Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/ Annaba: CIRCULATION AUTOMOBILE - Un casse-tête insoluble ?
Zone Membre
Publicités

Annaba: CIRCULATION AUTOMOBILE - Un casse-tête insoluble ?

Publié le 05/02/2016
Un casse-tête insoluble ?Circuler en ville est devenu infernal, que ce soit en voiture ou à pieds. En voiture, les véhicules roulent presque les uns contre les autres, chacun voulant passer le premier. A pieds, il faut se faufiler dans la circulation à ses risques et périls. Il semble qu’il n’y a guère de solution à ce problème qui se complique chaque jour davantage au détriment du programme d’amélioration du cadre de vie. Pourtant Annaba, n’est en rien comparable à Paris par exemple ou, quand la circulation automobile devient un problème, de temps à autre et pour des raisons diverses, des décisions fermes sont prises, ce qui n’est pas le cas ici. Les voies de circulation n’ont guère changé depuis l’Indépendance, à quelques exceptions près alors qu’il aurait fallu élargir celles qui existaient. On a autorisé des constructions qui empêchent actuellement tout agrandissement. Il aurait fallu empêcher la prolifération d’activités telles que les commerces de matériaux de constructions dans le tissu urbain. Le quartier de la cité Auzas est continuellement bloqué, ses rues et ruelles font l’objet d’une circulation automobile équivalente à celui d’un boulevard, générée les commerces de matériaux divers et autres ateliers qui y pullulent. Des ateliers mais aussi les laveries de voitures existent dans des ruelles à travers la cité qui ne ressemble plus à une ville,  justement à cause de cette permissivité. La station de bus de Souidani Boudjemaa à elle seule est devenue le problème principal de toute cette partie névralgique du centre ville puisque c’est pratiquement l’entrée d’Annaba. D’autres rues sont aussi devenues depuis, des années des stations de bus ou de taxis d’autres communes ou même d’autres wilayas. Il n’y a pas de solution ? Si, à condition que les pouvoirs publics fassent preuve de fermeté, celle que l’on attend de tout Etat de droit qui se respecte et qui respecte le droit des citoyens à la sécurité. Même les trottoirs sont devenus des parkings sans que personne ne réagisse. Un réaménagement doit être entrepris, des activités doivent être déménagées vers des zones industrielles ou commerciales qui existent pour cela même, et créer rapidement  des espaces de stationnement en périphérie. Ces espaces existent mais sont convoités par des promoteurs alors que la ville en a besoin, par exemple toute cette zone de l’ancienne Tabacoop, certes propriété de Naftal qui était occupé par des constructions illicites maintenant mais évacuées et que les pouvoirs publics peuvent revendiquer pour utilité publique. Quoi qu’il en soit celui qui dira qu’il n’y a pas de solutions à l’heure actuelle mentira, il y a toujours des solutions, c’est l’inertie et l’indifférence qui sont les véritables problèmes d’Annaba depuis des années.

lestrepublicain -
03 février 2016 - Ammar Nadir

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba: EMIGRATION CLANDESTINE - Un mort, 8 disparus et 5 survivants
Actualité suivante »
Annaba: CITÉ DIDOUCHE MOURAD - Chute mortelle d’une fillette de 2 ans du 3ème étage

Les Commentaires

"Messages aux Wali/Maire"

La solution/lancer et accélérer le projet du tramway, dépêchez vous.
"Message à Monsieur le Wali et Monsieur la Maire" Prendre exemple sur le Maroc"

Le Maroc lance un TGV et la plus grande station solaire au Monde vidéos 2.24 mn pour le TGV et une autre vidéo 5.09 mn sur la station solaire comme d'habitude sur Algérie Focus par notre remarquable Abdou Semmar.
"Message à nos responsables"

Sétif: inauguration du complexe Park Mall, un gigantesque centre commercial et de loisir. Vidéo 2.56 mn 2 hectares 143.000 M2 de bâtis a voir absolument "Al Hunffington post" du 6/02/16.
"Message aux responsables"

L'espace de coworking "The Address" ouvrira ses portes à Alger le 7/02/16 a voir absolument sur le même site "A.H.P".
"Message aux responsables"

Le Musée d'art moderne d'Oran sera inauguré en Avril 2016.
"ANNABA TRAMWAY"

L'ALGERIE A ANNULE LE CONTRAT DE 430 MILLIONS D'EUROS PREVU POUR DAEWOO...pour essayer de comprendre "CE QUI TRAME A ANNABA" lire Dzairinfo.
Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires