Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba. Usine Cital d’assemblage de tramways : Un nouveau fleuron i...
Zone Membre
Publicités

Annaba. Usine Cital d’assemblage de tramways : Un nouveau fleuron industriel sur les rails

Publié le 26/12/2015

Cital AnnabaCital Annaba, une joint-venture entre l’Entreprise du métro d’Alger (EMA), Ferrovial et Alstom (France) pour l’assemblage et la maintenance des tramways, inaugurée en 2015, est un nouveau fleuron industriel désormais sur... les rails.

Les rames assemblées à Annaba, de type "Citadis", sont "exactement de la même qualité que celles qui sortent à La Rochelle (France), le site historique d’Alstom, ou à Barcelone, affirme le directeur de Cital, Pietro Silvestro, tout fier de montrer un carnet de commande de 213 rames à livrer d’ici à 2019.

La toute nouvelle usine Cital, qui affiche à l’heure actuelle une capacité d’assemblage de cinq (5) rames de tramway par mois, est appelée à "monter en cadence au fur et à mesure de l’élargissement des options d’intervention de filières industrielles de l’entreprise", ajoute M. Silvestro.

Née de la volonté de l’Algérie de se doter d’une industrie moderne d’assemblage et de maintenance dans le domaine ferroviaire, Cital est chargée de satisfaire les besoins nationaux en tramways à travers la mise en place d’une industrie à la hauteur des objectifs économiques tracés par le gouvernement.

Take off de l’économie

Cital Annaba assure la maintenance des rames des tramways d’Alger depuis 2011, d’Oran depuis avril 2013 et de Constantine depuis juin 2013. L’entreprise signe le take off de l’économie algérienne dans un pays qui n’a jamais perdu confiance malgré la chute des cours des hydrocarbures et qui oeuvre désormais à relever le challenge de la croissance, après avoir gagné la bataille de la relance économique, lancée en 1999.

La création de cette entreprise industrielle, révélatrice de la mutation économique en Algérie, consolide le choix de l’Etat à développer le transport public, facteur essentiel de l’épanouissement des peuples, mais également de l’essor économique des nations.

Le fonctionnement de l’usine est assuré par une main d’oeuvre majoritairement algérienne (96% des effectifs), ont assuré les responsables de l’unité, rappelant que des stages de formation en Europe et en Algérie ont été dispensés pour perfectionner les compétences et les connaissances des personnels.

A l’intérieur de l’usine, le long des chaines de montage et d’assemblage, de jeunes algériens, pleins de dynamisme et d’énergie, font montre d’un haut sens de la précision. L’un d’eux, Abdellatif, se dit "très fier", lorsqu’il "monte" à Constantine, de voyager à bord de rames rutilantes qui "comportent, quelque part, (sa) signature".

Cette société par actions (Spa) de droit algérien spécialisée dans la maintenance et l’assemblage des rames de tramway Citadis, l’une des marques phares du groupe Alstom, s’étend sur une surface de 5,2 hectares. Elle est dotée de tous les équipements permettant de réaliser des "tests dynamiques de type et de série", indique le responsable de la communication de Cital, Fadel Fayçal.

Le centre d’essais, un des plus importants pavillons de l’entreprise, est doté d’une voie de 1.000 mètres équipée d’un système d’alimentation par caténaire et d’un autre système ultramoderne d’alimentation par le sol, explique-t-il.

Faire de Cital un cluster ferroviaire national

La maintenance et l’assemblage des rames de tramway par la Cital Annaba ne constituent, en réalité, que la "bande annonce" d’un vaste programme de développement industriel lié à la création d’un "cluster ferroviaire" à Annaba, souligne le directeur de l’usine, précisant qu’un protocole d’entente entre Cital, Ferrovial, EMA et la SNTF (Société nationale de transport ferroviaire) vient d’être signé pour l’extension de l’activité de Cital à l’ingénierie, à l’assemblage et à la maintenance des trains de grandes lignes.

Ce protocole d’entente signé à l’occasion de la tenue de la deuxième réunion du Comité intergouvernemental algéro-français de haut niveau (CIHN) porte sur l’assemblage de 98 trains inter-cités Coradia-Algérie par Cital Annaba, précise encore le même responsable, mettant l’accent sur l’importance de ce marché dans l’impulsion du rendement économique de cet investissement national.

La construction de rames de tramway à Annaba, depuis le découpage et l’emboutissage de la tôle jusqu’à l’assemblage de toutes les pièces, figure parmi les objectifs que s’assigne l’entreprise à court terme, affirme-t-on.

Pour l’heure, le taux d’intégration est évalué à 15%, indiquent les responsables de l’usine avant d’annoncer la future création, par Cital, d’un bureau d’étude chargé de la "personnalisation des besoins", ce qui devrait ouvrir la voie à une "indépendance d’action de la partie algérienne".

Mieux encore, Cital se projette déjà dans une perspective d’exportation de rames de tramway vers le Maghreb et l’Afrique.

[APS - 24-12-2015]

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba. DEPUIS LA MISE EN SERVICE DE LA NOUVELLE GARE ROUTIÈRE - Embouteillages perpétuels sur la voie express
Actualité suivante »
Annaba. Interception d’un groupe de 11 émigrants clandestins au large d’Annaba

Les Commentaires

Cette entreprise qui occupe dorénavant une position forte comme celle d'El Hadjar, de Fertial et d'autres, est un précieux atout d'Annaba. Il renforcera sa lace, comme l'une des villes les plus importantes, non seulement pour créer de l'emploi, mais également sur le plan de développement économique du pays. Car si on a bien compris, cette entreprise, aux grandes ambitions, en placant la barre très haut, ne se contente pas seulement de satisfaire la demande intérieure, mais aussi étrangère. C'est vraiment très encourageant! D'autant plus encourageant d'apprendre que la compétence et plus précisèment la compétence algérienne est cette fois-ci au rendez. Puisque le personnel est à 96% composé de nationaux.
Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires