Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba: Bagarre générale entre commerçants informels
© My-Meteo
Zone Membre
Publicités

Annaba: Bagarre générale entre commerçants informels

Publié le 05/06/2016
Hier dans la matinée, une bagarre générale a éclaté au niveau de la rue Larbi-Khemisti, sise au centre-ville d’Annaba, entre des commerçants informels, ce qui a généré une situation des plus chaotiques. En effet, une violente rixe a opposé, à coup de couteaux et de gourdins, certains vendeurs à la sauvette pour une histoire d’occupation de trottoirs, sous les regards terrifiés des femmes, très nombreuses ce jour-là à faire des achats pour le mois de carême. Une partie de la rue Larbi-Khemisti, notamment celle reliant la placette du Théâtre à l’avenue Gambetta, la plus commerçante d’Annaba, donne l’allure, au fil des jours, d’un endroit sordide totalement sous l’emprise d’individus sans scrupules. Aussi paradoxal soit-il, aussi bien de la place du Théâtre Azzedine-Medjoubi, l’une des vitrines de la coquette, que l’avenue Gambeta, ce ne sont pas les fourgons de police d’intervention qui manquent. Mais c'est l'anarchie. Les automobilistes ne peuvent pas garer leur véhicule et sont “de facto” chassés par des vendeurs confortablement installés sur les trottoirs, voire même sur une partie de la chaussée, qui proposent des produits en tout genre et qui conviennent à toutes les bourses. Hier, et au grand jour, les tenants du commerce informel sur les lieux ont poussé le bouchon un peu trop loin. Des automobilistes qui ont “osé” stationner dans la matinée sur les lieux, ont découvert, à leur retour, que leurs véhicules étaient égratignés  sur les côtés et au niveau des toits.  Une façon de confirmer que se sont eux les maîtres des lieux et aucun stationnement n’est autorisé sans leur accord. Un conducteur d’une camionnette de livraison de marchandises a même été pris à partie par des vendeurs illicites. Il a failli, a-t-on constaté sur place, être lynché par plusieurs individus qui occupaient les trottoirs et une partie de la chaussée du matin au soir. Son seul tord était d’avoir demandé aux squatteurs de libérer la chaussée afin de continuer sa route.  Le pauvre conducteur n’a trouvé son salut qu’avec l’intervention de certains passants. Et malheureusement ce n’est pas la première fois que ce genre de dépassement avait eu lieu.

Liberte -05 juin 2016 - BADIS B.

« Actualité précédente
Annaba: Il vole 160 millions de centimes à son oncle
Actualité suivante »
Annaba. Un programme riche et diversifié pour animer les soirées de Ramadhan

Les Commentaires

Qu'ils s'entretuent entre eux, bon débarras! Mais qu'ils perturbent et troublent l'ordre public en occupant les trottoirs et les chaussées et en plus imposent leur loi en venant aux mains et en agressant les honnêtes gens, ceci est plus qu'inadmissible et encore moins acceptable ni par Dieu ni par les hommes.
Parce que tant qu'il n'y aurait pas des hommes compétents, tenaces et fermes pour tenir tête à cette racaille composée souvent de la lie d'une société, le réglement définitif de la situation de l'informel n'est pas pour demain. À moins que les autorités locales et nationales le savent très bien mais ferment sciemment les yeux pour des raisons qui nous dépassent ou bien inavouées.
"Un peu d'histoire"

Le marché informel à Annaba date depuis la préhistoire il y a plus de 2 millions d'années, les Homo-Erectus l'auraient déjà développé depuis la Paléolithique il y a 1,8 millions d'années et a partir du Néolithique un nouveau type d'humains fait son apparition dans les collines de Bouhamra, ancien comptoir des phéniciens ayant compris que la prospérité devenait la fructification de leurs richesses et le développement économique pour assouvir leurs buts expansionnistes et selon l'histoire, à cette époque ces individus faisaient déjà du troc on échangeant de peaux d'ours contre des défenses et autres tibias de mammouths qui leurs servaient de faire des sortes d'abris et depuis les marchés informels sont devenus des grands centres commerciaux, plus tard vers 814 avant J.C dans une très ancienne rue Gallo Romaine devenue la rue Gambetta "la capitale de l'informel"...et au finale la prospérité joue un rôle prépondérant dans le processus du développement de la croissance économique...la suite provoquera des rivalités et des bagarres avec leurs voisinages, mêmes les traders internationaux de hautes fréquences les suivent de prés par peur que tous se trafic de trabendo (un mot né à Annaba signifiant contrabando) qu'il fasse sauter à Wall Strees la bourse de New York. L'APC et la Wilaya essaye d'adopter ses mœurs publics et ses coutumes, sources de toutes liberté et de tout bonheur social...la suite de l'histoire au prochain billet, qui reviendra s'en doute à chaque année en début du mois de Sidna Ramdane.(M.O.F.Annabi)
"Larousse"

Mœurs: Pratiques sociales, usages particuliers, commun à un groupe, un peuple, une époque, habitudes particulières, comportements individuels. Ensemble des règles morale codifiées par la loi d'un pays.
(lol) comme chaque année à l'apparition de l'article sur l'informel, j'essaie de trouver les bons mots dans le langue de Molière, pour on faire un guide de scénario et moyen ou support pédagogique sur l'histoire et méthodes d'évaluation avec un extrait référentiel pour les futurs thésards de l'informel car je pense qu'ils auront besoin de se documenter, sachant bien qu'ils doivent faire un stage dans la capitale rue Gambetta pour connaître sur le terrain la vrai vie d'un "businessman" et auront un rapport formalisé par écrit sur le déroulement d'une intervention musclée sur un voisin récalcitrant, qui ne se laisse pas faire et qui s'accapare de toute la surface du trottoir à lui seul muni d'un gourdin et comment venir a régler ce type de problème...la suite au prochain billet de "BADIS.B".
"Respectez-nous"

Lire absolument Algérie focus de Abdou Semmar...sujet Favoritisme/Des passagers d'Air Algérie subissent des désagrément à cause de Amar Saâdani...on appelle cela de l'Anarchie!.
"Salut à tous"

A notre philosophe ricrac, peux tu donner ton point de vu sur le comportement de la Compagnie Air.Algérie et de son fonctionnement.

Bjour a tous et salamou aalikoum jamiiin . J'interviens tout simplement afin de vous souhaiter un bon début de SIDNA RAMADAN et que Allah nous accompagne dans notre foi pendant ce mois sacré ....et encore plus loin in challah . Saha baad F'tourkoum et S'horkoum . Voilààààààààà Amitiés a vous tous .
Bonjour Mofannabi!

En réaction à l'article d'Algérie Focus.

En effet Mofannabi, nous avons encore un long chemin à faire dans le domaine de la modestie, de l'effacement de soi, de la simplicité, de la sobriété, de l'humilité etc...

Il n'y a que les nobles qui ont conscience de leur valeur. Car ils n'ont pas le besoin d'écrasser les autres pour se réhausser à leur détriment. Parce que tout simplement, ils se savent nobles, se sentent élevés, parce qu'ils ont de la grandeur et cela leur suffit! Cela correspond à la justesse de leur estime et ils sont tout simplement satisfait de ce bonheur qui leur suffit amplement.
Donc, ceux qui méprisent leur prochain gratuitement sont en réalité conscients de leur insuffisances, de leur faiblesses et éprouvent ainsi un rabaissement, du moment qu'ils n'ont pas de mérites à prévaloir. Alors, ces gens qui ont oublié d'où ils viennent, ont beaucoup de mal à accepter cet état de se voir placer au même pied d'égalité que l'algérien lambda. Cela les agace fortement au point qu'ils ne supportent pas l'once de ce rapprochement qui à leur yeux leur fait rappeler ce qu'ils sont en réalité et non pas ce qu'ils souhaitent ou rêvent de devenir. En d'autres termes, ils veulent à tout prix être ce qu'ils ne sont pas. D'où l'explication de ce comportement de dédain, de mépris envers les siens une fois qu'on a connu l'ivresse du pouvoir,de la richesse, des prérogatives
et les privilèges qui les accompagnent.
Air Algérie n'est pas le problème. Elle est à la solde , au service des puissants. Elle ne fait qu'obéir aux ordres.
"Bonjour à tous"

Merci, ricrac pour ton explication, car à mon niveau! par moment lorsque je lis certains articles, je me pose la question si je rêve ou bien je deviens hagard, comme sous l'effet d'hallucination et soudain j'ai besoin qu'une autre personne qui me réveille et qui me donne son point de vu et m'assure de ce que je lis est bien vrai!...mais au final, les lois ne font plus les hommes, mais quelques hommes font la loi, je ne sais pas et le peuple reste planté là devant el hogra wel mounkour jusqu'à quand?.
"Bonjour à notre sœur AMANEL"

C'est toujours un plaisir de te lire temps en temps et on aimerait te voir un peu plus souvent, un peu pour raconter le quotidien de notre vie d'Annaba avec ses hauts et ses bas.
"Message à notre cher Wali et à notre cher Maire"

Une nouvelle fois on vous ordonne de lancer les travaux de notre tramway, car il n'y a plus d'excuses le cours du baril de pétrole grimpe toujours à ce jours il atteint plus de 52 dollars et selon les experts il est prévu qu'il doit dépasser son prix de 60 dollars d'avant la grise de juillet 2015, alors plus d'excuses il faut nous démontrer votre force politique pour notre bien être, soyez des vrais hommes capables nous attendons vos réactions, bouger! il faut sortir de vos bureaux, prendre exemple sur les dirigeants de Constantine...DEFENDEZ NOTRE VILLE...la population Annabis ont les yeux fixés sur vous.
Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires