Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/ Annaba: CONVENTION CNMA - CASNOS - Pour une couverture sociale eff...
Zone Membre
Publicités

Annaba: CONVENTION CNMA - CASNOS - Pour une couverture sociale efficace des agriculteurs

Publié le 16/01/2016
Image associéeUne importante rencontre s’est tenue jeudi au complexe touristique Sabri,  regroupant les directeurs généraux  de la  CNMA (caisse nationale de mutualité agricole) et de la CASNOS (Caisse nationale de sécurité sociale des non salariés), des directeurs des CRMA (caisse régionale de mutualité agricole) issus de plusieurs wilayas de l’Est ainsi que des directeurs locaux de la CASNOS, des responsables des cellules d’écoute et du service commercial. Cette rencontre avait pour but, le rapprochement des agriculteurs et éleveurs de la CASNOS et entre aussi dans le cadre de l’application de la convention CASNOS-CNMA, pour une meilleure couverture sociale de cette frange de la population. L’application de cette convention a fait l’objet de plusieurs interventions des DG de la CASNOS et CNMA ainsi que des quelques directeurs régionaux de la CRMA. Ce partenariat a donné lieu à la mise à la disposition des agriculteurs et éleveurs, des espaces pour les guichets CASNOS à travers les caisses régionales de mutualité agricoles. Par ailleurs, lors de ses différentes interventions, le DG de la  CASNOS, a précisé qu’une autre nouvelle mesure destinée aux aidants-familiaux (conjoints, ascendants, descendants) aux agriculteurs non-salariés, et qui exercent avec eux sans pour autant être des ayants droit. Ces derniers peuvent désormais grâce à cette nouvelle mesure cotiser et obtenir la qualité d’assurés-sociaux. Les nouvelles mesures exceptionnelles prises en faveur des exploitants agricoles visent à permettre aux personnes ayant exercé une activité non salariale dans ce secteur d’activité qui n’ont pas été affiliées antérieurement au régime de sécurité sociale obligatoire géré par la CASNOS, la régularisation de leur situation vis-à-vis de la sécurité sociale et à leur faire bénéficier ainsi que leurs ayants droit, des prestation de l’assurance maladie par l’octroi de la carte Chifa, et des prestations de l’assurance invalidité et décès, ainsi que la possibilité de la validation de leurs années de travail au titre de la retraite. D’autres points importants ont été soulevés au cours de cette rencontre, marquée par l’absence de la DSA de Annaba et des autres wilayas comme devait le souligner le DG de la CASNOS. L’absence de cet organisme qui est un accompagnateur important des agriculteurs est une grande déficience.  Décidément, plus de 140.000 agriculteurs toutes filières agricoles confondues, peuvent être accompagnés ou informés à partir des bureaux locaux de la CRMA pour ceux qui sont en contact permanent avec la mutualité agricole. Grâce à ce partenariat, les intervenants ont tenu à préciser également, que les clients des CRMA, à travers les bureaux locaux ont le droit d’avoir plus d’information sur l’assurance agricole et également comment bénéficier d’une couverture sociale. Pour ce faire, des échéanciers de paiement des cotisations avant la fin mars de cette année, ont été accordés aux agriculteurs non salariés,  débiteurs. Toute personne concernée peut remonter jusqu’à l’année 1996, lui permettant ainsi la couverture sociale de plusieurs années. La régularisation de la situation des agriculteurs grâce aux cotisations antérieures est valable pour un paiement en une seule ou plusieurs années, selon le nombre d’années d’activité. L’affiliation des agriculteurs à la caisse de retraite, a cependant fait l’objet ces derniers mois d’une batterie de mesures visant à faciliter les démarches et l’allégement des procédures à cette frange de la population pour une prise en charge efficace.

lestrepublicain-
16 janvier 2016  - Boufessioua Sofiane

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba: MATÉRIAUX DE CONSTRUCTION - Les prix du ciment, du rond à béton et du bois s'envolent
Actualité suivante »
Annaba: Conservation foncière - Un parcours du combattant parsemé d’aléas bureaucratiques

Les Commentaires

"Détournement des aides destinées aux agriculteurs"

Méfiez-vous de A.S! il a déjà niqué 300 M€.(M.A)N.Lebeau.
"Ce détournement"

EST ENCORE FORTEMENT ANCRE DANS LA MEMOIRE COLLECTIVE!.
Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires