Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba: DRÂA-ERRICH ET KALITOUSSA - Youcef Cherfa exprime sa colère
© My-Meteo
Zone Membre
Publicités

Annaba: DRÂA-ERRICH ET KALITOUSSA - Youcef Cherfa exprime sa colère

Publié le 04/04/2016
Youcef Cherfa exprime sa colèreVous ne voyez donc pas ce qui se passe autour de vous ?! Inspirez-vous des chinois, qui sont en train d’ériger de véritables gratte-ciels en un temps record, alors que vous, vous n’arrivez même pas à construire une baraque (bâtisse en rez-de-chaussée) en beaucoup plus de temps ?’’ C’est en ces termes peu élogieux que Youcef Cherfa, le wali de Annaba, a exprimé sa colère, jeudi dans la matinée, a l’encontre des responsables chargés de la construction d’une antenne administrative de l’APC de Berrahal. Un projet, pourtant, aux dimensions modestes implanté au niveau de la cité 1.900 logements du nouveau pôle urbain Kalitoussa, qui traine désespérément en longueur, de l’avis de tous. Pris en faute, l’entrepreneur en charge de la réalisation de cette structure avait triste mine face au coup de gueule du wali et se tenait les mains derrière le dos, en tentant de convaincre le chef de l’exécutif, que les retards enregistrés ne sont pas de son fait et qu’ils sont plus dus à des faux problèmes, d’ordre bureaucratiques, qu’autre chose. Le pauvre entrepreneur semblait terrorisé en expliquant ses déboires au wali, la tête basse et les mains derrière le dos. Cette posture d’impuissance qui en dit long, sur le harcèlement et les rudes épreuves qu’endurent les entrepreneurs, n’a pas laissé indifférent Youcef Cherfa, qui lui a demandé de se ressaisir. « Moute wagaf ! (meurs debout !). Il ne jamais parler avec les mains derrière le dos. Nous ne sommes pas dans une caserne. En plus ces temps sont révolus. Il faut savoir garder la tête haute et ne pas oublier que tu es  dans une Algérie souveraine et indépendante, surtout que tu es dans tes droits. Mais, si tu as failli à ta mission, moi je ne te ferais pas de concession », a grondé gentiment mais fermement le wali. Il est vrai cependant,  que le chef de l’exécutif s’est habitué à faire face,  le moins que l’on puisse dire, à  une véritable « saga » de carences, à chacune de ses sortie sur les sites abritant les 2 pôles urbains de la daïra de Berrahal, à savoir la nouvelle ville de Drâa-Errich et Kalitoussa. Comble de l’ironie, pour faire avancer les projets dans la wilaya de Annaba, le wali est obligé à chaque fois, de secouer le cocotier des responsables à travers des leçons  « aux buchettes », digne des classes primaires. Et encore la, certains mauvais « élèves »  ne seront pas au rendez-vous, lors de la prochaine visite. « C’est simple ;  vous avez échoué dans cette action et vous allez obligatoirement régler d’ici deux jours définitivement cette  situation.  Il n’est pas question de peupler une cité de cette envergure,  sans annexe administrative de l’APC. J’exige que ce problème soit réglé dans les prochains 48 heures. »  Dans une déclaration à l’Est-Républicain, à l’issue de sa tournée dans les deux pôles urbains, le wali d’Annaba a annoncé que les choses bougent dans le bon sens. Mais, a-t-il reconnu, « il faut fouetter à chaque fois. Les 3 milliards de dinars que le 1er ministre nous a accordés lors de sa dernière visite, viennent justement d’êtres réceptionnés et seront affectés pour les travaux de l’éclairage public et les voiries.  A ce sujet, nous avons déjà deux cahiers des charges pour l’assainissement et l’AEP, devant être lancés dans 15 jours, ».  Aussi, le wali s’est enquis des travaux exécutés depuis quelques temps en permanence pour l’ouverture de  la grande dorsale accessible à la nouvelle ville de Drâa-Errich, à partir de la double voie Annaba/Berrahal. Pour le wali, il faut maintenir la cadence pour que d’ici le mois de juin tous les réseaux seront en cours de réalisation. « La pression doit être maintenue et soutenue, et ce, de façon qu’avant la fin de l’année, les 1ers logements de la nouvelle ville de Draa-Errich, seront livrés aux locataires. Cela est la priorité des priorités »  A-t-il martelé. Pour ce qui est de la cité des 1.900 unités du Kalitoussa le chef de l’exécutif a donné des instructions pour qu’elle soit totalement ceinturée, d’ici fin du mois d’avril en cours, afin de protéger son environnement direct. Le chrono est lancé…

lestrepublicain -
03 avril 2016 - B. Salah-Eddine
« Actualité précédente
Annaba: LES BÉNÉVOLES DE BASMET KHIR - Opération nettoyage du cimetière Sidi-Harb
Actualité suivante »
Annaba: Visite inopinée du wali au CHU Ibn-Sina

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires