Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba: Mont de piété - Squatter la file d’attente pour 1000 DA
Zone Membre
Publicités

Annaba: Mont de piété - Squatter la file d’attente pour 1000 DA

Publié le 18/04/2016

 En plus du phénomène des «Parkingueurs» qui s’approprient les trottoirs de la ville et font payer les automobilistes pour stationner, un autre phénomène vient de voir le jour à Annaba.

Hormis les week-ends, cela se passe quotidiennement devant l’agence de la Banque de développement local (BDL) au boulevard 1enovembre de Annaba, où ils sont plusieurs dizaines, en majorité des femmes en difficulté financière, à faire la chaine d’attente pour une opération de mise au clou, communément appelé le «gage» de bijoux. Parmi les postulants figurent des jeunes qui squattent la file d’attente, non pas pour gager de l’or, mais pour vendre leurs places.

Et les tarifs ne sont pas donnés, notamment pour cette catégorie de clients en crise financière. Se basant sur l’importante demande, ces jeunes chômeurs cèdent leur place à 1000 DA. «Au lieu de subir le chômage chronique, voilà une autre forme de travail. Je me lève tôt le matin et je m’installe au peloton de la file d’attente devant la banque. Vers 9h des clientes arrivent et constatent que la chaine est importante. Pour éviter d’attendre avec le risque de ne pas effectuer leur opération de gage, je leur vends ma place pour mille dinars. Souvent je ne trouve pas de difficulté pour le faire. Ainsi, je gagne ma vie en faisant la file d’attente pour les autres», nous a expliqué Karim, un jeune chômeur de 21ans. Elles sont des mères de famille en butte à des difficultés sociales qui forment le profil de ces clientes. Parmi elles, Mme Saliha qui, dans l’impossibilité de venir très tôt le matin pour décrocher un bon d’accès aux guichets, a cédé en recourant à cette solution couteuse.

«Je ne peux pas venir très tôt le matin pour faire la chaine. Bien qu’arrivée à 8h du matin, j’ai été obligée de payer 1000 DA pour qu’un jeune chômeur me cède sa place», explique-t-elle non sans regret. Cependant, force est de relever que ce phénomène, au même titre que celui des «parkingueurs», semble échapper à la sécurité publique.

Au niveau de ce boulevard où plusieurs institutions publiques sont installées, les agents de la police sont «impuissants» devant ce nouveau phénomène. C’est le cas également face au centre TLS où pour déposer un dossier de demande de visa il faut payer 100 DA le stationnement, même si vous êtes à l’intérieur du véhicule. Une bande de malfaiteurs, en majorité des repris de justice, écument les lieux au vu et au su des services de sécurité qui sont en faction. En l’absence de sécurité des biens et des personnes, ces truands s’épanouissent et n’éprouvent aucune gêne pour vous imposer leur diktat.

El watan le 17.04.16 - Leïla Azzouz


ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba: UN ENFANT MALTRAITÉ PAR SON PÈRE - Les réseaux sociaux s’enflamment
Actualité suivante »
Annaba: ECLAIRAGE PUBLIC À HAÏ EL ABTAL - Exigé pour être vandalisé

Les Commentaires

on est sencuré ou quoi!!!!!
mon commentaire a disparu !!!!!
"Salut cher ami et à tous ! il s'agit peut être d'une simple erreur de manipulation technique"

Si non ce serait regrettable pour la liberté d'expression de la part de Malek...sachant d'avance je pense que ce n'est pas le but de son site.
A savoir au sujet de la liberté de la presse: l'Algérie dégringole à la 129e place...lire "Algérie Patriotique" du 20/04/16 de Sonia Baker...sans oublier de lire aussi les commentaires 1,2 et 3...car malheureusement en cette période, on plonge chaque jour un peu plus...les pays Scandinave à la première place et l'Erythrée ferme la marche à la 180e place...(lol)on ne touche pas encore le fond il nous reste (180 - 129) encore 51 mètres.
Ton commentaire tu le trouve dans la rubrique "centrales à béton" 4e sujet en dessous...déroule un peu et tu y es.
merci pour ton aide!!!!!j'ai pensé vraiment à la censure. c'est quoi cette absence cher ami!!!!!j'ai pensé au pire. tout fini bien Dieu merci.
"El hamdoulilah, tout va bien"

Mars et avril occupations associatives...assemblées, congrès, conférences...stop...(rire) noblesse oblige...stop...+ activité printanière, vélo, marche nordique, randonnées...stop...+ jardinage, pelouse et repiquage...cerisier du Japon et forsythia en fleurs, stop...bien sûr la famille...stop et elhamdoulilah de toutes les choses simple de la vie qu'Allah taàla soubhanou nous a donné pour être heureux et de profiter de la vie et que souhaite à chacun de nous...voilà cher ami...je retourne à mes outils, j'ai un peu de bricolage aussi.
el hamdoulillah que tout va bien. Moi , je suis à ma 15 ieme ruche urbaine : IBIS est un partenaire important pour moi!!!!il contribue au développement de mon projet. je fais des interventions dans les lycées pour faire la promotion de l'abeille avec mon association.(haja oua haouaja!!!!!!du plaisir surtout et comme toi je m'occupe de mon jardin familial :fèves, pomme de terre etc. déjà en terre. une retraite paisible quoi!!!!!
Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires