Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba: Festival du film méditerranéen : Dix-neuf films en compétit...
Zone Membre
Publicités

Annaba: Festival du film méditerranéen : Dix-neuf films en compétition pour le prix El Aneb d’Or

Publié le 25/11/2015
Dix-neufs longs métrages cinématographiques en compétition seront projetés au festival d’Annaba du film méditerranéen prévu du 3 au 9 décembre prochain avec la participation de 13 pays, y compris l’Algérie.
Dix-neufs longs métrages cinématographiques en compétition seront projetés au festival d’Annaba du film méditerranéen prévu du 3 au 9 décembre prochain avec la participation de 13 pays, y compris l’Algérie. C’est ce qu’a annoncé le commissaire du festival, Saïd Boukhelifa, lors d’une conférence de presse qu’il a animée, hier, à la bibliothèque publique d’Annaba. Revenant sur la préparation de la manifestation, première du genre qui vient remplacer  en quelque sorte les défuntes journées cinématographiques méditerranéennes d’Annaba (JCMA) depuis plus de vingt ans, il a précisé que les films qui tenteront chacun de glaner le prix El Aneb d’Or, ont été réalisés entre 2014 et 2015 et certains d’entre ceux-ci n’ont pas été jusqu’à présent projetés en avant-première dans leur propre pays.

Parmi ces longs métrages, figurent Opération maillot d’Okacha Touita, Printemps tunisien de Raja Amari, Soleil  de plomb  du croate Dalibor Matanic, Out of the ordinary de l’égyptien Daoud Abdel Sayed et Les 18 fugitives  d’Amer, Shomali et Paul Cowan. Les films en compétition seront tous projetés au théâtre regional Azzedine-Medjoubi, les autres films le seront au niveau de la maison de la culture Mohamed-Boudiaf. La  bibliothèque publique a été réservée, quant à elle, aux films destinés aux enfants.
Le Chili est l’invité d’honneur de ce festival avec le réalisateur Miguel Littin, a fait savoir le conférencier, ajoutant que des hommages seront rendus aux cinéastes et réalisateurs qui ont marqué de leurs empreintes le septième art et contribué à la promotion du secteur de la culture. Il convient de signaler qu’un jeune cinéphile originaire d’Annaba, Harrath Abderrahmane,  va présenter en séance exceptionnelle à l’occasion de ce festival son film Houb Echaytane (L’Amour du diable) dont la réalisation a nécessité un an.
Six  personnes vont constituer le jury de ce festival qui sera présidé par le Libanais Pierre Abi Saab. Des cinébus mobiles sont prévus lors de ce rendez vous culturel pour sillonner certaines banlieues.

   El Moudjahid  le : 25-11-2015 -  B. Guetmi


ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba: Mise en service de la nouvelle gare dans la précipitation
Actualité suivante »
Annaba : État des lieux et perspectives

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires