Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba. Abdelmalek Boudiaf : Un pet-scan pour le CAC en octobre pro...
© My-Meteo
Zone Membre
Publicités

Annaba. Abdelmalek Boudiaf : Un pet-scan pour le CAC en octobre prochain

Publié le 06/08/2016

Le Centre anticancer (CAC) de Annaba aura, en octobre prochain, son pet-scan, un appareil qui assure la tomoscintigraphie par émission de positons, a annoncé, hier, Abdelmalek Boudiaf, le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, à Annaba lors de sa visite au CHU.

Hormis un établissement privé de santé, ce pet-scan est le premier du genre dans un hôpital public en Algérie, au grand bonheur des cancéreux de la région. «Mieux qu’un IRM, le pet-scan assure une méthode d’imagerie médicale pratiquée par les spécialistes en médecine nucléaire qui, avec le cyclotron (accélérateur de particules), permet de diagnostiquer et de déceler certaines pathologies qui se traduisent par une altération de la physiologie normale, comme les cancers. Son exploitation permettra une confirmation rapide et sûre de la pathologie», s’est félicité M. Boudiaf devant l’équipe du nouveau directeur général du CHU Annaba dont l’enceinte abrite le CAC.

Bien que les projets de construction et d’équipement dans le secteur de la santé aient été frappés de plein fouet par les dernières mesures d’austérité, cet appareil semble y avoir échappé. En effet, selon M. Boudiaf, le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a donné son aval et la procédure de son acquisition est d’ores et déjà lancée. Pour ce faire, une enveloppe de 140 millions de dinars a déjà été dégagée.

Préalablement, le ministre de la Santé, un habitué de la wilaya de Annaba, s’est rendu à l’hôtel Sabri où il a présidé une cérémonie en l’honneur des nouveaux diplômés paramédicaux venus des quatre coins du pays. Tahar Hadjar, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, a aussi assisté à l’événement, son département s’étant impliqué dans la formation de plus de 9000 paramédicaux à travers le territoire national.

Gaidi Mohamed Faouzi [EL WATAN - 04-08-2016]
« Actualité précédente
Annaba. Distribution de l'eau : Perturbations régulières
Actualité suivante »
Annaba. Des parkings gratuits et des parasols à la carte

Les Commentaires

Cet outil est évidemment le bienvenu. Son utilité est plus qu'un soulagement pour les médecins. Il permet une véritable amélioration des traitements et la surveillance de l'expansion des cancers. L'éfficacité de cette technique d'imagerie à donner ailleurs d'excellents résultats notamment concernant la vigilance à la récidive des cancers.
Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires