Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba: LA CAROUBE - Le site précaire éradiqué, 22 familles relogées
© My-Meteo
Zone Membre
Publicités

Annaba: LA CAROUBE - Le site précaire éradiqué, 22 familles relogées

Publié le 03/07/2016
Le site précaire éradiqué, 22 familles relogées  35 baraques, situées à la Caroube ont été démolies et 22 familles ont été relogés. Situé entre les plages Rizzi Amor et la Caroube, le site qui doit accueillir la réalisation de 120 logements LSP a été difficilement dégagé au vu de la consistance du terrain. En effet, sous un soleil de plomb, l’opération de démolition et de recasement a débuté avant-hier dès les premières heures de la matinée en présence des autorités locales à leur tête le chef de daïra et le maire Farid Mérabet. Grâce aux responsables locaux, la commune d’Annaba n’est pas restée du reste des villes du pays en l’occurrence Alger et Oran qui ont connu la distribution des dizaines de logements de différentes formules aux bénéficiaires. Par ailleurs, cette importante opération qui s’est déroulée dans le calme et à laquelle ont participé outre le chef de secteur, les forces de l’ordre et les éléments de la Protection civile, a vu la démolition de 13 baraques situées sur les hauteurs de la plage éponyme. Vingt ans après, cette situation dans laquelle se débattaient les occupants de ces habitations précaires, venait enfin de connaitre une fois pour toutes son épilogue. « A la veille de la nuit du destin et à quelques jours de la célébration de la fête de l’Aïd El Fitr, nos responsables locaux ont pensé à nous en nous offrant le plus beau cadeau qui consiste en un logement décent. En raison des mauvaises conditions de vie les plus élémentaires qui font défaut, nous avons tellement enduré et souffert le calvaire que beaucoup d’entre nous ont contracté des maladies graves, voire infectieuses », a commenté un bénéficiaire tout heureux les larmes dans les yeux. Ceux qui ont vu leurs baraques démolies ont été invités à prendre la route pour Bouzaâroura et Kalitoussa, où ils vont occuper leurs nouveaux logements. Pour rappel, la commune qui a déjà à son actif quelques 71 logements déjà attribués a mobilisé d’importants moyens humains et matériels pour réussir cette opération. Sur un autre registre, le wali qui n’a ménagé aucun effort depuis son installation à la tête de l’exécutif a dégagé une importante enveloppe financière d’un montant de 30 milliards de centimes pour l’entame des travaux des VRD sur le site où était implanté ce bidonville surplombant la plage Rizi Amor ex-Chapuis et le prolongement du quartier de la Caroube. Et, c’est au secteur de l’Urbanisme et à l’agence foncière de prendre leurs dispositions pour le clôturer et l’aménager afin de servir d’assiette d’implantation d’un projet de grande envergure, dit-on. 22 familles qui n’étaient pas signalées par le fichier national comme bénéficiaires d’un logement ou d’un lot de terrain par le passé ont été recasées à Bouzaâroura et Kalitoussa dans la commune de Berrahal. Un important matériel roulant a été mobilisé pour assurer le déménagement des familles. Une seule famille a opposé une forte résistance car occupant un terrain attenant à celui qu’elle détient légalement, mais a cependant dû se rendre à la raison et les baraques construites ont finalement été démolies. Il reste maintenant d’après M. Merabet à ce que la DUC et l’OPGI activent pour la réalisation des 120 logements programmés sur ce site.

lestrepublicain - 02 juillet 2016 - Nejmedine Zéroug et Chabi Ahmed
« Actualité précédente
Annaba: PORT - Équipements sportifs pillés au terminal à containers
Actualité suivante »
Annaba: LUTE CONTRE L’INFORMEL - Le centre-ville relooké, restitué aux citoyens

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires