Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba: Candidats au BAC à el-bouni - Transport non assuré et 2h so...
Zone Membre
Publicités

Annaba: Candidats au BAC à el-bouni - Transport non assuré et 2h sous la canicule

Publié le 15/06/2017
Transport non assuré et 2h sous la canicule
Les candidats libres au baccalauréat ainsi que leurs surveillant(e)s ont eu la désagréable surprise à leur sortie du centre d’examen  lundi dernier et hier vers 17h30  de ne pas trouver les moyens de transport (bus ou taxi) pour les acheminer vers la ville de Annaba. Le seul bus qui était aux alentours ne desservait que la ville d’El-Bouni. Selon les surveillants et certains candidats dont les parents ne sont pas véhiculés, leur calvaire a duré jusqu’à 18h30 où ils purent rejoindre El-Hattab. Là, également , aucun bus desservant la périphérie n’était disponible.. C’était le désert et ces personnes n’ont dû leur salut qu’à des taxis clandestins qui demandèrent le prix fort pour les transporter vers leurs différentes destinations vers 19h. Où sont donc passées les déclarations et autres promesses faites en grande pompe par les responsables des différents secteurs concernant la prise en charge en matière de transport des surveillants et des candidats de la ville vers les centres d’examen et vice-versa ? Les candidat (e)s comme les surveillant(e)s, du moins ceux qui ne sont pas véhiculés, vivent le calvaire en fin de journée. La goutte qui fait déborder le vase est sans aucun doute la ‘’ pause’’ entre l’épreuve du matin et celle de l’après-midi où les candidats sont sommés de quitter le centre d’examen pour se retrouver dans la rue sous la canicule notamment hier, et avant-hier sans le moindre abri durant près de deux heures ! Le temps de ‘’pause’’ ne leur permettant pas de rejoindre la ville de Annaba ou El Hadjar en sus de la crainte de ne pas revenir à l’heure et d’être exclus ! C’est donc sous ces conditions déplorables que nos potaches ont affronté leur examen où furent soumises à rude épreuve leurs capacités intellectuelles et …physiques. Entretemps les ‘’déclarants ‘’se prélassent dans leurs bureaux à air conditionné et le soir venu, un chauffeur les ramène à leur domicile en toute quiétude. On peut dire sans se tromper que toutes les conditions sont réunies … pour que le candidat au bac à Annaba soit désorienté !

lestrepublicain 14 Jui 2017 - M.S

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba: Cadre de vie - Une meute de chiens fait ravage au cœur de la Coquette
Actualité suivante »
Annaba: Coopération algero-française - Des formations en écriture de projet : La Coquette concernée

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires