Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba. Le 2e festival du film méditerranéen fin septembre 2016
Zone Membre
Publicités

Annaba. Le 2e festival du film méditerranéen fin septembre 2016

Publié le 18/12/2015

La deuxième édition du Festival de Annaba du film méditerranéen (FAFM) aura lieu fin septembre 2016.

«C’est désormais la date retenue pour le festival», a déclaré hier Saïd Ould Khelifa, commissaire du festival, lors d’une conférence de presse à la salle bleue de la Bibliothèque nationale d’El Hamma, à Alger. En plus des longs métrages, la compétition sera ouverte aux documentaires. «Pour les courts métrages, la compétition sera nationale.

C’est une manière d’encourager la production des jeunes cinéastes qui veulent faire carrière dans le domaine du cinéma. Nous allons ouvrir une nouvelle section, ciné-pocket, consacrée aux films réalisés par smartphone. Le formulaire de participation sera mis en ligne dès demain sur le site du festival», a-t-il annoncé.

Les cinéastes algériens Ahmed Rachedi et Mohamed Lakhdar Hamina seront honorés lors du 2e Festival. D’autres noms d’artistes étrangers seront ajoutés après confirmation.

La prochaine édition sera également marquée par l’organisation «d’une leçon» de cinéma. «Un cinéaste viendra présenter un de ses films et expliquer toutes les étapes de sa production», a-t-il dit. A partir du 2 janvier 2016, une bourse de scénario sera ouverte. Les meilleurs projets seront sélectionnés et feront l’objet d’un atelier de réécriture.

L’idée est d’arriver à préparer des scénarios répondant aux normes. Des ateliers seront également organisés sur les métiers de l’image et du son (à partir de mars 2016) et sur la critique cinéma (lors du festival).

Après le Chili pour la première édition, un autre pays, en dehors de la Méditerranée, sera invité l’année prochaine. Le choix n’a pas encore été fait.

Faisant le bilan de la première édition qui s’est déroulée du 3 au 9 décembre 2015, Saïd Ould Khelifa a annoncé que 42 252 entrées ont été enregistrées pendant les cinq jours du festival et dans les trois lieux de projection, le Théâtre régional Azzedine Medjoubi, la maison de la culture Mohamed Boudiaf et la bibliothèque principale. Le décompte s’est fait à partir des tickets gratuits.

«Nous avons obligé le public à chercher son ticket et son bulletin de vote. La participation au vote a été très importante. Au niveau de la bibliothèque, nous avions 300 enfants par jour. Nous avons été obligés d’ouvrir une deuxième salle pour accueillir les jeunes spectateurs. La section s’appelait ‘‘L’Enfance de l’art’’.

Les localités de la wilaya ont bénéficié de projections, tout autant que les deux prisons de Annaba. C’est une première en Algérie. Nous allons renouveler l’expérience dans le futur pour faire une tradition du festival. Beaucoup de femmes sont venues au cinéma. Je n’ai pas vu cela depuis trente ans», a-t-il déclaré.

«La table ronde sur la migration clandestine a dépassé toutes nos espérances. Les débats étaient d’une grande qualité, notamment avec la participation des associations des familles des victimes de harraga disparus en mer ou emprisonnés en Tunisie sous le régime de Ben Ali.

Tahar Boukela a animé une matinée de vulgarisation sur le FDATIC (Fonds d’aide au cinéma). Il était utile de sortir d’Alger et d’expliquer le fonctionnement de ce fonds qui est destiné aux cinéastes de tout le pays», a-t-il ajouté. Selon lui, la Cinémathèque de Annaba pourrait ouvrir ses portes en mars 2016. «A l’initiative des cinéphiles de Annaba et à l’apport de Mohamed Bensalah qui a rejoint l’équipe, un ciné-club sera créé à Annaba à la cinémathèque en coordination avec l’université», a-t-il annoncé.

Selon lui, la non-programmation du film marocain Khenifsat al rmad est due à un retard dans la réception d’une copie. «J’ai lu dans un journal que le roi Mohammed VI a demandé le retrait du film du festival. C’est faux. Un autre journal a écrit que la cérémonie de clôture a été annulée. Et un autre quotidien a écrit que Cheb Khaled a annulé un concert parce qu’il avait peur.

Khaled devait venir pour un hommage, pas pour un concert. Un autre journaliste a évoqué le film de Abderrahim Laloui, Mémoire de scènes, alors que le long métrage n’a pas été projeté. Il y a tout de même un minimum de respect pour les lecteurs», a déclaré Saïd Ould Khelifa.

Fayçal Métaoui [EL WATAN - 16-12-2015]

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba. Le phénomène s'intensifie : 39 harraga arrêtés
Actualité suivante »
Annaba: AFFAIRE DES CONTENEURS DE COSMÉTIQUES - L’importateur arrêté à Aïn Fakroun, plusieurs douaniers auditi

Les Commentaires

"EL'MIHWAR"

Les fêtes de fin d'année qui coïncident avec El Mawlid Ennabaoui "ASWS"
Les fêtes font que pour 100€ = 18000 DA, mais ou va t-on?.
"Pourquoi cette injustice"

Deux nouvelles salles de cinéma seront réalisées à Constantine en 2016 à annoncé le ministre de la culture Azzedine Mihoubi, et pourquoi pas notre ville aussi!? C'EST INCROYABLE! QUELLE INJUSTICE! C'EST REVOLTANT! que faut-il penser?, que faut-il dire?, que faut-il faire?...C'est grave!!!.
Lire absolument "AL HUNFFINGTON POST" Maghreb Algérie, du 19/12/15 à 11h28.
"Vulgairement"

M.Azzedine Mihoub, pour moi vous êtes un pauvre type! un arriviste! qui est près à tout pour obtenir s'en doute qu'elle chose du premier ministre...en un mot! vous êtes un mal honnête! car pour moi? un homme juste aurait fait une salle à Constantine et une à Annaba au lieu de deux salles dans la même ville!.
Mon cher Mofannabi tu me donnes là l'occasion d'abonder dans le même sens. Comme je l'avais signalé tout recemment, il y a des villes et des wilayas qui ont profité des quinze glorieuses et qui en profitent encore en dépit des mesures de réductions et de réstrictions des dépenses de l'État vu la chute des revenus pétroliers, et puis il y a des villes et des wilayas qui n'en profiterons jamais.
Si je vous cite par exemple Alger. À elle seule elle engloutie plus des 50% du budget des MÉGAS PROJETS alloués par l'État à ce qu'on appelle les programmes EPIC, CALPIREF, ZET, PCD et bien d'autres projets structurants, comme par exemple:

1- L'extension du métro d'Alger.
2- La ville nouvelle de Sidi Abdellah.
3- La réalisation d'un nouveau jardin bitanique à Oued Smar.
4- Les travaux d'aménagement de la baie à partir du port jusqu'aux sablettes.
5-Une nouvelle gare centrale ferroviaire.
6- Une nouvelle gare routière.
7- La renovation des complexes touristiques de Sidi Frej et de Zéralda.
8-Aménagement d'un espace vert à Oued Smar.
9-Réalisation d'une autre nouvelle aérogare à l'ouest de l'aérogare actuelle.
10- la grande mosquée d'Alger.
11- La réabilitation de la Casbah.
12- Un nouveau palais des nations. (club des pins)
13- Le nouveau stade de barika d'une capacité de 60.000 places.
14- assainissement et aménagement de Oued el harrach etc...
La liste est encore longue. Je dois bien préciser qu'il s'agit là de MÉGAS PROJETS, ce ne sont pas de simples réalisations. Ce sont des projets colossaux qui engloutissent des sommes astronomiques, de l'ordre de plusieurs milliards de dollars pour chacun d'entre eux.

Mégas projets d'Oran.

1- Réalisation d'un boulevard périphérique de 21 km.
2- Prolongement du tramway.
3- La grande mosquée Ibn Badis.
4-La nouvelle aérogare d'Oran.
5- Le nouveau stade Olympique.
6- Le nouveau village Olympique.
7- Un nouveau pôle urbain à Oued Tlétat.
8- La réalisation d'un tecknoparc.
9- la réalisation d'un palais d'expositions.
Et bien d'autres projets encore.

Mégas projets D'Annaba:

1- Un tramway qui ne verra jamais le jour.
2 Une gare routières dont les travaux ont trainé depuis des années.
3- Une aérogare, qu'on devrait nommer La réalisation de cents ans.
4- Et tous les autres projets qui ne resterons qu'au stade embryonnaire. C'est-à-dire exposés dans de jolies maquettes agréables à voir.


Mégas projets de Constantine:

1-Le tramway.
2- Plusieurs réalisations importantes pour son statut de capitale de la Culture du monde arabe.
3- le nouveau visage du palais Mohamed Laid Al-Khalifa.
4- Un Zénit.
5-Une nouvelle aérogare.
6- Deux nouveaux hôtels 5 étoiles: Marriott, Ibis et Novotel.
7- Plusieurs téléphériques.
8- Nouveau Viaduc Trans-Rhumel.
9- La réhabilitation du quartier de Bardo.
10- Réhabilitation de Souika.
11- Rénovation et réhabitation des piscines de Sidi M'cid. etc...
Il y a eu changement de place dans l'ordre du commentaire. Les projets D'annaba, doivent venir en fin du texte.
Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires