Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba: Une journée presque ordinaire
© My-Meteo
Zone Membre
Publicités

Annaba: Une journée presque ordinaire

Publié le 25/05/2016

Les candidats, approchés à la sortie des centres d'examens, ont affiché une grande satisfaction quant à la nature des sujets.

Après les examens de fin de cycle de l'enseignement primaire qui ont regroupé, avant-hier lundi, 11.064 candidats, hier mardi, c'était au tour des 9798 candidats filles et garçons de tous les établissements du moyen de la wilaya d'Annaba, dont 260 candidats libres de rejoindre les 38 centres ouverts à cet effet pour y passer l'examen du BEM, sous l'oeil vigilant de 2500 encadreurs. Le coup d'envoi de l'avant-dernier examen de l'année 2016 a été donné depuis le CEM Cheikh Tahar d'Annaba, par Youcef Cherfa, wali d'Annaba, accompagné du président de l'APW, de responsables du secteur de l'éducation et des autorités de la wilaya.
Comme chaque année, la direction de l'éducation de la wilaya d'Annaba, n'a pas lésiné sur les moyens humains, matériels et surtout les efforts de tout un chacun, pour faire réussir cet événement éducatif. Tous les programmes logistique et réglementaire ont été assurés par les partenaires respectifs, à savoir la direction des transports et la Protection civile pour assurer le transport des candidats et encadreurs des régions isolées et parer à toute éventualité de secours, la plupart du temps objet de trac et peur de l'examen. Dans ce sillage, une cellule pour la prise en charge psychologique des candidats a été mise en place dans chaque centre d'examen. S'agissant des candidats malades, à savoir deux cas et selon le wali d'Annaba, les mêmes dispositions que les centres d'examens ont été retenues pour ces cas, où un centre d'examen et un surveillant ont été mis en place au sein de l'institution hospitalière. Des mesures permettant aux candidats malades de passer leurs épreuves dans les meilleures conditions. Aussi, dès les premières heures du matin, les services de sécurité ont été les premiers présents sur les lieux, à l'effet d'assurer la sécurité des élèves candidats aux différents examens et sécuriser le périmètre des centres d'examens. Les 9798 collégiens seront durant trois jours, au rendez-vous, soit les 24, 25 et 26 du mois en cours pour passer l'épreuve du Brevet d'enseignement moyen (BEM), examen phare du secteur de l'Education nationale, après celui du baccalauréat.
L'effet marquant pour la session du BEM 2015-2016, faut-il le souligner, est la présence féminine élevée à 56% de l'ensemble des candidats à cet examen. Avec beaucoup d'optimisme et peu d'appréhension, les candidats approchés à la sortie des centres d'examens ont affiché une grande satisfaction quant à la nature des sujets. Pour la première épreuve, les candidats ne semblent pas avoir eu des difficultés. «Le sujet était très abordable pour moi. L'arabe pour moi, c'est d'abord la base, puis elle est notre langue mère, c'est pourquoi, nous lui devons, au moins la maîtrise», a déclaré Maroua. Cette petite frimousse du CEM du Champ de Mars, avec une telle réponse a dégagé sa ferme intention d'aboutir aux résultats escomptés, après un labeur de toute une année.
Badri, ce jeune collégien, lui aussi tout déterminé à rejoindre sa place au troisième palier: «J'ai travaillé toute l'année et je suis sûr de réussir, car les sujets sont puisés du programme de l'année scolaire», dira, ce jeune garçon qui a quitté le centre d'examen avec un large sourire aux lèvres.
Ces déclarations semblent faire l'unanimité dans la plupart des centres d'examens du chef-lieu de la commune d'Annaba, où Nouria Benghebrit, en visite à son secteur, s'est enquis des préparatifs et des conditions ayant caractérisé le déroulement des épreuves. La Première dame du département de l'Education nationale a tenu à donner le coup d'envoi de l'épreuve de l'après -midi, en signe de considération, tant au secteur de l'éducation dans la wilaya d'Annaba, qu'en guise d'encouragement, aux candidats de ce palier décisif. Nouria Benghebrit, accompagnée de Youcef Cherfa, wali d'Annaba et d'Ahmed El Ayachi, directeur de l'éducation d'Annaba, a visité plusieurs centres d'examens et inspecté des institutions éducatives annonçant à l'occasion de sa visite, les mesures, retenues pour la rentrée scolaire 2016-2017.
Aussi, la première responsable de l'éducation à l'échelle nationale a annoncé plusieurs projets dont un CEM à El Kalitoussa, daïra de Berrahal et un lycée à El Bouni entre autres. Un air de satisfaction était affiché sur le visage de la dame de fer de l'Education nationale, notamment concernant les préparatifs précoces annoncés par le directeur de l'éducation de la wilaya d'Annaba.

Lexpression - 

« Actualité précédente
Annaba: Émigration clandestine - 15 harraga portés disparus au large de Annaba
Actualité suivante »
Annaba: Perspectives économiques des PME - Pour l’instauration d’une passerelle entre Annaba et Milan

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires