Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/ 0 Annaba: Projet de 60 logements LSP La Caroube - Les souscripteur...
© My-Meteo
Zone Membre
Publicités

0 Annaba: Projet de 60 logements LSP La Caroube - Les souscripteurs demandent l’intervention du wali

Publié le 13/02/2016
Malgré la déclaration du ministre de l’Habitat concernant la livraison de tous les programmes LSP pour fin 2015, il y a des logements encore inachevés. Les souscripteurs en appellent au wali de Annaba pour qu’il prenne en charge ce dossier vieux de dix ans et qui risque de traîner encore.
Désespérés devant le peu d’intérêt qu’accordent les décideurs locaux à leurs préoccupations, les souscripteurs du projet des 60 logements LSP de la Caroube en appellent au wali de Annaba pour qu’il prenne en charge ce dossier vieux de dix ans et qui risque de traîner encore. Un retard d’autant plus frustrant qui les prive de la jouissance du logement décent dont ils rêvaient pour la plupart, en plus du fait qu’ils ont été obligés d’honorer des charges locatives très élevées durant toute cette période. Ayant épuisé toutes les voies de recours, les concernés représentés par une dame, M. K., ont décidé de s’adresser à la presse pour faire en sorte que leur cri de détresse parvienne aux oreilles du chef de l’exécutif. Mme M.K, qui s’est présentée à notre journal, explique qu’elle a personnellement déboursé 2 millions de dinars dans ce projet qui s’éternise et ruine sa santé physique et morale. “Nous n’en pouvons plus d’attendre que l’office s’attelle sérieusement à faire avancer les travaux de réalisation de ce chantier. Au contraire, nous avons la confirmation maintenant que les responsables de l’OPGI ont baissé les bras et nous ont abandonnés à notre triste sort”, s’indigne-t-elle. Et de rappeler : “Le ministre de l’Habitat a pourtant déclaré que tous les programmes LSP, dont le nôtre, seront achevés au plus tard à la fin de l’année 2015. Pour l’heure, nous n’avons obtenu de l’OPGI aucun engagement, alors qu’aucune échéance n’a été fixée quant au lancement des travaux, ce qui aurait pu atténuer quelque peu notre souffrance. C’est comme si on voulait nous obliger à recourir à la contestation violente, une extrémité à laquelle nous ne voulons pas arriver.” Le premier responsable de l’OPGI se défend, quant à lui, d’être insensible aux préoccupations des 60 souscripteurs aux logements LSP de la Caroube. Il a assuré que c’est le dossier qui lui tient le plus à cœur, au vu des blocages d’ordre administratif dont il a fait et fait encore l’objet. Ce directeur explique qu’une procédure judiciaire a été entamée pour évacuer des logements précaires implantés au beau milieu du terrain d’assiette devant recevoir ce projet de 60 logements et qu’il est dans l’attente de la décision de justice. Ce qui devrait permettre à l’OPGI de mettre en place le réseau VRD, lequel est retardé par cette contrainte, souligne-t-il. Ceci en indiquant que l’entreprise à laquelle ont été confiés d’autres travaux faisant partie dudit projet a été défaillante et qu’il a fallu mettre fin à son contrat. Ces explications ne sont toutefois pas suffisantes pour apaiser la colère des souscripteurs, qui sont aujourd’hui convaincus que dix années auraient dû suffire pour aplanir toutes les contraintes et que le wali, et lui seul, pourra trancher et prendre les décisions qui s’imposent.

Liberte -  10-02-2016 - A. ALLIA
« Actualité précédente
Annaba: PÔLE URBAIN DE KALITOUSSA À BERRAHAL - Le coup d’accélérateur de Cherfa
Actualité suivante »
Annaba: Prévention, diagnostic et traitement du diabète en débat

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires