc que certains qualifient «d’inapproprié » et « d’inadapté », estiment que les responsables doivent réfléchir à la délocalisation de ce parc à matériel qui constitue un véritable danger à la santé des résidents et en particulier à l’environnement. Par ailleurs, il aura fallu que des averses tombent à torrents pour que les odeurs soient quelque peu atténuées l’émanation de ces odeurs pestilentielles. Enfin, les responsables en charge du secteur devront trouver des solutions urgentes à ce problème récurrent qui ne fait qu’exaspérer les habitants.

lestrepublicain - 29 septembre 2015 -  Nejmedine Zéroug

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba: A LA SUITE D’UN MASSACRE ORGANISÉ - Disparition du haricot de mer
Actualité suivante »
Annaba: FRANÇOISE ATLAN - “Ma tournée en Algérie est une expérience émotionnelle

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires