Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba : La chambre d’accusation rejette la demande de libération d...
© My-Meteo
Zone Membre
Publicités

Annaba : La chambre d’accusation rejette la demande de libération du président de la CCI

Publié le 03/08/2016

La chambre d’accusation près la cour de justice de Annaba a rejeté, hier, l’appel du collectif de défense contre la décision de la mise sous mandat de dépôt de leur mandant, le président de la Chambre de commerce et d’industrie Seybouse (CCI) de Annaba, avons-nous appris de ses avocats.

Il est accusé avec trois autres personnes — son chauffeur, un agent de police et un narcotrafiquant — d’«association de malfaiteurs», «incitation à la commission d’une infraction», «abus de fonction» et «trafic de stupéfiants» dont a été victime le directeur de la rédaction du quotidien local arabophone Essarih. Ils sont placés sous mandat de dépôt depuis le 20 juillet dernier. Cité par le chauffeur du principal accusé dans cette affaire qui a défrayé la chronique annabie, le président de l’APC de Annaba sera auditionné par un autre tribunal en tant que témoin, tel que le stipule la loi dans ce cas de figure, confirme la même source. Si le juge d’instruction décide de le mettre en examen devant la chambre d’accusation, l’affaire prendra une dimension politique, sachant qu’elle intervient à la veille des préparatifs des législatives prévues pour le début de la prochaine année.

Rappelons que le journaliste d’Essarih accuse les quatre mis en cause de lui avoir concocté un complot, avec l’aide d’un policier, en représailles à ses écrits négatifs sur la CCI Seybouse de Annaba. Cependant, le président de cette institution nie catégoriquement son implication dans cette affaire qu’il qualifie, selon ses avocats, de règlement de compte.

Par ailleurs, la commission diligentée par le patron la police algérienne, le général-major Abdelghani Hamel, à l’effet d’enquêter sur cette affaire aux relents de scandale, n’a pas encore communiqué ses conclusions, très attendues sur la place publique. Rappelons que le journaliste et le président de la CCI sont élus respectivement à l’APW et l’APC de Annaba sous la casquette FLN.

M.-F. G. [EL WATAN - 02-08-2016]
« Actualité précédente
Annaba. Le CHU a un nouveau directeur
Actualité suivante »
Annaba. Beni Mhaffeur : Des familles relogées

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires