Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba. Rencontre nationale des EHS : Assurer un accès aux soins no...
Zone Membre
Publicités

Annaba. Rencontre nationale des EHS : Assurer un accès aux soins normalisé

Publié le 15/03/2017

Une rencontre nationale consacrée à la problématique du fonctionnement des établissements hospitaliers spécialisés (EHS) a débuté hier et se poursuit aujourd’hui au siège de la wilaya de Annaba, en présence du ministre de la Santé, de la Population et des Réformes hospitalières, M. Abdelmalek Boudiaf.

Intervenant après celle de Tlemcen qui a eu à évaluer les efforts déployés dans la lutte contre le cancer, cette rencontre a permis au ministre de préciser que les "établissements hospitaliers spécialisés ne sont pas à vocation locale mais à vocation régionale et même nationale pour certains d’entre eux". Ce positionnement, a-t-il expliqué, implique une approche particulière pour assurer un accès aux soins équitable et normalisé.

Le ministre de la Santé relèvera ensuite que les EHS ne bénéficient pas encore d’une organisation permettant la mise en place d’un réseau de soins normalisé pour baliser le parcours du patient, d’où la nécessité de "s’inscrire dans une approche intégrée et de mettre en place un réseau pyramidal de prise en charge au triple niveau local, régional et national". C’est pour cela que les EHS devront, a-t-il instruit, travailler dans une logique de réseau où l’intégration de l’offre de soins bénéficie d’une organisation adéquate en matière de diagnostic et d’orientation.

Dans ce sillage, le ministre a donné instruction aux responsables concernés de mettre en place autant de groupes de travail que de spécialités ciblées ainsi que des schémas de prise en charge pour fixer le circuit du patient, avant d’évoquer la nouvelle organisation des EHS qui doivent disposer de secrétariats médicaux performants pour gérer les demandes de rendez-vous.

Parlant des bilans des EHS, le ministre a adressé une sévère mise en garde à l’EHS de néphrologie Daksi de Constantine qui a connu une léthargie après avoir été une fierté de la région en matière de greffe rénale il y a quelques années. En 2016, cet établissement n’a réalisé aucune greffe, a fait savoir M. Boudiaf qui a menacé de sévir si cette structure reste otage de certaines personnes.

Pour ce qui est de l’ophtalmologie, le ministre relèvera que celle-ci connait une nette amélioration dans la prise en charge des patients grâce à la relance de la greffe de la cornée. "Nous n’avons plus de listes d’attente de patients", a-t-il affirmé, "nous n’envoyons plus de patients à l’étranger". Le ministre a donné, par ailleurs, des instructions pour dynamiser davantage les EHS et autres structures de soins qui doivent travailler sans relâche et répondre aux attentes des patients.

S’agissant de la vaccination des enfants, il a déclaré que l’opération sera clôturée aujourd’hui comme convenu pour être suivie par une autre qui ciblera les enfants âgés de 6 à 14 ans. Cette dernière se déroulera dans les établissements de proximité.

B. Guetmi [EL MOUDJAHID - 15-03-2017]

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba : Première édition du Salon du Tourisme - Annaba SIAHA
Actualité suivante »
Football. Division Nationale Amateur : 55.000 supporters à Annaba

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires