Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba: GENDARMERIE NATIONALE - Nouvelles dispositions pour la sécu...
© My-Meteo
Zone Membre
Publicités

Annaba: GENDARMERIE NATIONALE - Nouvelles dispositions pour la sécurité des plages

Publié le 22/04/2016
Nouvelles dispositions pour la sécurité des plagesLe Colonel Smail Sarhoud a déclaré solennellement que les loueurs de parasols et autres matériels de plage n’imposeront pas leur diktat cet été, tout comme les gardiens de parking auto proclamés. Force restera à la loi, particulièrement après l’instruction ferme expédié aux  maires et aux services de sécurité » par le wali. Ce dernier démontre par là son souci d’être ferme et de protéger les familles de ces parasites qui ont obligé ces dernières à émigrer vers des plages moins contraignantes  d’autres wilayate. De plus, les motocyclistes ne seront pas admis à circuler au-delà de la Caroube, de jour comme de nuit. Seuls les résidents de la corniche seront admis à rentrer chez eux ou à se rendre à leur travail ou à leurs études. Le Chef du groupement territorial est catégorique « Nous appliquerons les lois de la République sans discernement, et je suis responsable de ce que je dis ! » Pour ce dernier les agglomérations d’Oued Enil, Hjar Eddis, Sarouel et El Kerma ne méritent plus d’être taxées de repaires de malfrats ou de trafic de tous genres. Des familles respectables et respectueuses des règlements veillent à la bonne réputation de leurs lieux de résidence. Les délits sensibles qu’a soulevés le premier responsable de la gendarmerie nationale concernent le port des armes blanches, ce qui conduit inéluctablement le détenteur à s’en servir et commettre un crime de sang ou blesser autrui. La lutte contre ce fléau sera implacable et conduira les contrevenants directement en prison.14 porteurs de lames, 2 détenteurs de fusils harpon,2 autres pour le port de bombes lacrymogène et 1 tazer ont été appréhendés durant le trimestre écoulé. En ce qui concerne l’usage et la vente de produits stupéfiants tels que les drogues diverses et les substances psychotropes, la gendarmerie nationale traque ceux qui les trafiquent. Les saisies parlent d’elles mêmes, ainsi que les arrestations. Pour ce premier trimestre 2016 , 30 personnes ont été appréhendées et 97,4 grammes de résine de cannabis récupérés, ainsi que 46 comprimés de psychotropes. La saisie de 792 comprimés d’El Bouni n’est pas comptabilisée puisqu’elle est survenue le 11 avril passé et impliqué 6 individus. C’est ainsi que dans le cadre de ses attributions les unités de la gendarmerie ont accompli durant le premier trimestre 10264 activités régulières. 1438 opérations de la police judiciaire, 5260 interventions de la police militaire et 207 administratives sont à comptabiliser. Les sections de sécurité et d’intervention (SSI) ont accompli 1133 interventions sur le territoire de la wilaya  et arrêté 42 individus pour le port d’armes prohibées, de drogue. 551 bouteilles de boissons alcoolisées ont été également saisies ainsi que la somme de 38710 DA , produit des revenus délictuels. En outre l’examen de la situation de 3796 personnes et le contrôle de 1924 véhicules ont été notés. Tout comme on a enregistré 294 affaires criminelles dont 270 relevant du correctionnel impliquant 383 individus dont 55 ont été placés sous mandat de dépôt. La police technique intervient dès qu’un délit est commis qu’il soit mineur ou majeur. 32 sorties ont permis d’élucider 32 affaires. La brigade des mineurs qui a un gros travail  de surveillance de tout mouvement d’enfants couvre 8 wilayets. Un appel est lancé aux parents d’être moins sévères envers leurs enfants qui ont de mauvais résultats scolaires car à plusieurs reprises des fugues ont été constatées à la fin des trimestres. L’année dernière deux enfants s’étaient pendus à Oued El Aneb à cause de mauvaises moyennes.26 campagnes de sensibilisations ont été organisées en ce sens et 119 patrouilles de surveillance. La brigade de la protection de l’environnement qui couvre 15 wilayets est également du ressort de ce corps constitué, ce qui a nécessité 69 sorties sur le terrain, 8 campagnes de sensibilisation, 6 enquêtes, 9 sorties avec des commissions mixtes et l’on a relevé 234 infractions. Elle a concerné la protection des zones humides telles que celle du Lac Fetzara, le pillage de sable et la protection des cheptels. La circulation a connu 29 accidents qui ont causé le décès de 6 personnes et des blessures à 48 autres. La vitesse et surtout l’inconscience des conducteurs en sont les responsables; Pour rappel 89, 18% des accidents sont dus à une défaillance humaine. Pour ces raisons 4742 permis de conduire ont fait l’objet d’un retrait immédiat et l’on a dressé 4842 contraventions. Pour finir, il faut tenir compte du civisme très citoyen manifesté par des témoins de délits ou d’accidents qui font alors appel au 10 55, numéro vert de la GN. On a en effet enregistré pas moins de 9828 appels.

lestrepublicain -
21 avril 2016 - Ahmed Chabi
« Actualité précédente
Annaba: COMPLEXE SIDÉRURGIQUE D’EL-HADJAR - Y a-t-il un pilote sur le chantier de réfection du haut fourneau ?
Actualité suivante »
Annaba: CARTE D’IDENTITÉ ET CARTE GRISE - Dénonciation calomnieuse

Les Commentaires

il faut dire que nos dirigeants nous tiennent le même langage chaque début de saison estivale: nous allons éliminer les malveillances organisés au nez et à la barbe des autorités par les voyous sur nos plages. Mais, pour préserver la paix sociale on fait encore rien contre ces malveillances. le respect des lois a de beaux jours devant lui pour se concrétiser chez nous!!!!!!!je vous donne rdv en juin sur les suite de cette affaire.
Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires