Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/ Annaba : CHANTIERS URBAINS - Une garantie de remise en état exigée
Zone Membre
Publicités

Annaba : CHANTIERS URBAINS - Une garantie de remise en état exigée

Publié le 11/10/2015
Une garantie de remise en état exigéeLa réaction a été la même pour tous ceux qui ont assisté médusés aux creusements des trottoirs récemment réalisés aussi bien du côté de la place Stambouli que jouxtant le centre de santé, étonnement et incompréhension car ces travaux auraient dû avoir lieu avant la réfection des trottoirs. Mais à Annaba c’est une normalité que de « mettre la charrue avant les bœufs », d’ignorer complètement ce que signifie le mot « coordination », entre les entreprises chargées de l’installation de réseaux divers et la commune qui sera en fin de compte seule responsable de l’état de la voie publique. Et à la fin, les tranchées creusées auraient été seulement recouvertes de terre en attendant que la DUC refasse les mêmes travaux dans un joyeux gaspillage de deniers publics, à un moment où le gouvernement parle d’austérité. Si l’entreprise publique veut jeter l’argent de l’Etat par les fenêtres c’est son affaire et celle de sa tutelle qui ferme les yeux mais elle n’a aucun droit de gaspiller l’argent qui sert à satisfaire des besoins essentiels de la population et surtout qui ne lui appartient pas. Aussi, ces travaux ont été suspendus sitôt constatés, les citoyens ont été nombreux à réagir, et un chèque en dépôt a été exigé afin de garantir la remise en l’état des trottoirs comme ils étaient avant le creusement. Et ce sera dorénavant une obligation pour tous les travaux touchant à l’ouverture de tranchées sur la voie publique, ce qui rend la coordination encore plus nécessaire. Il y en a assez de ce bricolage qui a fait régresser Annaba au dernier rang des grandes villes d’Algérie et il y a à peine une année que les citoyens soufflent un peu, avec des chaussées et des trottoirs remis à neuf après des années d’attente.

lestrepublicain -
11 octobre 2015 - Ammar Nadir

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba: Distribution des 500 logements (LPA) de Sidi Aissa - Le député d’El-Adala tente d’apaiser les esprits
Actualité suivante »
Annaba : Pour la réalisation d’une marina et d’une grande roue au port

Les Commentaires

Encore une fois l'incompétence s'illustre de toute son efficacité néfaste. À cause de cette incompétence, nous payons souvent très cher ce que d'autres obtiennent d'un prix dix fois moins coûteux. Parce que l'incompétence nourri l'insouciance et favorise également le laisser-aller de ceux incapables de mesurer les conséquences de cette attitude irrésponsable. Ou bien, ils en sont complètement conscients et savent par conséquent très bien ce qu'ils font, mais n'ont cure de ce qui adviendra par la suite. Dans ce cas là, il y a double faute: Et sur le plan moral et sur le plan juridique.
C'est pour dire que cette incompétence ainsi que le laisser faire avec son cortège de suite logiques, sont plus qu'un handicap. Ce sont un véritable frein à tout progrès, à tout développement puisqu'ils nous clouent sur place. À ne pas s'étonner ensuite que nous ne progressons pas. Que nous piétinons sur le même endroit, pendant que d'autres parti après nous, nous rattrapent dans une premier temps pour nous dépasser ensuite.
Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires