Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba: Saisie de 45 000 comprimés de psychotropes - Six personnes ...
© My-Meteo
Zone Membre
Publicités

Annaba: Saisie de 45 000 comprimés de psychotropes - Six personnes arrêtées par la gendarmerie nationale

Publié le 18/06/2016

Un réseau de six trafiquants de stupéfiants, dont un couple, a été démantelé, hier, par les éléments de la Gendarmerie nationale en plein centre-ville de Annaba, territoire relevant de la compétence de la sûreté de wilaya.

Selon des sources sûres, les mis en cause étaient en possession de 45 000 comprimés de psychotropes (el hamra) et 2 kilos de kif traité.
Avec cette affaire, Annaba confirme, encore une fois, sa sinistre réputation de capitale du banditisme. Elle le prouve davantage avec le phénomène inquiétant des agressions à l'arme blanche qui a pris des proportions alarmantes et dont les auteurs agissent sous l’effet de ces mêmes psychotropes. «Leurs effets accroissent considérablement le degré de violence chez les jeunes qui, pour passer à l’acte, ne reculent devant rien. Actuellement, les psychotropes font des ravages dans le milieu juvénile», regrette le professeur Boudef, psychiatre à Annaba.

En effet, depuis le début du Ramadhan, il ne se passe pas un jour sans que l'on enregistre, outre l'arrestation de dealers par la gendarmerie de Annaba, des agressions — souvent mortelles — à l'arme blanche ainsi que des vols de véhicules en plein centre-ville. Pas plus tard que jeudi, à l’heure du f’tour, à la cité 687 Logements (plaine Ouest) de Annaba, un jeune homme de 23 ans a succombé devant chez lui après avoir reçu plusieurs coups de couteau. Le crime a été perpétré par un truand drogué habitant à la cité 11 Décembre qui, par son acte, a endeuillé et choqué toute la ville. Même les fidèles qui prient dans la soirée ne sont pas épargnés par les drogués ; avant-hier, à leur sortie de la mosquée de la cité 5 Juillet, ils ont découvert que plusieurs de leurs véhicules avaient été volés à quelques pas de la 13e sûreté urbaine. Au centre-ville, des groupes de malfrats écument les lieux ; ils sont toujours à l'affut, prêts à attaquer au moyen d'une arme blanche ou d'une bombe lacrymogène, et ce, en plein jour. Le citoyen est convaincu qu’à Annaba, une ville soumise à tous les trafics d'influence et de corruption, on n'est en sécurité nulle part.

Dans cette ville, il est déconseillé de sortir accompagné de sa fiancée ou de son épouse ; en voiture, d'utiliser son portable ; de porter un sac, un bijou ou de faire du shopping et, surtout, de se rendre à la poste ou dans une banque pour un dépôt ou un retrait d'argent. La semaine dernière, plusieurs cadres de la sûreté de wilaya de Annaba ont été remerciés, certainement en raison de cette inquiétante montée du banditisme.

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte
El watan  le 18.06.16 - M.-F. G.
« Actualité précédente
Annaba: CITÉ DES 300 LOGEMENTS ENPI - Des malfaçons énormes
Actualité suivante »
Annaba: SESSION SPÉCIALE DU BAC - Les assurances de la DE

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires