Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba. CHU : La greffe rénale prend son rythme de croisière
Zone Membre
Publicités

Annaba. CHU : La greffe rénale prend son rythme de croisière

Publié le 14/10/2015

Décidemment, la greffe rénale s’installe et prend son rythme de croisière dans la wilaya d’Annaba. Encore une fois, l’exploit a été réédité le week-end dernier avec deux autres greffes rénales, donnant lieu à un espoir certain aux nombreux jeunes insuffisants rénaux chroniques (IRC) de la région.

Comme à son habitude, le professeur Chaouche Hocine de l’hôpital Mustapha Pacha d’Alger, était là. Il n’a pas décliné l’appel de détresse des malheureux dialysés locaux en conduisant la délicate opération de transplantation rénale au profit de deux couples dont les dialysés sont en stade final.

La préparation néphrologique a été assurée avec succès par l’équipe du Professeur Ahcène Atik, chef de service de néphrologie au CHU de Annaba. A ses côtés, le staff du service de la chirurgie générale du Professeur Hacène Chihaoui, qui a pris part à l’acte chirurgical, dont l’intervention s’est déroulée au niveau du bloc opératoire de son service.

Selon des sources médicales, les deux couples se portent très bien. « A ce rythme, le CHU de Annaba honorera son engagement devant le ministre de la Santé d’assurer avant la fin de 2015 la transplantation rénale pour au moins 14 couples, dont les deux prochaines sont dores et déjà programmés», estime l’équipe chirurgicale en charge des insuffisants rénaux chroniques de la région de Annaba.

De son côté, l’association SAFA des malades hémodialysés de la wilaya de Annaba a accueilli l’action avec satisfaction. Selon son président, «la greffe rénale est la seule solution pour soulager des milliers hémodialysés en attente de greffe, grâce aux compétences nationales avérées qui ne cessent de s’affirmer au CHU de Annaba».

Mohamed Fawzi Gaïdi [EL WATAN - 13-10-2015]


ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba. Onze harraga secourus par les gardes-côtes
Actualité suivante »
Annaba UNE NOUVELLE LIGNE DE TRANSPORT MARITIME DES VOYAGEURS - Bientôt opérationnelle entre Annaba et Skikda

Les Commentaires

ce n'est pas le sujet mais aidez moi:
Je veux partager avec vous mon histoire « il y a dix ans ma sœur à cru bon d’envoyer son fils en Europe pour croit elle faire fortune. Hélas ce garçon avait sillonné l’Europe de long en large. Il multiplia des périodes difficiles en fréquentant les milieux de la came (agression et prison sont ses recomposes quotidiennes). En cours de route, il avait perdu son passeport alors qu’il avait la possibilité de régler sa situation car il rentrait dans le cadre de la loi Chevènement. Pour cette raison, il ne pouvait plus justifier d’une présence discontinue de 10 ans de résidence pour sa régularisation de son séjour. Tombait dans la came, il n’avait aucune issue pour s’en sortir de cet impasse. Et voila, qu’un soir ma sœur m’interpelle par téléphone pour faire entrer son fils en algerie avant qu’il ne sombre le néant bruxellois. J’ai demandé à cette sœur que cette demande soit formulée par son fils directement en m’invitant à le faire entrer en algerie. J’ai répondu à son invitation. Ce qui fut fait dans les deux semaines suivantes. Apres un mois à Annaba, ce fils oblige sa mère à lui faire son passeport. Qu’il obtient très facilement d’ailleurs. Et, il décida de revenir en France via la Turquie. Sa mère lui donna 7 milles euros pour faire la route jusqu’en France .Trois mois après, il s’est pointé à mon domicile vers 22h45 du soir pour y trouver refuge. J’ai donc refusé de le recevoir chez moi. Il faut dire que rien ne m’y obliger de le faire car sa mère a pris la décision de renvoyer son rejeton en enfer sans demander l’avis de personne. Je pensais qu’il avait quitté ma résidence. Mais non, il avait passé la nuit dans le local réservé à l’emplacement des poubelles. Et qu’elle fut ma surprise quand une voisine m’avait informé de sa présence dans mon immeuble. Le 13 octobre 2015, vers 14 heure de l’après midi. Il s’est présenté une seconde fois cher moi pour y être hébergé. Il m’attendait de pied ferme dans le couloir. En arrivant chez moi, il m’avait pris par la gorge avec force devant ma fille et ma petite fille. J’ai demandé à mon voisin de l’aide pour fermer mes fenêtres et je suis parti chez ma fille pour passer la nuit. Je précise que ce jeune est rentré en algerie après sa longue absence parce qu’il relevait de la psychiatrie. Je précise que sa mère à fait tout pour se débarrasser de lui pour ne pas avoir à le gérer. Je précise aussi que cette sœur ne voulait pas admettre que son fils était toxicomane et enfin je précise qu’elle n’avait pas voulu le faire interné à l’hôpital Razi pour le faire soigner. Pour elle, l’envoyer en France était sans doute la seule on pour s’en débarrasser de ses problèmes. A vous de gérer mon problème, nous lance t’elle. Nous sommes trois frères vivant en France. Et je suis le seul à qui ce genre d’affaires arrive. C’est une histoire de famille qui vient de finir très mal pour moi. Vous pouvez faire tout ce que vous pouvez. Il suffit qu’un jour vous dite non pour être désigné comme le plus méchant. Comment, peut on accepter de recevoir un toxicomane chez sans avoir peur des conséquence qui peuvent arrivée par la suite.
rectif: chez soi , sans avoir peur des consequences qui peuvent arrivées par la suite pour vous , vos enfants et enfin vos voisins.
Bonjour lille,

Je viens de lire ton histoire, voilà mon point de vue, si cela pourrait t'aider à mieux pour faire fasse à une telle situation. Si je peux me permettre d'intervenir ou bien d'essayer de t'éclairer amicalement car dans ce genre de problème le mieux placé d'entre nous serait plutôt l'avis d'un psychologue et un suivi psychiatrique auprès de ton neveu.
Je pense qu'il était égaré dans un total désarroi, ne sachant pas ou aller, alors sa première idée était de venir chercher de l'aide, un refuge et un peu de réconfort auprès de son oncle; je dirais même que c'était une réaction humaine de sa part, il est certain que rien n'est facile surtout dans la soirée de réagir et de prendre une décision positive. Je pense que la première des choses est de garder son calme, de ne pas s'énerver, de prendre et de contrôler au mieux cette situation qui pourrait arriver aux meilleurs familles d'entre nous.
Lui claquer la porte au nez et de le foutre dehors serait la pire des réactions qui ne pourraient qu'aggraver et multiplier les problèmes.
Pour t'expliquer au plus cours, je te dirais en France qu'il existe plusieurs associations dans chaque ville, qui pourront t'apporter et t'aider et de te donner les meilleurs conseils pour venir en aide à ton neveux pour le soigner voir pour le guérir.
En premier serait d'appeler ou d'aller à la mairie de ta ville, certainement après une entrevue avec une assistance sociale va pouvoir te donner des premiers conseils de ce qu'il faut faire et a qui, ou a qu'elle associations qui pourrait te venir en aide à ton neveux.
Voilà mon ami, ce que peux te dire pour l'instant, il faut oublier cette dispute, de retrouver ton neveux de le raisonner et d'arranger au mieux cette situation avant qu'elle ne s'empire d'avantage.(M.O.F)
info suite,

Sur Google tu tapes"Consultations jeunes
"consultations jeunes consommateurs" une carte de France tu cliques sur ta région il y auras des adresses.
"Quelques adresses pour ton secteur"

. "Espace du possible"
Service trapèze.
267 rue Solferino
59000 Lille.
Tél: 03 20 97 74 11
Du lundi au vendredi de (9h à 18h)sauf mardi matin. Psychologue et éducateur.

Lille: "SPIRITEK"
"Consultation cannabis"
49, rue du Monilel
59000 Lille
03 20 31 19 19
Médecin, psychologue, infirmière.

Lille "Programme junior"
Centre d'information et de traitement et des dépendances.
57, boulevard de Metz
59037 Lille
03 20 44 60 98
Médecin, psychologue, infirmier, éducateur spécialisé, assistance sociale.

Il y en a plusieurs.
Il faut rester serein, bon courage.
merci pour ta contribution. j'espere arriver à resoudre ce probleme tranquillement.
En effet Lille1, Mofannabi a raison. Ses conseils sont exactement la bonne voie à suivre. C'est un sujet très sensible. Je voudrais bien t'aider et de tout coeur, mais je ne sais pas pour l'instant comment faire.
Merci pour tout: le garçon est hospitalisé dans un centre psy!!!!pour recevoir les soins qui lui conviennent.
Ouffff de soulagement ! J'ai suivi cette dramatique histoire et je m'en félicite pour l'issue , laquelle j'espere ,sera heureuse pour tout le monde . Je vois qu'une mini-chaine de solidarité s'est organisée mais malheureusement qu'entre 3 personnes . Enfin , bref rabbi y jib ghir el-khir in challah . Bonne journée a tous........
PS/ Je n'ai pas pu commenter ces derniers temps car j'ai perdu ma TANTE que je considérais comme ma seconde MERE. RABI YARHAMHA .
Suite à ce deuil, au nom des fidéles de ce site, nous vous témoignons notre totale compassion. Rabi Yarhamha.
merci encore et rabi yarham pour ta tante.
Revenant un peu sur cet intéréssant article, qui a été un moment occulté par les tristes soucis qui ont préoccupé de notre ami Lille1.
En effet, ces opérations de la greffe renale,ont tendance à devenir presque une routine dans le CHU d'Annaba. Tant mieux. Nous nous réjouissons pour ces exploits. Cependant, en dépit de nos critiques assez dures parfois à l'égard des incapables, nous nous félicitons tout autant de l'autre Algérie: Celle qui travaille, celle qui fait son devoir de fournir les efforts indispensables afin de se maintenir debout. À cette Algérie nous adressons nos compliments les plus vifs, nos bravos et nos applaudissement les plus retentissants.
Merci Bcoup de votre compassion et que "El Aali El-Adhim" accueille dans son vaste monde tous les fidéles qui a LUI se sont dévoués..........
Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires