Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba: L’Algérie rachète la totalité d’ArcelorMittal Annaba
Zone Membre
Publicités

Annaba: L’Algérie rachète la totalité d’ArcelorMittal Annaba

Publié le 07/10/2015
ArcelorMittal Annaba
L’État algérien, à travers la société Imetal, sera propriétaire à 100% du groupe sidérurgique ArcelorMittal Algérie, après une restructuration et le transfert des participations détenues par le géant mondial de l’acier. Le ministre de l’Industrie et des Mines, Abdeslam Bouchouareb, l’a annoncé, ce mercredi 7 octobre, selon des propos rapportés par la radio Chaîne III. Les deux parties ont trouvé un accord qui devrait se concrétiser dans les prochaines semaines.

Contrôle total des trois sociétés d’ArcelorMittal Algérie mais « pas de nationalisation »…

Ainsi, le complexe sidérurgique d’El Hadjar, ArcelorMittal Pipes & Tubes Algérie ainsi que ArcelorMittal Tébessa passera sous le « contrôle total de la partie algérienne (…) dans ce qui facilitera la prise de décision et la mobilisation des moyens financiers », selon le ministre.

Bouchouareb précise que « cet accord permettra de stabiliser le climat social au niveau des trois sociétés, pour améliorer leur rentabilité et préserver les emplois ».  Le ministre de l’Industrie annonce également la poursuite de « l’opération de revamping des installations industrielles et leur redémarrage. »

Bouchouareb affirme qu’il ne s’agit pas d’une nationalisation, mais une simple restructuration du capital, qui permet à la partie algérienne de détenir 100% du capital. En somme, une nationalisation… Le montant de la transaction n’a pas été divulgué.

Assistance et poursuite de la collaboration avec ArcelorMittal

Le groupe ArcelorMittal devrait continuer à collaborer avec le gouvernement algérien à travers une aide pour le suivi technique pour mener à bien le projet de rénovation : « Nous sommes heureux de pouvoir soutenir le gouvernement algérien à réaliser ce plan dans l’intérêt de la société et du pays », selon un membre de la Direction générale du groupe ArcelotMittal et Directeur monde du segment ACIS, rapportés par le site spécialisé Zonebourse.

En 2001, l’Algérie avait cédé le complexe sidérurgique d’El Hadjar à l’Indien Ispat, devenu ensuite ArcelorMittal pour un dinar symbolique.

TSA -  7 octobre 2015 Par Tewfik Abdelbari

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba: Smain Kouadria, député PT : «ArcelorMittal n’a rien investi » en Algérie
Actualité suivante »
Annaba : L’AMBASSADEUR D’ITALIE, HÔTE DE LA C.C.I SEYBOUSE - Promouvoir le partenariat

Les Commentaires

"Il faut SUPPRIMER L'ENSEIGNE "ArcelorMittal" A VIE.
ce Monsieur a fait baisser la production en la divisant par six. il nous a obligé à acheter sa feraille produite ailleurs au prix fort. il n'a pas investi un dinar. il a ruiné nos travailleurs par ses programmes de licenciement.Et maintenant , cette reprise des moyens de production vont faire du bien à notre economie. et plus jamais ça!!!!les algeriens sont capables de gerer leurs affaires. ils n'ont pas besoins de l'achmimetal pour le faire à leur place.
ca c est une tres bonne annonce, et une nouvelles qu on peut comparer a une bombe atomique. ouf sa reprend chez nous, nos intellectuels algeriens sont de tailles a faire marcher elhadjar, tres bonne chance a vous, ce n est las eux qui vont commander chez nous, nous sommes bien a la hauteur pour gerer. vive l algerie a haute voie.
"ArcelorMittal poursuit son dégagement d'Algérie"

"A lire"JEUNE Afrique" oui c'est bien ça! dégage dans ton château de GB, pourri, suceur de sang, Dracula, sale individu, profiteur chez lui des malheureux d'indiens travail pour une bouchée de riz, sans aucunes sécurité même pas de gants ni de chaussures...pieds nus! les ALGERIENS NE VEULENT PAS DE TA TRONCHE DE PD!.
Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires