Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba: SIT-IN DES GARDES COMMUNAUX AU SIÈGE DE LA WILAYA - Quelque...
© My-Meteo
Zone Membre
Publicités

Annaba: SIT-IN DES GARDES COMMUNAUX AU SIÈGE DE LA WILAYA - Quelques revendications satisfaites le jour même

Publié le 07/04/2016
1---SitDans la matinée d’hier, près de soixante-dix gardes communaux se sont rassemblés en face du siège de la wilaya, afin de revendiquer leurs droits, mais aussi pour dénoncer la reprise du dialogue entre le ministère de l’Intérieur et des collectivités locales avec le mouvement national de la garde communale libre.

Dès leur arrivée sur les lieux, une délégation composée de quatre représentants a été reçue à la wilaya, par le secrétaire général de cette institution. Ceux-ci ont tout d’abord tenu à apporter leur soutien à la coordination nationale des gardes communaux, discréditant ainsi les travaux et négociations entamés par le mouvement national de la garde communale et le ministère de tutelle. Tentant par cette action de clarifier la situation, et de montrer au grand jour que le fameux mouvement n’est plus représentatif des gardes communaux. « La délégation reçue au ministère ne représente aucunement les éléments de ce corps sécuritaire dissous ; de ce fait, nous considérons celle-ci comme étant illégitime. Entreprendre des négociations avec ces gens-là, est une pure provocation à notre encontre, car ils ne sont là que pour créer la discorde et retarder le règlement de la situation. C’est la politique du ‘’ diviser pour mieux régner ‘’ qui est menée actuellement par le conseiller du ministre de l’Intérieur », nous affirma l’un des manifestants présents sur place.

La délégation reçue au siège de la wilaya a aussi exposé plusieurs problèmes d’ordre social, susceptibles d’être réglés au niveau local. Ces patriotes qui ont servi leur pays avec abnégation, en combattant le terrorisme, affirment vivre dans des conditions de précarité. En effet, ces derniers jugent leurs salaires comme insuffisants pour répondre à leurs besoins quotidiens. Les protestataires réclament des facilitations pour être intégrés aux différents programmes de logement, ainsi que leurs primes de fin de carrière.

Les quatre délégués ont aussi abordé le sujet de la couverture sociale qui est considérée comme étant insuffisante. Rien qu’au niveau d’Annaba, 26 anciens gardes communaux sont atteints de cancers, et n’ont hélas pas les moyens de se soigner, sans évoquer le reste des malades chroniques. A l’évocation de ce problème, le secrétaire général de la wilaya a fait appel au directeur de la santé et de la population, qui a promis de prendre en charge les 26 cancéreux au niveau du CAC d’Annaba. Les sujets des couvertures sociales, des logements, des salaires ainsi que des primes devraient être abordés avec le wali dans les jours qui viennent.

Le provencial - 06 avril 2016 - B.Mustapha/ Z.Hasna
« Actualité précédente
Annaba. Coupure du câble internet par un navire : le commandant condamné
Actualité suivante »
Annaba: L’université d’Annaba enseignera la criminologie à partir de la rentrée prochaine

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires