Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba: PRÊT-À-PORTER - Grande affluence aux boutiques Celio et Jen...
© My-Meteo
Zone Membre
Publicités

Annaba: PRÊT-À-PORTER - Grande affluence aux boutiques Celio et Jennyfer

Publié le 03/07/2016
Grande affluence aux boutiques Celio et JennyferIl y avait foule avant-hier jeudi rue Sainte Monique, à proximité du Lycée Pierre et Marie Curie, afin d’assister à l’ouverture des deux magasins de prêt-à-porter, qui font partie de la chaine « Celio » qui dispose déjà de 7 autres grandes surfaces spécialisées dans la vente d’effets vestimentaires et autres bijoux. La cérémonie a été rehaussée par la présence de leurs excellences les consuls généraux de France et de Tunisie. Précédée par une vaste campagne publicitaire menée par des jeunes circulant sur des scooters et distribuant des prospectus, et des annonces par voie de radio et dans L’Est Républicain, cette inauguration a eu l’impact recherché par la famille Nia, propriétaires de la « SARL Invextex » qui gère les magasins disséminés à travers le territoire national. Et nous citerons 5 à Alger, 1 à Sétif, 1 à Oran en plus de celui de Annaba. Cette chaîne de magasins qui existe également à Paris, Milan et Barcelone va ouvrir un autre local à Batna dans les mois à venir. L’aménagement des locaux actuels qui occupent une surface de 500 m² a nécessité un investissement de près de 2 milliards de centimes. CELIO et JENNYFER » emploient 25 personnes. Les produits exposés à la vente connaissent une grande affluence, notamment lorsqu’ont sait que 20% de rabais sont accordés jusqu’à la fête de l’Aïd El Fitr. Les vêtements « chic à 100% » s’adressent aux personnes âgées entre 20 et 50 ans pour les hommes et de 17 à 35 ans pour la gent féminine. C’est un plus pour la ville de Annaba qui vient de s’enrichir d’espaces de vente de produits de qualité. « Un grain de beauté sur la face de la coquette » comme nous l’a déclaré une jeune dame, « ravie d’avoir attendu l’ouverture pour ne saper, évitant ainsi certains produits proposés dans des magasins de la ville ».

lestrepublicain - 02 juillet 2016 - A C
« Actualité précédente
Annaba: CITÉ 300 LOGEMENTS-CHAÏBA - La qualité du béton en question
Actualité suivante »
Annaba. Mohamed Boudiaf - Commémoration à Annaba

Les Commentaires

En effet, ceci est un excellent aquis. Finissons-en avec ces magasins basars du début du siècle où pendent à l'extérieur des tenues, des tissus, des toiles de couleur vives et barriolées mal assorties d'un goût ringard et plus que démodé qui font ressembler le tout plutôt à des souks qu'à des magasins ordinaires. Nous devons développer nos villes, les modernier. Nous devons adapter nos habitudes, non seulement aux exigences économiques et commerciales de notre époque, mais également réclamer dorénavant des produits de qualité pour en finir également avec les marchandises, les artcles et autres denrées de mauvaises espèces et en plus nocifs pour la santé, qui nous viennent de Chine, de Turquie et d'autres pays du tiers- monde. Ces produits nous ont envahi et envahissent toujours nos rues, nos trottoirs par le biais de l'informel qui est à l'origine de la basardisation de notre ville.
"Enfin une petite lueur de modernisme"

Je partage ton avis ricrac, car nous avons beaucoup de retard par rapport à d'autres villes comme Alger et Sétif ou se trouvent des hypermarchés et grande surface comme carrefour et autres.
Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires