Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba: ÉLECTION DU PRÉSIDENT DE L’APW - Le RND, le PT et le MS...
Zone Membre
Publicités

Annaba: ÉLECTION DU PRÉSIDENT DE L’APW - Le RND, le PT et le MSP dénoncent l’opération

Publié le 20/01/2016
Si l’installation, hier, de Farouk Djeraia, à la présidence de l’Assemblée populaire de wilaya de Annaba, en remplacement de Laid Hadji, élu au Sénat, s’est déroulée dans une ambiance quelque peu froide, il n’en a pas été de même dimanche lors du vote pour l’élection d’un des deux candidats en course.
Il s’agissait de Farouk Djeraia, candidat FLN (proche du député Bahaeddine Tliba) qui pouvait compter sur la majorité des membres de l’APW représentatifs du FLN plus ceux du FND, et Mohamed Ayad (RND) qui bénéficiait à l’occasion du soutien des élus APW des partis du MSP et du PT. Y avaient participé les 39 membres de cette institution représentative des 650.000 habitants de Annaba. Gestes et propos déplacés avaient marqué cette élection. Avant l’opération de vote, un différend opposa les deux parties protagonistes quant au choix d’une formule de consultation : bulletin unique ou multiple. Et ce n’est que suite à l’intervention du wali présent dans la salle que ce différend a été réglé, après qu’il eût consulté le wali d’Oran où cette élection s’est déjà déroulée. Ayant eu lieu finalement, le scrutin avait donné 21 voix pour Djeraia et 17 voix pour son concurrent Mohamed Ayad. Il y avait également un bulletin nul. Dans un communiqué conjoint, remis à la presse hier, les partis du RND, du MSP et du PT représentés à l’APW Annaba «regrettent la manière» dont s’est déroulée la consultation marquée, selon eux, par «des hésitations et l’incapacité du directeur de la réglementation et de l’administration générale (Drag) de mener à bien l’opération ainsi que par les propos déplacés qu’il avait tenus». Ils dénoncent aussi «la présence incongrue de certains dirigeants centraux du FLN et les pressions qu’ils avaient exercées sur les élus en faveur de leur candidat». Tout comme ils se disent «consternés par la mauvaise représentation aux Assemblées locales de certains élus» qu’ils tiennent pour «responsables de la situation dans laquelle se trouve notre wilaya et pour laquelle nous nous excusons auprès des Annabis». Les signataires du document «apprécient à sa juste valeur les interventions judicieuses du wali qui ont permis de régler le différend et mener à son terme l’opération de vote». Ils saluent en conclusion «la hauteur de vue politique des élus des différents partis qui ont formé un front uni contre les pratiques néfastes». «Nous serons toujours aux côtés des citoyens de la wilaya pour défendre l’intérêt général», soulignent les rédacteurs du communiqué conjoint signé par les représentants du RND, MSP et PT à Annaba.

Le soir d'Algérie - 20 janvier 2016 - A. Bouacha


ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba: CITÉ AADL - Les vraies raisons des pannes d’ascenseurs
Actualité suivante »
Annaba : AMÉLIORATION URBAINE - La Coquette se veut plus séduisante

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires